Test tente MSR Remote 2

Test de la tente MSR Remote 2 pendant une randonnée hivernale de 5 jours sur les hauts plateaux du Vercors. Avis sur cette nouvelle tente destinée aux activités hivernales.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Tentes
  • Double toit : Polyester 68 deniers Ripstop avec revêtement polyuréthane et traitement DWR, imperméabilité 1500 mm Schrember
  • Toile intérieure : Nylon 40 deniers / Micromesh 15 deniers
  • Tapis de sol : Nylon 40 deniers avec revêtement polyuréthane et traitement DWR; imperméabilité 10 000 mm Schrember.
  • Description : Tente dôme
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Technologies : 4 arceaux en matériaux composites (fibre de verre haute résistance) à sections renforcées
  • Capacité : 2 personnes
  • Dimension: Dimensions intérieures : 221 x 140 x 109 cm (L x l x H) Dimensions extérieures : 221 x 323 x 115 cm (L x l x H) Dimensions emballées : 51cm x 17cm
  • Couleurs: Unique (externe orange, interne gris clair/rouge)
  • Garantie: Garantie légale France (2 ans)
  • Entretien: nc
  • Prix: 799 €

Conditions du test

  • Lieux du test: plateaux du Vercors
  • Activités: Randonnée, Raquettes à neige
  • Ecosystème: Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: Non

L’année 2017 voit l’apparition de nouveaux modèles de tentes MSR dédiées aux activités hivernales. Avec la MSR Remote 2, la promesse du fabricant américain est celle d’une résistance renforcée et d’une habitabilité accrue mais toujours en conservant un poids contenu. J’ai profité de cette fin d’hiver sur le Vercors pour vérifier si cet engagement était bien tenu.

Premières impressions sur la MSR Remote 2

Avec la gamme Remote, MSR propose des tentes construites pour affronter les vents les plus violents et les chutes de neige importantes. La qualité de fabrication de la MSR Remote 2 ne diffère pas de celle des autres tentes de chez MSR ; on retrouve ici les hauts standards de la marque qui nous a habitué à des finitions – coupes des tissus et coutures – irréprochables. Ce n’est pas non plus du côté des toiles et zips choisis – zips YKK et toiles Ripstop enduites polyuréthane – qu’il faut chercher la différence puisque l’on retrouve ici ce souci du meilleur rapport résistance / poids que l’on trouve par ailleurs sur d’autres modèles de MSR. A vrai dire, c’est surtout par la conception que la Remote 2 marque le plus son appartenance aux tentes d’expédition. Tente dôme, sa structure est composée de 3 arceaux dont le principal reprend l’articulation double chère à la marque. Cette construction est conjuguée à l’utilisation des matériaux les plus pointus – fibre de verre tissée multidirectionnelle à sections renforcées – pour apporter une rigidité tout à fait remarquable. Pour ajouter à cette rigidité la tension de toile garantissant la résistance à la neige et les ancrages pour lutter contre le vent, MSR équipe la Remote 2 de toiles à neige (snowflaps) et multiplie les points de fixation (13 points au sol et 15 points de haubanage). Enfin, pour parfaire cet impressionnant équipement, la Remote 2 possède de très astucieux tenseurs pour fixer des haubans au milieu de la toile même, réduisant tout risque de voir la neige s’accumuler la nuit.

Seule ombre à ce premier tableau plutôt impressionnant, MSR ne fournit ni le nombre de sardines et haubans suffisants, ni le footprint.

dimensions Tente MSR Remote 2

La MSR Remote 2 sur le terrain

L’enneigement aléatoire et les conditions très avalancheuses de cette année se sont conjuguées pour compliquer ce test et c’est finalement le massif du Vercors qui accueille le premier bivouac sous la MSR Remote 2, en toute fin de saison. Les précipitations sont abondantes, une neige très humide et collante qui détrempe tout.

L’inquiétude de ne pas voir de mode d’emploi imprimé sur la housse, comme MSR en a l’habitude, s’estompe très vite. Le montage est enfantin et simplifié par un code couleur indiquant dans quelle attache va tel ou tel arceau. Comme toujours chez MSR on monte d’abord la toile intérieure. Je ne suis pas fan de ce système qui empêche de garder les deux toiles solidaires tout au long du périple et risque de mouiller l’intérieur quand, comme aujourd’hui, les précipitations sont fortes. Mais il faut avouer qu’entre la simplicité de montage et le traitement imperméable mes réticences ne se sont pas justifiées.

 

Test Tente MSR Remote 2

 L’enneigement aléatoire et les conditions très avalancheuses de cette année se sont conjuguées pour compliquer ce test et c’est finalement le massif du Vercors qui accueille le premier bivouac sous la Remote 2, en toute fin de saison. Les précipitations sont abondantes, une neige très humide et collante qui détrempe tout.
L’inquiétude de ne pas voir de mode d’emploi imprimé sur la housse, comme MSR en a l’habitude, s’estompe très vite. Le montage est enfantin et simplifié par un code couleur indiquant dans quelle attache va tel ou tel arceau. Comme toujours chez MSR on monte d’abord la toile intérieure. Je ne suis pas fan de ce système qui empêche de garder les deux toiles solidaires tout au long du périple et risque de mouiller l’intérieur quand, comme aujourd’hui, les précipitations sont fortes. Mais il faut avouer qu’entre la simplicité de montage et le traitement imperméable mes réticences ne se sont pas justifiées.

 

Test Tente MSR Remote 2

 

La toile externe et les ancrages installés, la Remote 2 dévoile une généreuse abside complétée par une seconde entrée. Les accès sont faciles et la hauteur de la tente permet de ne pas avoir à se contorsionner. Les zips internes s’ouvrent avec facilité. Ceux de la toile extérieure également quand il s’agit de les ouvrir de dedans, mais avec un peu plus de difficultés depuis l’extérieur. La faute en est aux velcros qui retiennent le rabat protégeant le zip. L’abondant matériel hivernal trouve largement sa place dans l’abside, laissant même de l’espace pour cuisiner en cas d’intempéries. Si l’usage d’un réchaud à l’intérieur est toujours un peu risqué, les pans de toile très verticaux réduisent ce danger de feu, c’est un très bon point.

A l’intérieur la MSR Remote 2 dévoile une étonnante habitabilité par rapport à son emprise au sol. Là encore ses pans très droits permettent d’utiliser pleinement l’espace, sans que jamais la toile ne gêne. Avec une longueur interne de plus de 220cm, et malgré le volume des matelas et sacs de couchage hivernaux, deux personnes y dorment sans être à l’étroit. La toile du sol remonte haut sur les côtés pour bien protéger l’intérieur. L’accessoirisation est basique, composée d’une poche mesh de chaque côté et de passants en haut pour installer un fil à linge (non fourni). Les ouvertures sont équipées de panneaux occultables en mesh qui ont pour fonction d’améliorer la ventilation. L’apport est indéniable et la ventilation de la Remote 2 est tout à fait correcte.

Les importantes précipitations de neige humide rencontrées lors du test ont permis de vérifier la tenue de la tente et son étanchéité irréprochable. Le vent n’était guère important mais il ne fait aucun doute que la multiplication des points d’ancrages et la conception de la structure lui permette une résistance hors pair.

  • 80%
    Qualité de fabrication - 80%
  • 80%
    Ergonomie - 80%
  • 100%
    Imperméabilité - 100%
  • 100%
    Résistance au vent - 100%
  • 80%
    Ventilation - 80%
  • 80%
    Isolation - 80%
  • 75%
    Poids - 75%
  • 75%
    Volume - 75%
84%

Mon avis

La Remote 2 de MSR est une tente d’expédition parfaitement outillée pour affronter les pires conditions hivernales. Bien conçue et de fabrication soignée, elle s’offre même le luxe de demeurer légère pour une tente hivernale et remplit donc parfaitement la promesse du fabricant. Elle accompagnera avec bonheur vers la haute altitude ou les pôles les voyageurs soigneux de ses matériaux légers.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Mammifère omnivore, pogonotrope et dromomane....



3 Responses
  1. Scoubidou

    Merci pour ce test.
    Le prix est bien indique comme point faible, mais c\’est vraiment un ENORME point faible: le prix tourne autour des 800 euros ! C\’est d\’autant plus dommage que l\’ancien modèle équivalent de MSR (la Fury) émargeait à environ 500 euros.

  2. Anonyme

    Bonjour Scoubidou,
    Merci de votre message. Vous avez tout à fait raison, le changement de tarif est très important. A bien y regarder, le changement technologique par rapport à la Fury est lui aussi très important. En fait, la gamme "hiver" des tentes de MSR s’est étoffée et il y a de nombreux détails (jupes à neige, points d’ancrages pour hauban au milieu de la toile, technologie des arceaux, toile ripstop, …) qui marquent une différence importante entre la Remote et la Fury. Pour retrouver une construction et une gamme de prix plus proche de la Fury, regardez les MSR Access qui sont également des modèles hiver et sans doute plus polyvalents dans un usage "toutes saisons".

douze + 19 =

Sending
Your rating: