Test tente Nigor WickiUp 3

Test de la tente Nigor WickiUp 3 dans les Alpes, les Pyrénées et en Bretagne. Tente ultralégère (1968 g) 3 saisons en forme de tipi, la WickiUp 3 semble être une alternative intéressante à la Shangri-La de Golite qui n'existe plus. Avis après 8 nuits de test.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Tentes
  • Double toit : Nylon 6.6 ripstop 20D 3 000mm Durashield™ polyurethane & silicone
  • Toile intérieure : Nylon 15D et micromesh 15D
  • Tapis de sol : Nylon 40D TPU lamination min. 10.000mm (thermoplastique étanche)
  • Description : 1 porte - Chambre intérieure 1/3 moustiquaire et 2/3 pleine - Toile extérieure avec 3 aérations avec rabat au sommet - 6 attaches réglables pour sardines et 5 boucles supplémentaires - 6 boucles pour haubans - Accessoires optionnels : footprint (139.95 €), poncho-tarp (89.95 €)
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Technologies : Silnylon
  • Capacité : 3 personnes
  • Dimension: Sol : 220 cm x 275 cm (5,4 m²)
    Hauteur : 155 cm
    Sac de compression : 45 cm x 12 cm x 12 cm
    Mât : 3 sections de 40 cm et 1 section de 42.5cm, 20mm de diamètre
    Piquets : 16 cm
  • Poids (donnée fabricant): 1928g complète
  • Poids (produit pesé par le testeur): 1969 g dans son sac de rangement (1918g sans sac)
    chambre intérieure pesée 810g
    tente extérieure pesée 708g
    mât : pesé 312g
    piquets : pesé 88g les 8 + 6g de sac de rangement
    sac de rangement : pesé 45g
  • Accessoires fournis: 1 mât DAC ajustable
    6 sardines DAC en V
    Pochette de rangement pour sardines
    Housse de rangement avec sangles de compression
  • Couleurs: extérieur vert, sol orange
  • Garantie: 2 ans (Voir sur le site de Nigor pour plus d'infos)
  • Entretien: Voir notice (éviter les UV, éviter de la stocker mouillée...)
  • Prix: 499,95 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Alpes, Pyrénées, Bretagne
  • Activités: Randonnée, Raquettes à neige
  • Ecosystème: Littoral, Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 8 nuits
  • Conditions météorologiques: fin automne/hiver clément, jusqu'à -10°C, vent modéré à fort

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Non
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP

Tente Nigor WickiUp 3

 

Tente Nigor WickiUp 3

Test de la tente WickiUp

La WickyUp 3 de Nigor est un tipi hexagonal de 5.4m² au sol pour 3 personnes. Avec une masse annoncée de 1928g tout compris, elle fait partie des tentes légères. La forme du tipi permet de laisser glisser l’eau et la neige, et bien résister au vent tout en étant de construction très simple. Le montage est très simple et ne prend presque que le temps de planter correctement les 6 sardines.

La Nigor WickyUp 3 ressemble à un revival de la Shangri-La de Golite, qui n’est plus construite (et n’était d’ailleurs plus distribuée en Europe). Ce n’est pas pour nous déplaire, la Shangri-La était une tente très intéressante.

Qualité de fabrication

La chambre intérieure est composée à 2/3 de nylon 15D et 1/3 d’une moustiquaire en mesh. Le sol-cuvette est en nylon 40D et reste résistant malgré sa légèreté. Il est suffisant pour la plupart des utilisations mais il ne faut pas non plus le traîner n’importe où. Si vous comptez l’utiliser sur des sols vraiment très agressifs, je pense qu’il vaut mieux protéger un peu la toile en mettant une feuille de protection dessous. Un footprint optionnel existe, très résistant, il respire le solide. En revanche, il est très lourd (pesé à 625g), il faut donc y réfléchir à deux fois avant de l’emporter. Celui que j’ai testé fait sol-cuvette et s’accroche à la place de la tente intérieure mais la nouvelle version du footprint pourra être utilisée en forme cuvette en plus de la toile intérieure sans forcément s’y substituer. Les accroches du footprint est un peu lâche et la cuvette ne remonte pas toujours bien autour de la tente. De fait, le vent s’engouffre parfois un peu trop.

La toile extérieure est en nylon 6.6 Gorlyn 20D. Elle possède 6 sangles réglables pour les sardines, ainsi que de nombreuses petites boucles (en matière réfléchissante) en bas et au milieu de la toile pour placer des haubans et des sardines supplémentaires. En cas de vents forts, les haubans supplémentaires sont les bienvenus. Ils ne sont pas fournis avec la tente, prévoyez-en en plus.

La tente respire la qualité, les finitions sont très bonnes, je n’ai eu aucun problème pendant mon utilisation. Les zips sont en général le point faible des tentes et ici il ne semble pas y avoir de tension anormale dessus. Les coutures sont propres et nettes. La tente est discrète et paraît robuste même si les matériaux sont légers. Les toiles sont bien renforcées aux endroits de contact avec le mât, et celui-ci a des embouts très arrondis, pour éviter tout risque d’usure. Les sangles de réglage sur les sardines sont peut-être un peu épaisses et mériteraient d’être allégées.

Ergonomie

Le montage est très rapide : on tend la tente intérieure avec les sardines, on règle le mât et on tend la paroi extérieure.
Il est possible de ne monter que la toile extérieure, ou bien que la toile intérieure pour profiter des étoiles. En cas de mauvais temps il est possible également de monter la toile extérieure d’abord, moyennant un peu d’organisation pour monter le mât. Les sangles au niveau de la porte sont oranges au lieu de noires, ce qui permet de facilement repérer l’entrée lors du montage et aligner correctement les deux toiles. C’est un petit détail bien appréciable !

Le mât possède plusieurs crans pour régler la hauteur et adapter la tension et l’aération de la tente en gérant la tension sur les sardines. En revanche, ce réglage demande un peu d’expérience pour en tirer parti convenablement. D’ailleurs, la longueur des sangles de la toile extérieure ne m’a pas semblée très appropriée : pour installer les deux toiles sur les mêmes sardines, je me suis souvent retrouvée à devoir tirer au maximum ces sangles sans que la toile extérieure ne soit particulièrement très tendue. Il aurait fallu que j’utilise des sardines supplémentaires pour tirer la toile extérieure plus loin, ce qui n’est ni pratique ni léger. En cas de fort vent, il est préférable de pouvoir mieux tendre la toile, de même qu’il est intéressant d’avoir de la marge pour re-tendre la tente dans la nuit après la tombée de l’humidité ou une pluie passagère.

La forme de tipi permet d’avoir une bonne surface au sol et une hauteur agréable pour les grandes personnes, mais il manque un abside pour faire la nourriture pour mauvais temps. C’est à mon sens le principal défaut de cette forme. On peut trouver des alternatives, entre-ouvrir la porte et la montée en mini-protection ou bien utiliser le poncho-tarp de Nigor avec 2 haubans et 1 bâton de randonnée pour faire une vraie entrée (cela dit par fort vent, j’ai eu bien du mal à le fixer).

Il y a peu d’accessoirisation superflue : pas de poche en mesh à l’intérieur, pas de sangles en trop, la WickyUp 3 se destine à l’utilisation légère. Les ouvertures des aérations sommitales sont maintenues par des barres un peu rigides non amovibles, j’aurais préféré pouvoir les enlever pour gagner du poids. On trouve quelques méthodes pour utiliser des bâtons de randonnées à place du mât central et gagner 300g mais je ne les ai pas testées et je ne sais pas si le tipi reste bien stable avec cette modification.
Cette tente reste très légère pour une utilisation 3 personnes, mais s’il était possible d’avoir un mât encore plus léger, ce serait un réel avantage.

Le sac de rangement fourni est un peu trop grand. En rangeant le mât hors de cette housse, il est possible de passer d’un rangement de 45cm de hauteur à 33cm. Dans le sac à dos, c’est toujours un peu de place en plus pour autre chose.

Le volume intérieur est assez surprenant, on se sent bien dans cette tente. À 2 dormeurs, c’est un palace, à 3, il faut un peu plus s’organiser : 3 grands matelas gonflables ont du mal à trouver leur place, il vaudrait mieux avoir au moins un matelas moins encombrant (mousse, autogonflant ou gonflant plus court). Le principe est de mettre un dormeur d’un côté du mât et deux dormeurs de l’autre. Le mât est un peu contraignant pour cela. Pour gagner de la place avec les matelas, on peut se positionner tête bêche. J’ai envisagé de placer les 3 matelas en triangle autour du mât. Cette disposition pourrait permettre de garder un bon espace central pour les affaires. Sans chambre intérieure, l’espace est encore un peu plus grand. Les bords du tipi ne sont pas trop inclinés, l’espace reste utilisable pour les petits objets et les habits sans craindre de faire toucher les deux toiles.

Résistance au vent

La forme de tipi est un avantage face au vent, la tente résiste bien. En présence de vent violent, la toile extérieure claque un peu à cause du problème de tension sur les sangles, surtout si on ne l’a pas re-tendue (le nylon se détend toujours un peu avec l’humidité). Malgré ce problème, les deux toiles ne se touchaient pas trop, et je n’ai pas eu de problème d’infiltration de pluie. Si on ne veut pas transporter de sardines supplémentaires, il faut fixer les sardines avec les points d’ancrages de la toile intérieure le plus loin possible pour pouvoir ensuite tendre la toile extérieure par-dessus. Avec ce système, le tipi est vraiment très stable.

Imperméabilité

J’ai testé la tente en randonnée en montagne en bivouac 3 saisons et bivouac hivernal par temps clément (neige et pluie fines, rafales de vent modérées) et en Bretagne par fort vent (et un peu de pluie). Je n’ai eu aucun souci d’étanchéité, mais je n’ai pas encore eu de forte pluie continue. Je pense qu’il faut tout de même étanchéifier les coutures à l’occasion.

Ventilation et isolation

La tente isole bien du vent et un peu du froid grâce à la chambre en tissu 2/3 plein. Le volume assez important permet de bien respirer.
Nous n’avons quasiment pas eu de condensation en dormant à 2 ou 3 sous la tente, seulement un peu d’humidité au niveau de notre visage, due à notre respiration. Les 3 grosses aérations sommitales semblent donc faire le boulot.

  • 85%
    Qualité de fabrication - 85%
  • 85%
    Ergonomie - 85%
  • 90%
    Imperméabilité - 90%
  • 75%
    Résistance au vent - 75%
  • 90%
    Ventilation - 90%
  • 85%
    Isolation - 85%
  • 90%
    Poids - 90%
  • 90%
    Volume - 90%
86%

Mon avis

La WickyUp 3 de Nigor est une des rares tentes tipi légères sur le marché. Les finitions sont excellentes et les matériaux sont de bonne qualité. Sa forme confère un espace de vie très important, et son grand volume est très agréable, surtout lorsqu’on est coincé dessous à cause d’intempéries. En revanche, la tension de la toile extérieure est un peu délicate à gérer. Elle reste néanmoins très facile à monter et se marie bien avec le paysage grâce à ses couleurs discrètes. Son prix reste malgré tout un peu élevé.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Avis après plusieurs mois
Tente utilisée à 2 et 3 personnes. À 2, le vaste espace de la tente facilite largement le stockage du matériel en hiver. À 3, c’est moins spacieux mais l’espace de vie est tout à fait honorable. Le tissu est fin mais pour le moment suffisamment résistant, c’est du matériel léger, il nécessite un peu de soin. J’ai remplacé plusieurs fois le mât par des bâtons de randonnée/ski, tout a tenu (mais je n’ai pas non plus essuyé des vents extrêmes). Le montage de la toile extérieure seule m’a pris un peu plus de temps qu’en double toit, un peu d’habitude est nécessaire pour l’ajustement des distances entre les pics. Le prix est un peu élevée, mais j’apprécie bien ce tipi et l’utilise souvent.
Points forts
  • grand volume de vie
  • légèreté
  • finitions de très bonne facture
Points faibles
  • tension de la toile extérieure difficile à gérer
  • prix
M4thilde
A propos de l'auteur

Je randonne depuis quelques années en solo ou petit groupe, le plus souvent en autonomie sur plusieurs jours, été comme hiver, en Europe, Amérique du Nord et Asie (pour le moment !). Afin d'aller toujours plus loin, plus facilement, plus longtemps, j'entreprends depuis quelques temps une démarche d'allègement de mon matériel et essaie de sé...



3 Responses
  1. Cyprien

    Merci pour ce très bon test.
    Je trouve très bien que Nigor/Eureka est repris le design des tipis 3 et 4 places de Golite, et qu\’ils soient distribués sur le marcher européen. Surtout qu\’on y a gagné en qualité des matériaux. L\’avantage par contre que l\’on avait avec Golite, c\’est que l\’on pouvait acheter seulement la toile extérieure sans la chambre. Pas obligé d\’investir dans l\’ensemble complet qui a un certain coût, surtout pour ceux qui n\’utilisent pas la chambre pour gagner du poids. Mais je pense que le rapport qualité/prix est tout de même bon.
    Ce tipi n\’a que peu de concurrents. Pour trouver des petits tipis (ou pyramides) fait de matériaux léger mais de qualité, il y a sinon les petites marques et artisans, chez qui il faut commander en direct. Ils sont au Etats-Unis ou au Japon et font du superbe travail pour pas plus cher. Mais il y a souvent 5 semaines de délais, et des frais de douane aléatoires. Mais ce sont des produits d\’excellente qualité. On a le choix des matériaux, des couleurs, et d\’acheter ou non la chambre. Quelques noms : Mountain Laurel Design, Locus Gear, Bear Paw Wilderness Design ou Hyperlite Mountain Gear

Sending
Your rating: