Test veste Quechua Bionnassay 500 light

Test de la veste Quechua Bionnassay 500 light lors d'une randonnée de 5 jours dans les Pyrénées et lors de deux treks au Kirghizstan. Avec un prix modéré à 129,00 € et un poids de 360 grammes, elle a des caractéristiques plaisantes. Verdict...


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Vestes imperméables
  • Composition : 100% polyamide sauf poche (85% polyamide et 15% élasthanne)
  • Description : Tissu extensible - Coutures thermo-soudées - 2 poches repose-mains avec fermeture par zip étanche - 1 poche filet interne - zip étanche double curseurs avec rabat interne - Empiècement en polaire pour le confort du menton - Capuche préformée (pour le casque) - cordon élastique de réglage capuche, bas de veste - Poignets réglable par bande auto-agrippante.
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Homme
  • Membrane : Novadry®
  • Tailles disponibles du produit: S à XL
  • Poids (donnée fabricant): nc
  • Poids (produit pesé par le testeur): 360 g en M
  • Couleurs: vert
  • Garantie: nc
  • Entretien: nc
  • Prix: 129 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Carlit et Kirghizstan
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 17 jours
  • Conditions météorologiques: vent, pluie, grêle en Asie et Beau temps dans les Pyrénées

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP

 

Avis général sur la veste Quechua Bionnassay 500 light

Qualité de fabrication

Petite sœur de la Bionnassay 500, la Bionnassay 500 light gagne presque 200 grammes en taille M. Le produit semble de qualité même s’il n’a pas été mis à rude épreuve pendant le test. Les coutures sont thermo-soudées et les zips étanches.

Agréable à porter, elle offre une bonne liberté de mouvement.

La veste ne passe pas inaperçue avec son vert fluo. C’est souvent le cas des vestes de haute-montagne pour des questions de sécurité. On peut aimer ou ne pas aimer. C’est au choix de chacun. Les goûts ne se discutent pas. Ce qui est sûr, c’est qua la veste est salissante.

Confort/Praticité

La veste dispose de deux larges poches frontales très pratiques pour glisser une carte de randonnée, des barres de céréales ou une boussole.

Les manches se resserrent par velcro.

Le zip d’ouverture de la veste possède un empiècement en polaire pour le confort du menton. Ça n’est pas pour me déplaire. La veste peut se serrer dans le bas par un cordon élastique. Un deuxième aurait été apprécié.

Capuche préformée facilement ajustable.

Imperméabilité

Si dans les Pyrénées, la veste n’a pas été utilisée pour se protéger de la pluie, les deux treks au Kirghizstan ont permis d’éprouver le produit.
Après cinq journées de pluie, que ressort-il de la Bionnassay 500 light ? Primo, je suis resté au sec sous la veste. C’est finalement le principal. Secundo, le col protège réellement des intempéries (il monte jusqu’au nez). Tercio, la capuche a montré certaines limites. Bien qu’elle soit facilement ajustable comme j’ai déjà pu le dire, sa visière n’est pas suffisamment grande pour protéger les haut du visage.

 

Coupe-vent

La veste coupe du vent. Rien à redire là dessus. Mais la finesse du tissu peut inciter, en cas de vent froid, à mettre une seconde couche.

Respirabilité

Pas de zips de ventilation sous les bras. A la montée, c’est vite l’étuve sous la veste. Et si les grandes poches frontales peuvent servir d’aération grâce à ses filets en mesh, n’oubliez pas de les vider avant de les ouvrir.

La veste est légère avec ses 360 g en taille M.

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 80%
    Confort - 80%
  • 80%
    Ergonomie - 80%
  • 90%
    Coupe-vent - 90%
  • 70%
    Respirabilité - 70%
  • 80%
    Imperméabilité - 80%
  • 80%
    Poids - 80%
  • 90%
    Volume - 90%
83%

Mon avis

La Bionnassay 500 Light de Quechua est une veste de montagne légère d’un excellent rapport qualité/prix. A glisser dans le fond du sac pour vos randonnées, trekkings et sorties journalières en haute-montagne. A ce prix là, pourquoi s’en priver ?

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Col réellement protecteur
  • Grandes poches frontales
  • Rapport qualité prix
Points faibles
  • Visière de la capuche
  • Pas de zips de ventilation sous les bras
  • Couleur salissante
Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

deux × un =

Sending
Your rating: