Test veste Outdoor Research Helium II

Activité : Randonnée  | 
Test de la veste Outdoor Research Helium II au Cap-Vert et en Bretagne. Avec un poids plume (188 g) et des caractéristiques d’imperméabilité à 20 000 mm et de respirabilité à 20 000, son cahier des charges intéressera les marcheurs ultra-légers. Avis après 11 jours de test.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Vestes imperméables
  • Composition : 100% nylon 30D ripstop
  • Description : Zip intégral imperméable - Coutures scellées - Capuche avec visière avec un point de serrage derrière la tête – Poche Napoléon avec zip imperméable – Poche intérieure à scratch transformable en sac de rangement - Poignets élastiques - Cordon de serrage à la taille- Imperméabilité : 20.000 mm - Respirabilité (MVTR) : 20.000 g
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Homme
  • Membrane : Pertex® Shield+ 2.5 couches
  • Couleurs: Black/hydro – glacier – hot sauce – lemongrass – pewter (modèle testé) - supernova
  • Garantie: A vie
  • Entretien: nc
  • Prix: 160,00 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Cap-vert – GR 34 en Bretagne
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Littoral, Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP

 

Helium II Jacket d'Outdoor Research

Test sur le terrain au Cap-Vert et en Bretagne

A la sortie de l’hiver 2014, on vous avez présenté la veste Outdoor Research Helium II dans une actualité. C’est qu’avec un poids plume annoncé à 180 grammes et une imperméabilité de 20 000 mm et un MVTR de 20 000 également, elle avait attiré mon regard. Je l’ai prise avec moi au Cap-Vert pendant une semaine puis en Bretagne sur le GR34 pendant 4 jours où on le sait la météo est souvent assez capricieuse.

J’ai d’abord emporté l’Helium II dans mon sac à dos sur l’île de Santo Antao au Cap-vert. Il n’a plus que quelques minutes sur place, pas vraiment suffisant pour tester l’imperméabilité du produit en Pertex Shield+. Elle est restée 90% de son temps dans le fond du sac rangée dans la poche intérieure. Deux constats : la poche de rangement est très pratique et le poids plume de la veste (pesé à 188 g) fait qu’on oublie absolument qu’elle est dans le sac à dos.

Pour arriver à cette performance de légèreté, Outdoor Research a du consentir des efforts sur le confort : pas de poches pour les mains, un seul point de réglage pour la capuche et pour serrer la veste sur le bas, pas de velcro aux poignets mais un simple élastique et un tissu très fin en Pertex® Shield+ 100% nylon. Vous l’aurez compris je pense, l’Helium II s’adresse aux personnes qui recherchent une veste ultralégère quitte à perdre en confort et en praticité.

La veste est disponible en 6 couleurs. Lemongrass et supernova sont à mon avis à éviter car très salissantes. La couleur de la veste testée était pewter, un kaki réhaussé par des zips jaunes. J’aime beaucoup : à la fois discret avec une touche moderne.

Gros plan sur une manche de l'Helium II en Pertex Shield+

Retour au terrain, cette fois-ci en Bretagne entre Lannion et Morlaix. 4 jours de randonnée avec une météo très mitigée. Du vent en permanence et un ciel très changeant alternant soleil, averses et pour le jour 3 pluie quasi continue du moitié de la matinée jusqu’à l’arrivée à Plougasnou. Parfait pour tester une veste « conçue pour les tempêtes soudaines » comme le précise le site d’Outdoor Research.
L’Helium II est la veste de pluie la plus légère et la plus compressible que j’ai pu tester. Encore plus légère que la Golite Tumalo. C’est idéal pour les randonneurs en quête d’un sac à dos ultra-léger, pour les marcheurs rapides et les trailers. Mais est-elle autant imperméable qu’une Gore-tex 3 couches ? Non bien entendu. Le Pertex Shield+ qui équipe l’Helium II est parfait pour des averses de quelques minutes à des pluies de deux heures environ. Pour des pluies prolongées, elle montrera ses limites. Mais elle n’a pas été conçue pour ça. Sa capuche est enveloppante et on peut y loger un petit casque d’alpinisme. Son serrage à l’arrière du crâne est suffisant pour caler la capuche sur la tête même par grand vent.

La respirabilité de la veste est tout à fait correct ; elle atteint ses limites par fortes chaleurs (comme au Cap-Vert) ou lorsque l’effort devient intense.

La veste coupe très bien du vent mais le tissu est si fin qu’on peut avoir un peu froid. Le nylon est un 30 deniers ripstop, anti déchirement donc. Je n’ai pas abîmé la veste lors de mes deux escapades mais je dois dire que le tissu est si fin que je m’interroge sur sa résistance à long terme. N’hésitez pas à me donner vos retours d’expérience en commentant le test, en particulier sur ce point, si vous possédez le produit. De mon côté, je pense continuer à l’emporter avec moi sur certains trips dans des zones tempérées pas trop chaudes.

 

Verdict

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 60%
    Confort - 60%
  • 60%
    Ergonomie - 60%
  • 80%
    Coupe-vent - 80%
  • 70%
    Respirabilité - 70%
  • 80%
    Imperméabilité - 80%
  • 100%
    Poids - 100%
  • 100%
    Volume - 100%
80%

Mon avis

L’Helium II Jacket d’Outdoor Research est une veste minimaliste ultralégère, ultra compressible, parfaite pour de courtes expositions aux intempéries. A éviter dans les régions pluvieuses du globe comme l’Islande et l’Ecosse.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

20 + douze =

Sending
Your rating: