Test veste Millet 350 GTX

Test de la veste Millet 350 GTX - Comparateur de vestes imperméables légères


Conditions du test :

  • Lieu du test : Vercors
  • Nombre de jours : 3
  • Conditions météo rencontrées : Brouillard, pluie et neige.

Caractéristiques de la veste :

  • Matière : Gore-Tex® Paclite® Shell Lomond 2,5 couches – 100% polyamide avec apprêt déperlant durable DWR
  • Descriptif : Capuche Easy Hood™ ajustable en hauteur et en profondeur – Renforts épaules printés – Poignets réglables par velcro – Cordon de serrage en bas de veste – Zips de ventilations sous les bras – 2 poches repose-mains zippées et étanches – 1 poche intérieure de sécurité – coutures thermosoudées.
  • Imperméabilité : nc
  • Taux de transmission de la vapeur d’eau : nc
  • Couleurs : rouge, bleu, noir
  • Existe en version femme
  • Taille : S à XXL
  • Poids : 375 g en M
  • Fabriqué en Hongrie
  • Existe en version femme
  • Prix : 289,00 €

Points forts

  • Polyvalence de la veste
  • Zips de ventilation sous les bras de 32,5 cm
  • Qualité de fabrication

Points faibles

  • Visière de la capuche
  • Prix

Avis général

La veste Millet 350 GTX est une belle veste outdoor. Agréable à porter, elle est aussi pratique avec ses deux grandes poches extérieures zippées et étanches et ses grandes aérations sous les bras (32,5 cm). Sa coupe est courte pour pouvoir accéder au harnais si on souhaite l’utiliser en alpinisme.

Testée pour ma part sur un week-end de trois jours sur les hauts plateaux du Vercors avec des conditions parfaites pour essayer une veste : pluie, bruine, neige et brouillard, la veste s’est avérée être un produit de très bonne qualité.

Son aspect semble solide (même si ça mériterait plus de temps de test pour être affirmatif à 100%) et les coutures thermosoudées sont sans reproche. Tous les zips sont étanches. J’apprécie le serrage des poignets par velcro et le bas de la veste par deux cordons. Trop de vestes n’en mettent qu’un, ce qui complique le serrage.
Le poids de la veste est dans la moyenne de ce test comparatif. Toutefois, sachant qu’on peut aussi l’utiliser en alpinisme, ça fait de la Millet 350 GTX, un poids light intéressant.
Le coupe-vent fonctionne très bien. Comme pour toutes les hardshell, ont peut avoir vite chaud sous la veste. Mais énorme point positif de la Millet 350 GTX : ses larges zips d’aération de 32,5 cm. On se sent tout de suite mieux lorsqu’ils sont ouverts en plein effort.

Lors des 3 jours dans le Vercors, la veste a su répondre présent face aux intempéries. Je suis resté au sec. La capuche s’ajuste facilement et on peut même y mettre un petit casque d’alpinisme type Petzl® Meteor III. Hélas, la visière est toute petite et le visage se prend la pluie en pleine poire. Si vous portez des lunettes comme moi, pensez à les équiper d’un essuie-glace.

Après la rando, j’ai également pendu la veste sur un cintre lors d’une grosse averse d’une heure : pas d’infiltrations d’eau. Le test d’une heure sous la douche (voir la vidéo) a montré que l’eau pouvait entrer par la mentonnière. Bien large, elle peut se serrer par les cordons de la capuche. Mais si la capuche reste bien ajustée, la mentonnière a tendance à se détendre et à laisser passer un peu d’eau. Honnêtement, je ne suis pas sûr que cela soit un problème car sur le terrain, après trois jours de pluie, l’eau n’est pas passée par la mentonnière.

La veste Millet 350 GTX est une veste polyvalente, technique et légère qu’on peut utiliser en montagne pour la rando, le trek et l’alpinisme. Son prix pourra néanmoins faire fuire quelques randonneurs désireux de trouver un produit meilleur marché.

Site internet : http://www.millet.fr

  • Qualité de fabrication : 9/10
  • Confort/Praticité : 9/10
  • Imperméabilité : 8/10
  • Coupe-vent :9/10
  • Respirabilité : 7/10
  • Poids : 7/10
  • Note globale : 49/60
  • Rapport qualité/prix : 49/289*100=16,96

Voir le tableau comparatif des vestes de randonnée testées

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

dix-sept − 16 =