Test veste Columbia Outdry Extreme Eco Insulated



Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Vestes imperméables
  • Composition : Membrane OutDry imperméable/respirante avec coutures étanches - Textile 100 % polyester recyclé - Isolation thermique Omni-Heat 60 g - 100 % polyester recyclé - Garnitures 100 % matières recyclées (tirettes de cordon de serrage, œillet, tirette de zip, étiquettes, sangle, fermetures éclair, fil) - 100 % textile sans colorants - Membrane OutDry Extreme sans PFC
  • Description : Galon sur les coutures extérieures - Capuche tempête intégrée ajustable - Poches chauffe-mains zippées - Poignets profilés réglables - Ourlet réglable à l’aide d’un cordon de serrage - Pan arrière plus long
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Femme
  • Technologies : OutDry Extreme - Omni-Heat
  • Membrane : Membrane OutDry imperméable/respirante avec coutures étanches
  • Tailles disponibles du produit: XS à XXL
  • Poids (donnée fabricant): NC
  • Poids (produit pesé par le testeur): 547 g en taille S
  • Couleurs: Blanc
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: Lavage à froid sur cycle délicat
  • Prix: 249 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Chartreuse, Vercors, Beaufortain, Ecrins
  • Activités: Raquettes à neige
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 2 randonnées de 3 jours + des nombreuses randonnées à la journée
  • Conditions météorologiques: Beau temps, brouillard, pluie, neige, très froid, de - 10°C à 10°C (environ)

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Indonésie
  • Produit recyclé: Oui
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: Oui
  • Récupération par le fabricant: Oui

Test de la veste Columbia Outdry Extreme Eco Insulated

Qualité de fabrication

La membrane Outdry, imperméable et respirante, est conçue avec des coutures étanches. Les matériaux dela veste Columbia Outdry Extreme Eco Insulated sont 100 % recyclés, jusque dans les finitions. D’apparence, elle ressemble à un ciré blanc raide. A première vue, son allure ne donne pas envie de la porter. Une fois essayée, elle est pourtant adoptée, l’aspect plastique de la veste est oublié. Les finitions sont bien conçues, les zips et les tirettes paraissent solides.

La couleur blanche n’est pas la plus adaptée aux randonnées hivernales, mais le choix écologique de ne pas utiliser de colorants, et ainsi économiser 51 litres d’eau (par veste), est une initiative novatrice qui pourrait faire évoluer le regard des consommateurs sur ce type de produits. La veste qui a enduré des descentes en luge et des passages en forêt, n’a aucun accroc. Elle a une bonne résistance à l’abrasion.

Avec sa doublure isolante, la veste Columbia Outdry a été étudiée pour associer chaleur, confort et imperméabilité. La veste existe pour homme et femme mais également dans une version sans garnissage, la Columbia Outdry Extreme Eco déjà testée sur I-Trekkings.

Confort et practicité

La veste Columbia Outdry Extreme Eco Insulated est extrêmement confortable. Le tissu intérieur molletonné est agréable et amène de la chaleur non négligeable pour la randonnée en hiver. Par -10°C, je l’ai portée avec une première couche en laine et une polaire classique. Très bien ajustée, la veste tombe parfaitement bien. Le pan arrière plus long est appréciable en hiver, il ne laisse pas passer l’air froid.

Les détails de finitions, tels que les cordons de serrage aux hanches, les cordons de serrage à la capuche, les poches chauffes-mains zippées permettent de garder un peu plus la chaleur corporel. Lors d’une journée de grand froid, j’ai fortement apprécié ces poches chauffes-mains alors que mes moufles ne suffisaient plus. La douceur du tissu intérieur est un petit plus. La capuche avec sa visière flexible et son réglage arrière permet de garder une bonne visibilité et d’adapter la visière en fonction de la densité de pluie. Cette capuche est un rempart supplémentaire contre le froid et le vent. Le seul bémol est sur le scratch aux poignets qui ne sont pas pratiques d’utilisation avec des gants ou des moufles.

Imperméabilité

Les PFC, composants chimiques imperméabilisants polluants, sont bannis des modèles Extreme Eco. Testée sous la pluie durant deux heures et sous la neige, la veste a montré une bonne résistance. Elle est bien imperméable, le tissu intérieur de la veste est resté sec, aucun signe d’humidité. L’absence de PCF ne semble pas altérer l’imperméabilité de la veste. A noter que la veste n’a pas été lavée, à voir dans le temps comment l’imperméabilité va perdurer.

Respirabilité

Le point faible de ce modèle est la respirabilité. La doublure qui apporte de la chaleur lorsqu’il fait froid, devient un inconvénient lorsque la météo est favorable. Les aérations sont trop fines pour bien ventiler, et éviter ainsi de transpirer. Ce modèle doublé, composé avec des matériaux 100 % recyclés, n’est pas le mieux étudié pour garantir une bonne évacuation de l’humidité lorsqu’il fait chaud. J’ai trouvé que la veste gardait les odeurs, elle a besoin d’être laver/aérer après utilisation.

Coupe-vent

Contrairement au point précédent, c’est le point fort de la veste. Avec en plus sa doublure molletonnée, la veste Outdry Extreme Eco Insulated est une excellente protection contre le vent. Durant ma randonnée de trois jours dans les Ecrins, j’ai eu un vent glaciale toute la journée, avec des températures ressenties à -15/-20°C, j’ai pu constater qu’elle était parfaite pour de tels conditions.

Poids

Pour une veste deux en un, qui permet une protection optimale, le poids est correct. Certes, cette veste n’entre pas dans les modèles les plus légers du marché, mais avec sa doublure isolante, elle garde un rapport chaleur/imperméabilité/poids avantageux.

  • 80%
    Qualité de fabrication - 80%
  • 90%
    Confort - 90%
  • 85%
    Ergonomie - 85%
  • 90%
    Coupe-vent - 90%
  • 50%
    Respirabilité - 50%
  • 80%
    Imperméabilité - 80%
  • 60%
    Poids - 60%
  • 60%
    Volume - 60%
74%

Mon avis

La veste Columbia Outdry Extreme Eco Insulated conçue sans PFC et sans teinture, est un vrai plus écologique pour les amoureux de la nature. Associant protection contre le vent, la pluie et le froid, elle est un bon compagnon pour les randonnées hivernales.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Avis après plusieurs mois

Points forts
  • Confort
  • Matériaux écologiques
  • Protection vent/pluie/froid
Points faibles
  • Respirabilité
  • Odeur
celia
A propos de l'auteur

Randonnées à pied et à vélo  :   2001 : Transversale nord de Corte à Evisa en Corse (1 semaine)  2003 : Pyrénées, de Cauterets a Barèges (1 semaine)  2004 : Alpes, tour de l'ubaye par le GR 56 (1 semaine)  2005 : Pyrénées, de Luz St sauveur a bagnères de Luchon (1 semaine)  2006 et 2007 : Alpes, tour du Queyr...



Sending
Your rating: