Test des repas en poudre Feed

Test des repas en poudre Feed salés et sucrés. Sont-ilz une alternative aux plats lyophilisés ? Voici mon avis sur ces plats smartfoods !
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Plats lyophilisés
  • Composition : Farine d’avoine, protéine de pois, farine de tournesol déshuilée, matière grasse végétale (huile de tournesol ou colza) antioxydant : extrait de romarin), divers (selons parfums), lin jaune, farine de riz, sels minéraux, édulcorant(selon parfums): sucralose et acésulfame de potassium, maltodextrine*, mix vitaminique (A, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, C, D, E, K), antioxydant : extrait naturel de romarin. *Support pour vitamines et minéraux
  • Description : Repas en poudre à réhydrater à l'eau froide et préparer en shaker
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Poids (donnée fabricant): 680 g (saveur chocolat noisette)
  • Poids (produit pesé par le testeur): 711 g (saveur chocolat noisette)
  • Accessoires fournis: Shaker et dosette en plastique
  • Couleurs: Testés: Chocolat, chocolat-noisette, café, banane, fruits rouge, tomate provençale. Non testés : Légumes verts, légumes du jardin, cèpes, carottes et potiron
  • Garantie: nc
  • Entretien: nc
  • Prix: 18,5 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Randonnée et kayak dans les Cyclades (Milos, Kimolos, Poliegos)
  • Activités: Kayak, Randonnée
  • Ecosystème: Littoral, Mer
  • Durée du test (nombre de jours): 10 jours
  • Conditions météorologiques: Sec à faible pluie, 12°C - 21°C, Bft 3 à 7

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: France
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: Non
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP

Outre les barres énergétiques déjà testées sur I-trekkings, des repas en poudres Feed sont proposés par le fabricant français éponyme. Ces repas rapides à préparer sont présentés comme des substituts complets pouvant remplacer une alimentation classique. Sans aller jusqu’à remplacer l’intégralité de mes menus, j’ai emmené quelques sachets lors d’une navigation d’une semaine en kayak de mer et bivouac autour des îles grecques de Milos, Kimolos et Poliegos, notamment pour les petits déjeuners et déjeuners. Verdict de l’utilisation de cette “smart food” en outdoor …

repas en poudre Feed

Premières impressions sur les repas en poudres Feed

Chaque sachet de repas en poudres Feed contient 4 à 5 portions à reconstituer avec de l’eau à température ambiante, dans un shaker. Le sachet est en plastique résistant, suffisamment pour être rangé dans un sac ou un caisson de kayak avec quelques précautions. Les repas sont sans viande, sans gluten, sans lactose, sans OGM. Mais alors, qu’y a-t-il dedans ? La liste des ingrédients est assez longue et pourrait inquiéter ceux qui, comme moi, s’attachent à une alimentation la plus simple possible. Elle varie légèrement d’une saveur à l’autre mais à y regarder de plus près, toutes présentent les mêmes bases. Des céréales (farine d’avoine), des matières grasses (colza), des protéines (pois et lin). Une première liste plutôt saine et rassurante. Le choix d’utiliser des extraits naturels de romarin comme anti-oxydant va dans le même sens d’une alimentation de qualité. Si je ne suis pas complètement convaincu de l’intérêt d’implémenter ces repas en vitamines probablement d’origine non naturelles, il n’y a pas matière à s’inquiéter non plus pour un usage ponctuel, en outdoor.

Côté sucres, les repas en poudre Feed proposent deux versions. La gamme classique utilise de l’isomaltulose, un sucre de synthèse à index glycémique bas ainsi que du sucre de canne. Le choix de l’isomaltulose est largement justifié comme étant, en tout état de cause, un des meilleurs sucres industriels. La gamme sport, elle, n’utilise pas sucres ajoutés mais a recours à deux édulcorants intenses dont l’acésulfame de potassium (E950). L’usage de cet additif classé comme “peu recommandable” au tableau dressé par l’association UFC Que choisir est mon unique bémol à cette liste d’ingrédients.

repas en poudre Feed

En matière d’équilibre nutritionnel, les repas en poudre Feed présentent un rapport glucides, lipides, protides de 34,6 / 14,1 / 29,5 pour le parfum banane, 34,1 /15,1 / 29,7 pour le chocolat noisette, 53,9 / 18,1 /12,3 pour le chocolat et 55,3 / 16,7 / 12. On note donc une claire différence entre les deux premiers (de la gamme sport) dont le taux de glucide plus bas que les derniers reflète l’absence de sucres ajoutés. Au-delà de cette différence, soulignons que les parfums de la gamme sport se rapprochent plus de l’idéal nutritionnel de 50/15/35 avec notamment un taux de protéines plus élevé. Enfin, je me réjouis d’un taux d’acide gras saturés particulièrement bas et témoignant de la qualité des matières grasses utilisées.

Pour conclure ces premières impressions, je note que chaque repas fournit environ 650 kcal, soit l’excellent score de 4,3 kcal par gramme transporté, supérieur à bien des plats lyophilisés.

Les repas en poudre Feed sur le terrain

Début novembre, île de Poliegos, archipel des Cyclades, Grèce. 6h00 du matin, 12°C. Nous plions le bivouac installé sur la côte sous le vent. Les journées sont courtes à cette saison et la longue étape d’une trentaine de kilomètre qui nous attend justifie de ne pas trop traîner au petit déjeuner. Cela tombe bien, le repas en poudre Feed est prêt en moins d’une minute. Le modus operandi ne varie pas d’un parfum à l’autre : verser 600ml d’eau à température ambiante dans le shaker (vendu séparément), ajouter 5 doses de poudre à l’aide de la dosette fournie dans chaque paquet puis agiter vivement. C’est prêt à consommer et difficile de faire plus simple. Le shaker est fonctionnel, bien étanche et très facile à rincer grâce à son fond (intérieur) arrondi. Conçu en PP, il s’agit d’un plastique non seulement résistant mais également réputé parfaitement neutre d’un point de vue sanitaire. Un bon choix de la part de Feed. Reste à refermer le sachet grâce au zip. Celui-ci aurait sans doute pu être dimensionné un peu plus large pour faciliter l’élimination de la poudre qui s’y glisse et complique la fermeture, un point qui ne sera pas un détail pour les impatients !

repas en poudre Feed

Viens le moment de la dégustation. Sur l’ensemble des parfums testés, c’est le goût de l’avoine qui domine nettement. Plutôt agréable mais décevant quand on s’attend à avoir un parfum de chocolat, de fraise, de tomate ou de banane dans la bouche. Seul le café se démarque nettement et tire réellement son épingle au jeu des saveurs. Côté texture, le repas en poudre Feed a une consistance agréable, ni trop liquide ni pâteuse. Quelques grumeaux peuvent apparaître parfois mais rien qu’une énergique agitation ne parvienne à éliminer in fine. Du point de vue de la satiété, on retrouve l’habituel défaut des repas liquides. En absence de mâche, le corps ne perçoit pas les informations alimentaires de la bonne façon et les signaux de faim ne sont pas gérés de la même manière qu’avec de la nourriture solide. Ceci dit, près de 3/4 de litre de nourriture liquide dans le ventre, cela cale tout de même un moment. Cela cale et cela hydrate aussi et c’est plutôt un bon point pour ces journées passées au soleil et au vent de la mer Egée. Enfin, pour citer les propos du Dr. Heluwaert “pagayer c’est contracter sa musculature abdominale et parfois avoir des émotions fortes qui libèrent des catécholamines. L’appareil digestif n’apprécie pas cela pour faire son travail d’après repas. […] la réponse individuelle varie de quelques brûlures oesophagiennes, quelques éructations, un peu de ballonnement à d’épouvantables aigreurs, des douleurs thoraciques angoissantes, […].” Au rang des solutions préconisées, une bonne hygiène alimentaire et le fait de privilégier des repas digestes et plutôt liquides. Souffrant comme de nombreux kayakistes de ce problème, je peux dire que j’ai trouvé dans les repas en poudre Feed une solution parfaitement efficace !

  • 50%
    Saveur - 50%
  • 100%
    Apport calorique - 100%
  • 100%
    Préparation - 100%
  • 100%
    Aspect - 100%
  • 100%
    Odeur - 100%
  • 25%
    Mâche - 25%
79%

Mon avis

Les repas en poudre Feed sont une alternative nouvelle pour le passionné d’itinérance. Conçu à base d’ingrédients de qualité, offrant un bon équilibre nutritionnel et avec un ratio poids transporté-énergie très intéressant, ils sauront compléter fruits secs et plats lyophilisés dans une diète où l’on recherche compacité et longue conservation de la nourriture. Les pratiquants de kayak de mer souffrant des troubles digestifs propres à la position de leur pratique trouveront quant à eux, là, une solution de repas bien pratique.

Verdict
Points forts
  • Qualité des ingrédients
  • Praticité
  • Equilibre nutritionnel
Points faibles
  • Prix
  • Sachet parfois difficile à refermer

10 + seize =

Sending
Your rating:

La vidéo du Moment : Tour du val d’Hérens