Test veste hybride Millet Shuksan hoodie

Activité : Randonnée Raquettes à neige  | 
Test de la veste hybride Millet Shuksan hoodie, un compromis entre softshell et doudoune. Avec ses indéniables qualités thermiques et sa souplesse, elle paraît plus particulièrement dédiée au trekking et à la rando par temps froid ou encore à la raquette à neige. Mais pas seulement.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Vestes softshell et polaires
  • Composition : Toray Airtastic ripstop, 43g/m², 100% polyamide. Element Shield High loft, 380 g/m2, 90% polyester, 10% élasthanne. Doublure : 100 % nylon très fin. Isolation, Primaloft Black, 100 % polyester dont 60 % de fibres recyclées. Lining ultralight nylon.Exterieur 2 : 90% polyester 10% élasthanne
  • Description : Capuche attenante - 2 poches repose mains zippées - Poche poitrine zippée - Ouverture centrale zippée - Serrage bas - Poignets ajustés
  • Saisonnalité: 2 saisons
  • Genre: Homme
  • Couleurs: noir, rouge et bleu
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: Laver et sécher à l'envers avec couleurs similaires. Repasser sur l'envers uniquement.
  • Prix: 199,90 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Alpes (France, Suisse, Italie) - Vosges
  • Ecosystème: Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: En partie
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Oui

Test Millet Shuksan hoodie

Test sur le terrain de la veste hybride Millet Shuksan hoodie

Pour mériter son qualificatif d’hybride, la veste Shuksan est un assemblage de matériaux différents. Le buste et la tête sont particulièrement protégés contre le froid. C’est-à-dire que les panneaux avant et arrière ainsi que la capuche sont conçus comme une doudoune, avec une isolation en Primaloft. En revanche, les bras, le haut du dos et les flancs sont traités comme une softshell, avec un matériau stretch, plus résistant aux intempéries et aux égratignures.

Shuksan hoodie

Cette composition bi-matière permet des combinaisons de couleurs. En ce qui me concerne, j’ai choisi la sobriété avec du noir partout. En fait, une partie est brillante, l’autre mate, ce qui rend l’ensemble plutôt dynamique malgré tout, même en noir. Quelques coutures et cordons rouges rehaussent la veste. L’utilisation au quotidien en devient plus discrète aussi. Car je ne m’en suis pas privé, d’autant que la coupe me paraît plutôt élégante.

Millet Shuksan hoodie

La Shuksan est agréable à porter. Les matières utilisées sont en effet douces, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. La veste glisse sur les autres vêtements ou sur la peau. Voilà qui procure une aisance et un confort appréciables durant les activités. En ski de piste, par exemple, elle ne donne pas cette impression d’être engoncé dans un carcan. Le tissu stretch sur le haut des épaules et les bras apporte de la souplesse et permet à la veste de s’adapter à la posture pendant l’activité.

Millet Shuksan hoodie

Justement, je l’ai utilisée sous une veste, très protectrice mais aux faibles qualités thermiques, comme deuxième couche durant cinq-six jours sur les pistes de ski. Et j’ai été très content de l’avoir, car il faisait souvent très froid. La Shuksan remplace sans problème une vraie doudoune. Elle n’est pas particulièrement volumineuse, ne gène en rien les mouvements du corps.
Le reste du temps, je m’en suis servi en première couche durant des randonnées à pied et en raquettes. C’est ainsi qu’elle donne la pleine mesure de ses qualités : un parfait coupe-vent, chaud, avec tout de même suffisamment de respirabilité pour pouvoir continuer à rester agréable même quand le thermomètre remonte.

Millet Shuksan hoodie

Lorsqu’il fait franchement mauvais, j’apprécie la capuche, bien ajustée autour de la tête. D’ailleurs, pour la mettre il ne faut pas que la fermeture centrale, qui remonte quasiment sous le nez, soit entièrement fermée. Les cordons de serrage se trouvent de part et d’autre, se règlent en un clin d’œil. Ainsi abrité, je me sens de taille à affronter la Sibérie ou presque !

Pas de poche à l’intérieur, mais celles à l’extérieur sont spacieuses. Les ouvertures sont en effet placées en retrait, presque sur les coutures latérales, ce qui augmente le volume disponible. Et la poche de poitrine est bien pratique. Enfin, un mot encore sur la résistance à la pluie. Je n’ai essuyé qu’une seule averse, courte mais bien sentie. A condition que cela ne dure pas, la déperlance s’avère correcte même pour la partie doudoune.

 

  • 95%
    Qualité de fabrication - 95%
  • 95%
    Confort - 95%
  • 65%
    Respirabilité - 65%
  • 85%
    Déperlance/Imperméabilité - 85%
  • 95%
    Coupe-vent - 95%
  • 95%
    Ergonomie - 95%
  • 95%
    Thermicité - 95%
  • 65%
    Poids - 65%
77%

Mon avis

La veste hybride Millet Shuksan offre une bonne protection dans des conditions froides ou fraiches tout en assurant un bon suivi des mouvements pendant l’activité outdoor. J’ai apprécié son côté robuste ainsi que sa polyvalence puisqu’elle s’utilise aussi bien sous une autre veste qu’en première couche. Une veste qui pourra servir à de nombreuses activités outoor : rando/trek, alpinisme, ski de randonnée et raquettes à neig

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Journaliste professionnel venant de la presse régionale, j'ai toujours aimé bouger. Au fil de mes pérégrinations, j'ai découvert le voyage à pied et à vélo, que j'apprécie énormément. Et plus j'en fait, plus j'en redemande !...



8 + douze =

Sending
Your rating: