Test veste Millet Freerando Neo Jacket

Activité : Alpinisme Ski de Randonnée  | 
Test de la veste Millet Freerando Neo Jacket durant une quinzaine de jours dans les Alpes du Nord dont un raid de 4 jours dans le Beaufortain. Cette veste est destinée à la pratique du ski de randonnée. La marque affiche le credo du Neoshell Polartec, une matière dite idéale pour les activités aérobiques, respirante, souple et légère. En d’autres termes, le produit pour contrer les intempéries et garantir le côté respirant dans les activités.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Vestes imperméables
  • Composition : Polartec® Neoshell® Rip 3L. water-repellent zips
  • Description : Coupe sportive. Construction Flex Comfort™ - Capuche attenante Easy Hood™ avec visière protectrice - Grandes ventilations zippées - Marquages rétro réfléchissant de sécurité -2 grandes poches poitrine zippées, 1 poche sécurité, 1 grande poche de stockage interne. 1 poche manche zippée - Ouverture zippée, serrage bas, poignets ajustables
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Homme
  • Technologies : Polartec® Neoshell® Rip 3L
  • Membrane : 100% polyurethane. Exterieur : 100% polyamide
  • Tailles disponibles du produit: S au XL. Testé en M
  • Poids (donnée fabricant): 430g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 420g en M
  • Couleurs: Noir ou bleu
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: Voir sur le site MILLET pour plus d'infos
  • Prix: 400 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Alpes du Nord (Massif du Beaufortain, Aravis, Flaine)
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 15
  • Conditions météorologiques: Nombreuses conditions rencontrées, beau temps, temps blanc, neige, rafales de vent jusqu’à 60km/heure, températures négatives ressenties jusqu’à -20°C

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Hongrie
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.millet.fr/developpement-durable.html

Test de la veste Millet Freerando Neo Jacket durant une quinzaine de jours dans les Alpes du Nord dont un raid de 4 jours dans le Beaufortain. Cette veste est destinée à la pratique du ski de randonnée. La marque affiche le credo du Neoshell Polartec, une matière dite idéale pour les activités aérobiques, respirante, souple et légère. En d’autres termes, le produit pour contrer les intempéries et garantir le côté respirant dans les activités

Premières impressions

La veste est légère et on sent tout de suite que la matière est coupe-vent et imperméable. Une vraie membrane fine et de qualité. Au 1er essayage, la coupe est bien taillée, un medium un peu grand mais qui sera parfait pour mettre dessus les couches et doudounes. Les fermetures sont facilement reconnaissables grâce à leur couleur jaune réfléchissante. Toutes les fermetures sont thermocollées et très larges pour les zips de ventilation sous les bras et les 2 poches poitrines.

Test de la veste Millet Freerando Neo Jacket

Qualité de fabrication

La veste n’a pas bougé après une quinzaine de jours d’utilisation. Malgré que le vêtement n’est pas été épargné en le mettant en boule dans le fond du sac et en le tirant violemment pour l’enfiler rapidement afin de se protéger des rafales. Le ripstop (technique de tissage croisé) est présent sur tout le vêtement ce qui lui confère une excellente résistance et un gage de confiance supplémentaire.

Confort et practicité

Sur le terrain, cette veste est vraiment agréable pour sa légèreté. Les manches sont longues et ajustables facilement au poignet. Malgré qu’elles soient déjà évasées au poignet pour passer par dessus les gants, cela mériterait de l’être encore plus pour faciliter cette étape avec des gants justement. Par contre, une fois le scratch en place, la membrane ne bouge plus et les gants sont bien protégés pour brasser dans la neige si besoin et éviter que la neige s’infiltre.
Niveau poches, rien à dire, le produit a bien été étudié pour la pratique du ski de randonnée et même freeride en station. Une poche zippée et étanche sur la manche pour le forfait ou la crème solaire… Deux poches principales verticales sur la poitrine très grandes pour y mettre les peaux par exemple. Personnellement, je m’en servais pour mettre mes gants, bonnets et tour de cou. Elles sont toujours accessibles même avec un baudrier. Et surprise, à l’intérieur côté droit, il y a une double poche filet, idéal pour un appareil photo compact. Et côté gauche, une petite poche en filet zippée pour les clés de voiture par exemple.
Côté capuche, la casquette protège bien sans casque ou avec un casque d’alpinisme. Par contre, J’ai trouvé qu’elle était trop courte avec un casque de ski, en effet, on ne peut pas plus l’agrandir pour qu’elle recouvre intégralement le casque et que la casquette vienne nous protéger.
Les systèmes de serrage de la capuche sont bien étudiés et fonctionnent parfaitement. La capuche est serrée et proche sur les côtés avec une bonne visière de protection empêchant au maximum le vent de s’infiltrer. Par contre, un bémol pour ramener la capuche vers l’arrière, il n’y a pas de réglage malheureusement, et quand on la porte sans casque, la casquette est un peu trop devant protégeant bien mais empêchant une bonne visibilité.

Imperméabilité

J’ai testé ce point pendant deux journées de ski en station pour faire du freeride sous la neige. Après 6 heures passées non stop dehors sans que la neige ne cesse de tomber (30cm étaient tombés à la fin de la journée), je n’ai rien noté comme défaut. Aucune trace, pas d’auréoles, la neige de s’infiltre pas.

Coupe vent

Cette veste est un mur face au vent ! Partir avec ou sans en rando lorsque la bise souffle à plus de 50km/heure par une journée à -10°, c’est comme comparer du blanc et du noir. Dès que les zips de ventilations sont fermés, la capuche et les poignets bien serrés, pas de souci pour continuer l’ascension. Idem, en descente à ski. Au top sur ce point !

Respirabilité

Les zips de ventilation sont très utiles car larges. Ensuite, dire que le vêtement est respirant lorsqu’il y a une membrane imperméable et coupe vent en ripstop, est assez difficile.
Je gardai régulièrement uniquement la veste avec une sous couche pour éviter d’avoir chaud à la montée. Avec les temps froids ces derniers jours, j’ai gardé la veste quasiment tout le temps pour éviter de prendre froid dès que le vent se levait et cette combinaison fut idéale. Après chacun à un rapport différent effort/transpiration. Pour les journées plus chaudes et sans vent, j’enlevai rapidement la veste avant d’avoir trop chaud pour ne pas suer.
A l’ombre en remontant des couloirs de neige dure, la veste se porte agréablement, la sensation de chaleur est au rendez-vous et on ressent le côté respirant. On peut l’améliorer en ouvrant les larges ouvertures latérales sous les bras.

Poids

Cette veste est dans une moyenne très acceptable pour ce niveau de finition.

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 80%
    Confort - 80%
  • 85%
    Ergonomie - 85%
  • 100%
    Coupe-vent - 100%
  • 70%
    Respirabilité - 70%
  • 90%
    Imperméabilité - 90%
  • 90%
    Poids - 90%
  • 90%
    Volume - 90%
87%

Mon avis

La veste Millet Freerando Neo Jacket est un produit de qualité indispensable pour assurer une protection efficace contre les intempéries. A choisir sans hésitation !

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Confort de mouvement
  • Coupe vent
  • Poches pratiques
Points faibles
  • Capuche trop courte avec un casque de ski


Florent74
A propos de l'auteur

Arrivé en Savoie en 2007, je vis la Montagne à 100%. Passioné et pratiquant de sports de Montagne toute l'année aussi bien en ski de randonnée, alpinisme ou escalade. Vivre ces sports dans un esprit de cordée avec toujours mon objet fétiche, mon appareil photo qui ne me quitte jamais et permet d'immortaliser ces moments inoubliables. www.ve...



http://www.verticalflow.net

2 × 1 =

Sending
Your rating: