Test veste Arc’teryx Beta SL

Test de la veste Arc’teryx Beta SL lors de deux randonnées en Islande et au Québec. Equipée de la membrane Gore-Tex® Paclite, elle a été mise à rude épreuve compte-tenu des conditions météorologiques difficiles rencontrées. Avis complet...


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Vestes imperméables
  • Composition : Tissu N40r
  • Description : Structure anatomique et articulée - Coutures soudées - Deux poches repose-main avec fermetures éclair WaterTight™ - Capuche Storm Hood™ à coupe ajustée - Cordons de réglage sur la capuche - Protège-menton laminé - Réglage en Velcro® prédécoupé et laminé aux poignets - Cordon de serrage réglable sur l'ourlet
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Homme
  • Membrane : Gore-Tex® Paclite traité DWR (déperlant)
  • Tailles disponibles du produit: S au XXL
  • Poids (donnée fabricant): 315 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 330 g en M
  • Couleurs: Black - Blue Moon - Blue python (modèle testé) - Cinnabar - Mollusk
  • Garantie: Voir sur le site Arc'teryx pour plus d'infos
  • Entretien: nc
  • Prix: 285 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Islande - Québec
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Forêt, Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 10 jours
  • Conditions météorologiques: Toutes météos sauf la neige

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://arcteryx.com/csr.aspx?country=us&language=fr

 

Veste Arc'teryx Beta SL

La veste imperméable Arc’teryx Beta SL est dotée d’une membrane Gore-Tex® Paclite. Les deux lettres SL renvoient à la terminologie « Super Light ». Et il est vrai qu’avec une pesée à 330 g, la veste est l’une des plus légères du marché. Elle est également extrêmement compressible. Deux éléments importants lorsqu’on part plusieurs jours en randonnée.

La Beta SL a été testée lors de deux voyages itinérants : Le premier en Islande et le second sur la Traversée de Charlevoix au Québec. Pliée dans le fond du sac, elle était sur le dos lorsque la pluie s’invitait durant la marche. Au final, je l’ai quand même porté 8 jours.

Test de la Veste Arc'teryx Beta SL en Islande

Test de la veste sur le terrain en Islande et au Québec

A la première utilisation de la Beta SL, ce qui ressort immédiatement, c’est son confort d’utilisation. La veste, extrêmement légère à porter, sait se faire oublier. La coupe assure une excellente mobilité, notamment au niveau des bras (ce qui peut servir pour poser une main sur un rocher ou aller chercher un objet dans le sac à dos sans le retirer). Les deux larges poches sont largement accessibles pour les mains et ne se superposent pas à la ceinture du sac à dos. Côté réglage, la capuche est facilement ajustable par un seul cordon mais n’est pas faite pour accueillir un casque de haute-montagne. Un cordon de serrage permet également de (dé)serrer le bas de la veste. Aux poignets, le réglage se fait par velcro. La qualité de fabrication est irréprochable comme c’est souvent le cas avec Arc’teryx.
Disponible en 5 couleurs, j’ai testé le modèle Blue Python. Une couleur flashy, agréable mais assez salissante à l’usage.

Zip WaterTightTM

La veste coupe parfaitement du vent et s’avère globalement respirante. Arc’teryx n’a pas mis d’ouvertures sous les aisselles pour privilégier le poids de la veste. Pour compenser, certaines vestes disposent d’intérieur de poche en mesh. Il suffit alors de les ouvrir pour faire circuler l’air. Ce n’est pas le cas non plus de la Beta SL. Par temps chaud et en pleine effort, le corps transpire donc.

Les rudes conditions météorologiques de l’Islande et les journées continues de pluie au Québec ont été un laboratoire de test très exigeants pour la Beta SL. Les zips WaterTightTM à glissière lisse sans rabat, en plus d’être faciles d’usage, sont aussi très efficaces contre la pluie. Du côté du tissu, la veste déperle bien sur le tronc, les épaules et le haut du bras mais très vite le traitement DWR s’est avéré inefficace sur les avant-bras. A cet endroit précis et après des efforts de plusieurs heures sous la pluie, l’humidité traverse inévitablement la membrane sans qu’elle soit totalement perméable. Ceci n’a pas été constaté sur de courtes averses. La Beta SL sèche par contre très rapidement.

Test de la veste Arc'teryx beta SL au Québec

Verdict

Points forts

Points faibles

  • Déperlance sur les avant-bras

Sangle de serrage de la capuche

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 90%
    Confort - 90%
  • 90%
    Ergonomie - 90%
  • 100%
    Coupe-vent - 100%
  • 70%
    Respirabilité - 70%
  • 80%
    Imperméabilité - 80%
  • 80%
    Poids - 80%
  • 80%
    Volume - 80%
85%

Mon avis

La Beta SL d’Arc’teryx est une veste hardshell confortable, ultra légère et compressible offrant une protection contre les intempéries globalement très efficace.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Avis après plusieurs mois

Points forts
  • Poids
  • Compressibilité
  • Confort d’utilisation
  • Qualité de fabrication
Points faibles
  • Déperlance sur les avants-bras
Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

Sending
Your rating: