Test bâtons Leki Carbon titanium

Test des bâtons Leki Carbon titanium. Ils ont été testés sur six jours de randonnée fin août et septembre sur les crêtes du Jura, tant côté français que suisse. Ont-ils sû convaincre et justifier leur tarif "premium" de 140 € ?


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Bâtons de marche
  • Composition : Brin supérieur en aluminium, brins inférieurs en carbone, pointes interchangeables en carbure de titane (pointes en caoutchouc disponibles en option), rondelles basses pour la randonnée en plastique (rondelles pour la neige en option)
  • Description : Bâtons de randonnée 3 brins (67-135 cm), poignée bi-densité (partie supérieure en plastique doux, inférieure en mousse isolante et antidérapante) extension de poignée en mousse antidérapante et isolante, dragonne en sangle skin, ultralégère et anti-transpiration
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Couleurs: noir et rouge
  • Garantie: Légale (2 ans en France), étendue à la durée de vie du produit pour les défauts cachés.
  • Entretien: nc
  • Prix: 140 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Massif du Jura (Suisse & France)
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: République tchèque
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: En partie
  • Produit recyclable: Non

Premières impression sur les Leki Carbon titanium

Après vingt ans de bons et loyaux services et autant d’aventures partagées j’abandonne mes vieux Alpin cork de chez Kohla(1). D’une stabilité et d’un équilibre parfaits, avec une poignée très ergonomique et une solidité à toute épreuve ils présentent encore de beaux restes. Mais il faut dire que leurs 630 grammes sur la balance et leur verrouillage par vissage, ne tiennent guère la comparaison avec des modèles récents comme les Leki Carbon titanium. Je veux du neuf, du léger, oui, mais à condition de retrouver au moins le même confort et la même fiabilité que sur mes anciens modèles.

Le monde du bâton de trekking se divise aujourd’hui d’un côté avec les modèles à tubes en aluminium, réputés pour leur résistance et de l’autre ceux en carbone, reconnus pour leur légèreté. Chez les premiers on cite le poids comme défaut, chez les seconds une trop grande tendance à transmettre les vibrations et une fragilité accrue. Leki, le leader mondial de la fabrication de bâtons de randonnée, ski, … propose aujourd’hui les  » Leki Carbon titanium » et les présente comme la synthèse des deux mondes. Avec un brin supérieur en alliage aluminium et des brins inférieurs en carbone, une toute nouvelle dragonne, un système de verrouillage allégé et repensé et une extension de poignée en mousse pour saisir le bâton en dessous de la poignée, les promesses sont fortes. Mais les « Carbon titanium » réussiront-ils à convaincre sur le terrain ?

 

 

Côté fabrication, rien à redire ; les « Carbon titanium » sont parfaitement assemblés, la finition est impeccable, tout respire la solidité. Côté confort, c’est bluffant ! La poignée Aergon™ offre une excellente prise en main et un toucher très agréable. La présence de mousse sur l’extension de poignée accroît le confort dans les dévers et permettra, sans aucun doute, de s’éviter la désagréable morsure du métal glacé en hiver. La dragonne Skin strap™ détonne par rapport à ce qui existait jusqu’alors et mérite également les éloges. Dans un matériau ultra-léger et résistant elle offre un confort incroyable quand il fait chaud et finit par se faire oublier tant son poids est insignifiant. Enfin, son réglage se fait en un tournemain.

Le réglage de la longueur des « Carbon titanium » est également très simple. Le savoir-faire de la marque germanique s’impose ici encore. Grâce à l’astucieux système Speedlock 2™ vous pouvez à la fois régler la longueur des brins (sans même retirer vos gants ou moufles en hiver) mais également modifier la force de serrage grâce à la molette intégrée.

les Leki Carbon titanium sur le terrain

Retour de 6 jours de randonnées à travers les prairies jurassiennes avec quelques courtes traversées d’éboulis; le bilan c’est que ce n’est pas non plus du côté de l’équilibre qu’il faut chercher la faute chez ce modèle. La pointe se place sans difficulté et suit le mouvement du bras. L’écueil, particulièrement exaspérant de certains modèles légers qui semblent « voler » quand le vent souffle fort est ici aussi évité et le poids ultra-léger de ce modèle ne donne jamais la sensation de devoir forcer pour placer le bâton. Quant aux vibrations, il n’y en a tout simplement pas ! Si l’on ajoute à toutes ces qualité la possibilité de transformer les bâtons en monopodes photo (avec le kit Leki photoadapter en option) on comprendra que les promesses sont bel et bien tenues. Alors, est-ce le sans faute ?

(1) Toujours en vente et aujourd’hui rebaptisés Alps Altitude

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 100%
    Ergonomie - 100%
  • 100%
    Stabilité - 100%
  • 100%
    Poids - 100%
  • 100%
    Volume - 100%
100%

Mon avis

Une paire de bâtons exceptionnelle, la Rolls du genre. Confort, solidité, polyvalence, efficacité sont au rendez-vous.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Mammifère omnivore, pogonotrope et dromomane....



2 Responses
  1. Anonyme

    Bonjour Dominique et merci de votre commentaire,

    Le leki carbon titanium n’est guère plus court que le vôtre puisqu’il mesure 67 cm. plié. Mais à moins de rajouter un quatrième brin et donc d’alourdir et de fragiliser le tout il est sans doute difficile de le raccourcir.

  2. Dominique COSTEUX

    Bonjour, excellent article, je possède déjà le LEKI MAKALU, dont je suis entière satisfaite, le seul problème c\’est qu\’une fois plié il mesure 70 cm, combien mesure plié le LEKI CARBON ? Merci de votre réponse et bonne journée. Cordialement Dominique

dix-huit − quinze =

Sending
Your rating: