Rechercher  |   Forum  |   Annuaire  |   Newsletter  |   Plan du site  |
Vous êtes ici >> Accueil/Actualités randonnées, trekkings et équipement du randonneur/Les balcons du Mercantour : un sentier de randonnée haute altitude en projet

Les balcons du Mercantour : un sentier de randonnée haute altitude en projet

Rédigé le 02/09/2008 - Lu 11255 fois

Crédit photo : Cyril AlmerasLe conseil général des Alpes-Maritimes vient de lancer l’idée d’un projet ambitieux dans le parc national du Mercantour : la création d’un itinéraire de haute altitude d'un seul tenant sur environ 140 kilomètres.

L’objectif est de créer un itinéraire reconnu internationalement comme peuvent l’être Chamonix-Zermatt ou les randonnées vertiges dans les Dolomites. C’est ce que représente le projet « Les Balcons du Mercantour ».

L’itinéraire permettra, au départ de Saint-Dalmas-le-Selvage, de cheminer pendant douze jours au plus près de la crête franco-italienne entre la Tinée, la Vésubie, la Roya et la Bévéra. L'itinéraire global est de 140 kilomètres, divisés en douze étapes de 10 à 12 kilomètres avec un dénivelé allant de 400 à 800 mètres par jour. Douze hébergements neufs ou réhabilités obéissant aux normes HQE seront installés au terme de chaque étape.

Les premiers travaux ont débuté entre les lacs de Rabuons et de Lagarot où 8 kilomètres de sentier sont en cours de création. Aménagement qui devrait être terminé courant novembre.

Suite des travaux :

  • Première tranche : création du sentier en balcon entre Saint-Dalmas-le-Selvage et Isola 2000 cheminant entre 2 000 et 2 700 mètres d’altitude – deux réhabilitations de refuge aux lacs de Vens et de Rabuons à Saint-Etienne-de-Tinée - Création de quatre refuges est également programmée au lac de Lagarot à Saint-Etienne-de-Tinée, au Camp des Fourches à Saint-Dalmas-le-Selvage et aux lacs de Lausfer et de Terre Rouge à Isola. Cout total de l’opération : 19,5 millions d’euros.
  • Seconde tranche : création du tronçon de sentier entre la Vésubie et Roya-Bevera, qui passera par le site des Merveilles pour se terminer à l’Authion, avec deux hébergements à créer entre Molières et le Boréon.

Rappelons que pour promouvoir les activités de montagne, le Conseil Général des Alpes Maritimes a créé le site http://www.randoxygene.org. Idéal pour préparer ses randonnées dans le parc du Mercantour !

La création de cet itinéraire pose question à plus d'un titre. Je vous invite à réagir sur le forum.


 

 

itrekkings

Grégory Rohart
Administrateur
Envoyer un mail
Grégory Rohart Photographies
Summits année : 983 | Summits mois : 15 | Summits total : 10252
     > Classement des I-Trekkeurs
Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences f...
Pour réagir sur ce sujet, un topic a été ouvert dans le forum rubrique Alpes.
En réponse à FrançoisC :

I-Trekkings ne défend pas le projet. Cette brève l'a simplement présenté. Je fais d'ailleurs état d'interrogations dans mon commentaire sur l'impact écologique des travaux (on connait depuis les moyens colossaux engagés et je les condamne)...
Quant au confort, je parlais des refuges (si bien sûr l'impact environnemental est bien calculé). Si les parcs nationaux sont des espaces de protection de la nature, ils sont aussi des espace de découverte à partager avec sa famille et ses amis. Il y a un compromis à trouver sans aller jusqu'à la construction d'hôtels de montagne. La montagne est belle (doit le rester) et doit être partagée en respectant l'écosystème, je suis d'accord.
Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit !

Devant l'ampleur des moyens faramineux développés par le conseil général, I-Trekkings a accepté de publier une brève de Lenaïc mettant en lumière l'absurdité du projet. A lire ici : i-trekkings.net/news/index.php?val=409_les+pelleteuses+debarquent+dans+mercantour
ratmanoff, didierd et francoisC, sachez que vous n'êtes pas seul à ne pas vouloir voir nos parcs nationaux se transformer en parcs d'attractions.
Ce projet est très controversé et la contestation est grandissante.
Une pétition en ligne a été créée.
Après le succès de la manifestation sur le lieu du chantier samedi dernier, une nouvelle manifestation est prévue vendredi prochain à la préfecture de Nice.

Pour plus d'info, rendez-vous sur vigilance-mercantour.fr
Comment pouvez vous défendre ce projet?

C'est un Parc National que nous devons protéger, pas un parc d'attraction ou un zoo. Si vous souhaitez avoir du "confort" n'hésitez pas à aller dans les hôtels en périphérie du Parc ou dans les stations de ski.Pourquoi les scientifiques qui travaillent au Parc n'ont pas été consultés ? Qu'allez vous faire de vos eaux usées au milieu du Parc.
Le cœur du Mercantour est un abris pour des animaux sauvages, un lieu ou notre impact doit être minime, pas un lieu de tourisme confortable.

Ca me dégoute.

En réaction au poste d'itrekkings du 02/09/2008 :
"Un peu de confort ne me semble pas si mal" "La montagne est assez grande pour être partagée"
d'accord avec ratmanoff, le mercantour est beau car il est sauvage, il y a cependant suffisament de sentiers pour pouvoir se faire plaisir en trek quelque soit le niveau des pratiquants .
Je m'interroge sur ce projet: cet itinéraire traverse le parc du mercantour, à quoi ce dernier sert il ?
sa vocation n'est elle pas de protéger la nature ? quand verrons nous des jet skis dans le lac de Vens et une piste d'helicoptere au pied du gélas pour que les pauvres petits touristes ne souffrent pas trop ? encore une fois, on sent bien que l'argent l'empoete sur
la protection de la nature ...
Ne mettons pas la charrue avant les boeufs.
Votre point de vue se défend mais devant la désertification des montagnes en période estivale, il semble logique que les départements réagissent.
On peut davantage se poser de questions sur l'impact écologique d'une telle entreprise.
Coté hébergement, un peu de confort ne me semble pas si mal si l'impact environnemental est bien calculé.
Et puis, pour les fauchés, il y a toujours les salles hors-sac et les bivouacs, formidables moments de liberté en montagne.
La montagne est assez grande pour être partagée, sans condition de revenu.
Moi qui habite en Mercantour, je ne comprend pas ce projet - à part celui de détruire encore plus la Montagne. Il y a le GR5 le GR5A, La Via Alpina et tous les sentiers déjà existants... Faire une boucle avec tout ça est facile pour tous les bons trekkeurs avec une carte et c'est tout. Maintenant tailler dans la montagne avec des pelleteuses en élargissants de beaux sentiers qui vont se deliter parce que l'entretien de tout ça ne sera jamais fait, je crains le pire. Des hébergements neufs alors que ceux existants ne sont mêmes pas assez utilisés, je rêve. Et transformer les refuges en gîtes c'est tirer les prix par le haut ! Je les constate parcours même dans les écrins. La montagne aux riches...