Test veste Icebreaker Atom Long Sleeve Zip

Test de la veste en mérinos Icebreaker Atom Long Sleeve Zip lors de randonnées à pied, à ski et en raquettes dans les Alpes. Avec le système RealFLEECE™, Icebreaker promet chaleur et douceur à cette seconde couche. Verdict !


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Vestes softshell et polaires
  • Composition : 86 % laine, 10 % nylon, 4 % lycra® - 200g/m² Lightweight
  • Description : Deux poche latérales zippées - Poche pectorale soudée et zippée avec passage pour casque audio - Poignets avec passe pouce pour une protection thermique des mains
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Homme
  • Couleurs: Pin/Chartreuse - Black/Monsoon/Black - Aegean/Metro Heather/Aegean
  • Garantie: 2 ans ( Voir sur le site de Icebreaker pour plus d'infos
  • Entretien: Lavage en machine à 30°C ( Voir sur le site de Icebreaker pour plus d'infos
  • Prix: 169 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Alpes (Belledone et Chartreuse)
  • Activités: Randonnée, Raquettes à neige, Ski de Randonnée
  • Ecosystème: Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: Oui

Conditions du test

Test de la polaire Atom Zip de Icebreaker à l’occasion d’une randonnées raquettes, d’une journée avec des skis de randonnée et d’une randonnée pédestre.

Le test a été réalisé dans des conditions de température plutôt clémentes bien qu’hivernales. Les températures ont oscillé entre -3 et 10° C. Le test a été effectué sur 5 jours, 2 en randonnée à ski, 2 en randonnée pédestre et 1 en randonnée raquettes.

Lieux : Belledonne / Chartreuse

Test Terrain

Je connaissais Icebreaker sans jamais avoir porté de vêtement de la marque avant de procéder à ce test et j’avoue avoir été sensible à certains des arguments de vente de la marque qui se veut responsable, éthique et respectueuse de la nature.

En effet les produits proposés par Icebreaker sont composés majoritairement de laine Merinos, laine que l’on trouve sur les moutons Merinos de Nouvelle-Zelande, pays dont est issu la marque. La laine est un produit naturel sensé apporter une chaleur maximale avec un volume minimal, offrir de la respirabilité et ne pas retenir les odeurs, nous verrons dans ce test si tous ces avantages avancés sont bien au rendez-vous.

Avant cela petite précision sur le paramètre éthique avancé par la société qui a attiré mon attention. Icebreaker identifie tous ses vêtements produits par un code unique qui permet de tracer la provenance de la laine et garanti un traitement correct des animaux comme de l’environnement où ils se trouvent. Je n’ai pas pu tracer le produit que je teste car c’est un échantillon, cependant la démarche est à noter et à encourager. Le bémol serait peut être qu’il n’y a aucun label qui prouve les dires de la société.

Passons maintenant au produit en lui même. La promesse d’Icebreaker : un apport thermique optimal grâce au système RealFleece composé de fibres mérinos recyclées enroulées autour d’un noyau en nylon, puis brossées a pour but d’offrir un maximum de chaleur. Le fabricant a également ajouté du Lycra dans le tissu ce qui lui donne davantage de souplesse.

La construction est bonne, les coutures sont solides et la coupe est adaptée à une seconde couche, prêt du corps pour optimiser la production de chaleur sans gêner lorsqu’elle est portée comme troisième couche. Je n’ai pas trouvé l’aspect particulièrement doux avancé par le fabricant. Certes le matériau est agréable au toucher, au porter mais il y a des matériaux plus doux en matière synthétique.

En revanche, l’apport thermique est quant à lui réellement au rendez-vous. La veste tient chaud, tout en restant compatible avec les efforts intenses qu’impliquent certaines activités sportives. D’ailleurs, c’est l’un des avantages de la laine et notamment je pense de la laine RealFleece composée de fibre synthétique à hauteur de 14 %. Ce bon apport thermique se ressent un peu au niveau du poids. En effet cette seconde couche, avec ses 440 grammes est un peu lourde. Cependant la centaine de grammes de plus peut se justifier par les calories que l’on est heureux de conserver lorsque le thermomètre descend.

J’ai apprécié la construction des poignets avec possibilité de glisser son pouce afin de garder une partie des mains au chaud, c’est une caractéristique que l’on retrouve déjà sur de nombreux modèles de sous-vêtements Icebreaker et c’est particulièrement apprécié en conditions froides.

Je n’ai pas trop compris pourquoi le fabricant avait construit ses manches en ajoutant des panneaux de tissu à l’intérieur des coudes, cela apporte du poids en plus me semble-t-il et facilite par pour autant le mouvement. Cependant cela ne gène pas et ne constitue en conséquence pas un réel inconvénient au produit.

Un des avantages avancé par le fabricant est que la veste ne retient pas les odeurs grâce à l’utilisation de la laine. Et bien c’est vrai ! J’ai pu constater que malgré l’effort et lors de randonnée itinérante sans croiser de douche durant 2 jours la veste ne sent pas mauvais. Ce qui n’est pas toujours le cas des vêtements et sous vêtements en synthétique qui obligent parfois à passer son chemin lorsque l’on croise d’autres randonneurs… Un très bon point pour le produit.

Le col aurait peut être éventuellement un peu plus travaillé avec une coupe nettement plus prêt du corps. C’est un détail car il est assez haut pour couvrir et protéger en conditions hivernales. Je pense que j’opterais pour la version avec capuche qui doit apporter une protection maximale.

Détail appréciable pour les personnes qui pourraient être amenées à écouter de la musique durant leurs activités de plein air, il y a un passage de câble depuis la poche pectorale vers l’intérieur et une petite accroche au niveau du col pour empêcher que le fil ne se balade. C’est le genre de petit détail qui démontre que le produit a été bien pensé et que le fabricant est à l’écoute des utilisateurs de ses produits, notamment ceux qui font du running ou randonnent seuls.

 

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 80%
    Confort - 80%
  • 80%
    Respirabilité - 80%
  • 50%
    Déperlance/Imperméabilité - 50%
  • 50%
    Coupe-vent - 50%
  • 90%
    Ergonomie - 90%
  • 100%
    Thermicité - 100%
  • 40%
    Poids - 40%
73%

Mon avis

La veste Icebreaker Atom LS Zip Hood est un excellent produit en mérinos qui permet de rester au chaud dans les activités intenses. Belle coupe, anti-odeur, certains la trouveront un peu lourde ; d’autres préfèreront la version avec capuche.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)

dix + quinze =

Sending
Your rating: