Test veste Lowe Alpine Velocity Jacket

Test de la veste Lowe Alpine Velocity Jacket - Comparateur de vestes imperméables légères


Conditions du test :

  • Lieu du test : Maroc (Siroua) et Alpes
  • Nombre de jours : 12
  • Conditions météo rencontrées : Clémente au Maroc (vent et très peu de pluie) – Variées dans les Alpes avec des pluies soutenues une journée

Caractéristiques de la veste :

  • Matières : Membrane Triplepoint® XC 2,5 couches en polyuréthane
  • Descriptif : 2 poches poitrine aération pouvant servir de poche de compression – Poignets réglables par Velcro – Zip sur toute la longueur avec rabat coupe-vent et Velcro – Cordon de serrage dans l’ourlet, facile à tirer d’une seule main.
  • Imperméabilité : 10 000 mm (Schmerbers)
  • Taux de transmission de la vapeur d’eau : 10 000 g / m² / jour
  • Coloris : noir, rouge, bleu, vert
  • Existe aussi en modèle femme
  • Tailles : S à XXL
  • Poids : 365 g en M
  • Lieu de fabrication : Chine
  • Prix : 135,00 €

Points forts

  • Poche de compression
  • Système de réglage de la veste
  • Prix

Points faibles

  • Pas de zip de ventilation sous les bras

Avis général

La veste Lowe Alpine Velocity est une veste enduite d’une membrane imperméable et respirante Triplepoint® XC 2,5 couches en polyuréthane.
Belle coupe, standard, pas trop près du corps permettant d’ajouter une seconde couche en cas de froid. Tissus plutôt souple agréable à porter. Tissu assez fin. Difficile de se prononcer sur la durabilité du produit car je ne l’ai testé qu’une dizaine de jour. RAS pendant le test.

En cas de vent, la veste colle aux corps et une sensation de froid peut apparaître même sir le vent ne passe pas. Même topo s’il pleut, on a l’impression d’être mouillé car le tissu extérieur imbibe les gouttes d’eau mais en réalité, on ne l’est pas. Un traitement déperlant (DWR) aurait évité cette sensation plutôt désagréable (même s’il est de toute façon éphémère).

Sur le terrain, je suis donc resté au sec lorsqu’il pleuvait. Il faut dire que je n’ai pas subi de grosses averses. La veste a aussi été testée sous la douche. Au terme d’une heure de test, je suis resté au sec. Pour aller plus loin, la veste a aussi été disposée sur un épouvantail sous une grosse pluie pendant une heure. J’ai noté des infiltrations dans le bas du dos et sur les poignets. Capuche enveloppante.

La veste s’en tire moyennement en ce qui concerne la respirabilité. Lowe Alpine annonce une évacuation de l’humidité de 10 000g d’eau/m²/24h. C’est très correct mais l’absence d’aérations sous les bras est préjudiciable à la veste. Dommage que les poches ne puissent compenser l’absence d’aérations sous les bras car même ouvertes, les rabats empêchent l’air de passer.

La veste est légère (365 g en taille M). Certaines parties dans la confection de la veste ont été réalisées pour optimiser le poids comme les velcros et les bandes thermo soudées de petites tailles. D’autres auraient pu être optimisé comme la suppression des boutons pressions.

Autre point fort de la veste, sa facilité d’utilisation. Les poches sont grandes et pratiques, les cordons de serrage s’attrapent facilement pour serrer la capuche ou le bas de la veste. La veste se range dans une de ses deux poches. Une fois compressée (18×21 cm sans être rangé dans le sac à dos), elle prend moins de place et se glisse plus facilement dans le sac à dos.

La veste Lowe Alpine Velocity est une veste imperméable légère qui pourra vous accompagner lors de vos randonnées estivales. J’apprécie particulièrement sa polyvalence et son prix mini. Un très bon rapport qualité/prix.

Site internet : www.lowealpine.com

  • Qualité de fabrication : 8/10
  • Confort/Praticité : 8/10
  • Imperméabilité : 7/10
  • Coupe-vent : 8/10
  • Respirabilité :6/10
  • Poids:7/10
  • Note globale : 44/60
  • Rapport qualité/prix : 44/135*100=32,59

Voir le tableau comparatif des vestes de randonnée testées

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com