Test tente MSR Hubba Tour 1

La tente légère MSR Hubba Tour 1, destinée à l'itinérance en solo, a été testée en Nouvelle-Zélande durant 11 jours.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Tentes
  • Double toit : Nylon RipStop 20 deniers enduit polyruéthane DuraShield et silicone, 1200 mm à l'indice Schmerber
  • Toile intérieure : Nylon RipStop 20 deniers / Micromesh nylon 15 deniers
  • Tapis de sol : Nylon RipStop 30 deniers enduit polyruéthane DuraShield 10 000 mm à l'indice Schmerber et protection hydrofuge
  • Description : Caractéristiques techniques : 1 entrée, 1 abside, 2 arceaux dont un en exosquelette, deux grands filets de rangement dans le vestibule, deux petits dans la chambre ainsi que deux autres filets suspendus - Arceaux : aluminium de série 7000 - Sardines : 17 piquets
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Capacité : 1 personne
  • Dimension: Dimension de la tente : 0,86 m x 2,23 m - Hauteur intérieure maximale : 0,96 m - Volume utile : 765 pour la chambre + 1592 pour le vestibule - Sol et vestibule : 1,95 m² + 2,32 m² - Dimension pliée dans le sac de compression : 53 x 17 cm
  • Poids (donnée fabricant): 2,32 kg
  • Poids (produit pesé par le testeur): NC
  • Accessoires fournis: 17 piquets
  • Couleurs: vert ou rouge
  • Garantie: 3 ans ( Voir sur le site de MSR pour plus d'infos
  • Entretien: Pas de lavage nécessaire
  • Prix: 460€

Conditions du test

  • Lieux du test: Nouvelle-Zélande, île du Sud
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 4 nuits en randonnée et 7 nuits en camping en mode voyage
  • Conditions météorologiques: Période de test : fin mars/début avril Météo : variable, pluie et vent, entre 7 et 15°C

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Non
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP

Conçue pour l’itinérance en solo à pied ou à vélo, la tente MSR Hubba Tour 1, classée dans la catégorie “voyageur”, présente un rapport poids/protection équilibré. Au départ, lorsque je l’ai réceptionnée, j’estimais qu’avec ses 2,32 kg cette tente était un peu trop lourde pour mon gabarit pour la randonnée itinérante. Mais j’ai vite compris que ses quelques kilos étaient justifiés et bien utiles. En effet, le double-toit qui protège non seulement la toile intérieure, offre également un vestibule confortable et spacieux de 2,32 m²… Un vrai palace pour moi surtout en cas de pluie ou de vent tout simplement. De plus, l’imperméabilité du vestibule à 1200 mm et celle du tapis de sol à 10000 mm, j’avais de quoi être rassurée surtout en Nouvelle-Zélande où la météo est changeante et peut surprendre. Mais finalement sur les 11 jours de test, je n’aurais subi la pluie que lors d’une matinée.

Qualité de fabrication 10/10

La tente MSR Hubba Tour 1 présente une bonne résistance avec son double-toit indéchirable haute résistance 20D avec enduit silicone et polyéthurane. Quant à la chambre intérieure, elle est de composition nylon micromesh 10D. Son tapis de sol, en nylon indéchirable haute ténacité, a une imperméabilité de 10000 mm. Du côté de la qualité de la structure de montage, les arceaux et les piquets sont en aluminium ce qui garantit légèreté pour le randonneur itinérant.

Praticabilité 10/10

Le montage de la tente Hubba Tour 1 de MSR est bien loin d’être complexe dès lors que les étapes sont mémorisées. Après avoir planté les piquets aux quatre coins du tapis de sol, les arceaux dont le montage se fait par l’extérieur, peuvent être déployés. Une fois inséré dans les œillets appropriés, le principal arceau en exosquelette est autoportant. Le double-toit peut venir s’y clipser (et la chambre également car solidaire de celui-ci). Le positionnement de l’arceau du vestibule prend aussi quelques secondes. Il n’est pas auto-portant, il faut donc tendre le vestibule en réglant l’attache pour le faire tenir. Puis il ne reste plus qu’à planter les autres piquets.
En à peine 10 minutes, on s’est créé son abri. C’est aussi la protection parfaite contre les “sandflies” ou mouches de sable, véritable fléau en Nouvelle-Zélande! Au premier montage, qui s’est fait en présence d’une vingtaine de sandflies, j’ai été soulagée lorsque j’ai découvert la présence de la moustiquaire à l’entrée de la tente…
L’intérieur du vestibule, d’un volume de 2,32m², dispose d’un avancement qui recouvre environ 2/3 de la surface du sol, ce qui est donc idéal pour s’asseoir. Le sac peut aussi être mis à l’abri de la pluie et de l’humidité du sol. La taille de ce vestibule latéral offre un confort considérable. Spacieux, il permet donc de faire sa popote mais également de se changer ou de stocker ses affaires en étant à l’abri des intempéries.
Enfin, plusieurs filets de rangement dans l’abside sont disposés à accueillir la veste et les éléments plus encombrants. Pour les petits accessoires, ceux dans la chambre intérieure sont idéals.
Quant à la chambre prévue pour 1 personne elle est suffisamment spacieuse pour déplier son sac de couchage et tapis de sol et pour se changer. Une personne de taille moyenne peut tenir assise.

Résistance au vent 9/10

Avec huit points de haubanage extérieur, une bonne stabilité face au vent est assurée. Il faut cependant bien veiller à tendre correctement le tissu du vestibule. En effet, lors de mon premier montage, mon réglage du vestibule n’ayant pas été parfaitement équilibré, les fortes rafales de vent ont secouées le vestibule qui a permis aux gouttes de pluie de transpercer le double-toit, mouillant les affaires laissées dans l’abside. Pour mes autres montages, j’ai davantage tendu le vestibule en jouant sur l’attache principale du vestibule mais notamment sur le point d’appui au sol de l’arceau. Mais je n’ai pas eu d’autre occasion de tester si par fortes rafales la résistance et l’imperméabilité étaient meilleures (une information qui peut être apportée ultérieurement dès que la tente sera à nouveau mise à l’examen en cas d’intempéries).

Imperméabilité 9/10

Le montage de la tente MSR Hubba Tour 1, en plus d’être rapide, peut aisément se faire sous la pluie. Il n’y a en effet aucun risque de mouiller la toile intérieure qui est solidaire du double-toit (mais sans pour autant être figée car elle peut se désolidariser au besoin).
Mais pour rappel, il faut veiller à tendre correctement le vestibule pour éviter le plus possible au tissu d’être secoué en cas de vent et de pluie et donc éviter le passage des gouttes.

Ventilation et isolation 10/10

L’entrée dans la tente se fait à travers deux portes dont l’une est une moustiquaire. Cette dernière permet donc une bonne ventilation du vestibule notamment au moment de cuisiner. Et répondant à son rôle primaire, la moustiquaire permet aussi de se protéger des insectes tout en offrant la belle possibilité de profiter du paysage extérieur. De plus, le double-toit possède deux pigeonniers d’aération latérale.
La toile intérieure est quant à elle bien aérée grâce à des empiècements en mesh sur sa partie supérieure. Elle est aussi dotée d’une bonne isolation thermique supérieure à celle du vestibule.
  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 100%
    Ergonomie - 100%
  • 90%
    Imperméabilité - 90%
  • 90%
    Résistance au vent - 90%
  • 100%
    Ventilation - 100%
  • 100%
    Isolation - 100%
  • 70%
    Poids - 70%
  • 90%
    Volume - 90%
93%

Mon avis

Total : 48/50

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Le montage rapide et facile
  • L’arceau principal en exosquelette auto-portante
  • Solidarité entre la toile intérieure et le double-toit
  • Son grand vestibule (2,32 m²)
  • La hauteur de la chambre (0,96m)
  • La moustiquaire à l’entrée de la tente
  • L’aération
Points faibles
  • L’aisance avec le réglage du vestibule qui ne vient qu’après s’être habituée à la tente


Vicky
A propos de l'auteur

Pour ceux qui ne me connaissent pas, la première chose qui saute aux yeux des gens est... ma petite taille: 1m50 pour moins de 50kg. Qu'est-ce qu'on peut bien faire me direz vous à cette hauteur ? Je vous répondrais TOUT et même gravir des montagnes ! Un défi immense pour quelqu'un comme moi je vous l'accorde mais ...



http://petit-bouddha.tumblr.com
3 Responses
  1. juan

    Rando dans les Alpilles un jour de fort mistral avec des amis qui avaient une tente MSR Hubba-Hubba chacun.
    Bilan à 2 heures du mat apres de bonnes rafales , 2 tentes MSR out !!!!
    Ma tente Décat à 150e aura supporté bien mieux ( hormis les haubants qui se detendent sous les rafales )cette soirée animée .

  2. Vicky

    Tous les points d’haubanage ont-ils été utilisés? J’ai pu remarquer qu’il était également important de s’assurer de la stabilité et du bon ancrage de la tente en secouant manuellement et fortement les arceaux, notamment celui de l’abside qui n’est pas autoportant.

neuf + neuf =

Sending
Your rating: