Test Tente MSR Freelite 2

Activité : Randonnée VTT  | 
Test de la tente MSR Freelite 2 pendant 10 jours dans les Pyrénées (Ariège, Haute-Garonne, Val d’Aran). Sortie début 2016, la marque américaine propose une tente 2 places légère à mi-chemin entre la Hubba Hubba NX et la Carbon Reflex de la gamme Experience Serie. J’utilise une Hubba Hubba depuis 5 ans, mise à part une différence de 700 g de moins pour la Freelite, les deux tentes se ressemble énormément. A voir si à l’utilisation, la Freelite se montre aussi aisée et pratique.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Tentes
  • Double toit : 10D polyester micro-mesh
  • Toile intérieure : 15D Ristop Nylon 1200mm Durashiel polyurethane et silicone
  • Tapis de sol : 15D Ristop Nylon 1200mm Durashiel polyurethane et traitement DWR
  • Description : 2 entrées, 2 absides, 1 arceau Aluminium 7000 series à bras multiple, 10 sardines, 2 cordes pour hauban et un tube de réparation
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Capacité : 2 places
  • Dimension: Dimensions intérieures : longueur : 213 cm, largeur maximale 127 cm, hauteur maximale : 91 cm, profondeur des absides : 76 cm - Sac de compression : 46 x 15 cm
  • Couleurs: intérieur rouge et double toit gris sombre
  • Garantie: 3 ans Voir sur le site MSR pour plus d'infos
  • Entretien: NC
  • Prix: 400 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Pyrénées françaises et espagnoles entre 1800 et 2200 m d’altitude
  • Ecosystème: Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Taiwan
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Non
  • Produit recyclable: Non

 

MSR Freelite 2


Test terrain de la MSR Freelite 2

Qualité de fabrication

Au premier toucher de la toile on perçoit surtout de la finesse. C’est vraiment très fin, aussi bien le double toit que le sol. J’ai d’ailleurs utilisé le footprint de ma Hubba Hubba pour protéger le tapis de sol. Le footprint en option coute 49€ mais c’est un luxe nécessaire pour prolonger la vie de la tente.
A part cela, la tente à l’air solide et costaud prête à affronter du mauvais temps. La toile une fois tendue ne bouge pas. L’arceau unique est vraiment parfait, léger et pratique.

Un petit détail, il y a un côté tête et un côté pieds, la différence joue un peu sur la hauteur et la largeur de la tente au niveau pieds mais pas si important.

Praticabilité

Montage et démontage hyper simple comme souvent cher MSR. Le montage ne prend pas plus de 3/4 minutes pour 1 personne. Pas aussi pratique que les anciens modèles car il faut au minimum planter 2 sardines pour que la tente puisse être tendue et il faut donc monter la tente intérieure avant le double-toit.
L’arceau unique se plante en trois niveaux, deux côté tête et un côté pieds. 10 sardines complètent le tout, 6 suffissent amplement, les 4 autres servant pour les cordelettes des haubans.

Très confortable pour une personne. A deux, le volume est correct sans plus. La différence avec la Hubba NX est la hauteur, 9 cm de moins sur la Freelite, certes il faut bien gagner du poids mais là c’est au détriment du confort. Les deux portes avec auvent de 76 cm apportent un réel confort et permettent de ranger un sac à dos de grand volume. La longueur de 2,13 m est quant à elle non négligeable. Les murs latéraux auraient sans doute mérité d’être plus verticaux pour gagner en volume. Il y a aussi un petit rangement au-dessus de la tête pour lampe de poche ou petit ustensile.

Résistance au vent

Je n’ai pas été beaucoup confronté au vent durant les nuits de test. La tente est bien accessoirisée et les 10 sardines (pratiques et ne font pas mal aux mains) fournies font leur travail. Les sangles une fois tendues permettent au double toit de ne quasiment pas bouger. Attention tout de même en réglant le double toit de ne pas venir trop prêt de la toile intérieure qui elle ne se tend pas. Durant l’orage et les quelques coups de vent, je n’ai pas entendu de bruit désagréable de crissement de toile. Même si la Freelite n’est pas une tente 4 saisons, elle parait assez résistante aux rafales. A voir si dans la durée les matériaux tiennent le coup.

 

Imperméabilité

Durant le test, j’ai essuyé un orage assez conséquent de 30 minutes et pas une goutte n’est passée, même la grêle n’a pas eu d’impact sur la Freelite. Le réglage de la toile grâce aux cordelettes de tension permettent de descendre la toile très prêt du sol et évite de trop ressentir l’humidité ce qui n’était pas le cas sur les anciens modèles. Le footprint est là aussi précieux encore plus sur sol déjà humide.
Les 1200 mm Durashield et le traitement DWR font leurs preuves et malgré la finesse de la toile on ne ressent pas d’humidité. La tente sèche d’ailleurs très rapidement.
Comme pour la résistance au vent, il serait intéressant de voir si la qualité des matériaux tient dans le temps ainsi que le traitement DWR.

 

Ventilation et isolation

La toile intérieure est en filet au niveau des portes et du toit, le reste étant en tissu, cela permet d’avoir une bonne ventilation par temps chaud et d’éviter la condensation mais aussi de stopper le vent au niveau de la tête. On y dort vraiment bien. La tente est bien adapté pour un usage 3 saisons en climat tempéré et chaud.

 

 

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 91%
    Ergonomie - 91%
  • 95%
    Imperméabilité - 95%
  • 92%
    Résistance au vent - 92%
  • 87%
    Ventilation - 87%
  • 70%
    Isolation - 70%
  • 97%
    Poids - 97%
  • 95%
    Volume - 95%
90%

Mon avis

MSR a encore réussi à faire une tente légère, pratique et facile à monter avec son modèle Freelite 2. De par son poids, elle sera une excellente 1 place confortable ou une 2 places ultralégère à condition de bien s’entendre avec son partenaire d’aventure. La qualité est au rendez-vous-même si la toile est très fine. Elle sera donc une très bonne trois saisons pour les treks en moyenne montagne.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Même avec un début d'enfance parisien, j'ai eu la chance de découvrir la montagne durant mes vacances d'été lors de balades puis randonnées en Vanoise. J'ai vite attrapé le virus et l'attirance vers les sommets. Grace aux études, j'ai pu me rapprocher des montagnes (Hautes Alpes, Hautes Pyrénées). Puis j'ai voulu allier plaisir et boulot ...



2 Responses
  1. paola

    Merci pour ton retour d’utilisation en conditions réelles, cela m’aura été très utile pour me décider. J’aurai besoin d’une question toutefois, tu as utilisé le tapis de sol de la Hubba, ce sont bien les mêmes points d’attaches ?

douze + treize =

Sending
Your rating:

Bivouac Location : louez votre matériel outdoor