Test pull polaire Mammut Aconcagua

Test du pull polaire Mammut Aconcagua pendant plus de trois semaines dans les Alpes Suisse et françaises, le Sahara et l’Afrique de l’ouest dans des conditions variées : de la randonnée au bivouac en passant par la raquette à neige, le ski de randonnée et le ski de piste.


Conditions du test :

  • Lieu du test : Valais (Suisse), Tassili N’Ajers (Algérie), Capcir (Pyrénées), Pays Dogon (Mali), Ecrins (Alpes)
  • Nombre de jours : 20 à 24 jours
  • Activités : randonnée pédestre, raquette à neige, ski de randonnée, ski de piste et au bivouac
  • Type de terrain : montagne, Sahara

Descriptif du produit :

  • Polaire en Polartec® Power Stretch®
  • 50% polyester, 40% nylon et 10% lycra
  • Ouverture centrale semi-zippée
  • 1 poche de poitrine.
  • Poignets, bas et col en Lycra®
  • Tailles: S – M – L – XL
  • Poids: 310 g en S
  • Couleur: Noir, vert, bleu, rouge, beige
  • Prix : 99,00 €
  • Fabriqué au Portugal

Points forts :

  • Coupe
  • Rapport poids/chaleur/respirabilité

Points faibles :

  • Pas de traitement coupe-vent ni déperlant (mais c’est une polaire pas une softshell ; c’était histoire de mettre quelque chose)

Avis :

Disons le d’emblée, j’adore cette polaire. Ceci étant dit, je détaille un peu pourquoi.

La polaire Mammut Aconcagua est en Polartec® Power Stretch®. Ce textile bi-stretch est particulièrement respirant. Il procure un réel confort dans la pratique des activités de pleine nature grâce à son élasticité. Sa coupe est prête du corps. Premier et deuxième bon point.

La doublure (partie intérieure) moelleuse est agréable à porter et évacue l’humidité plus rapidement. Si la polaire vient à être mouillée, le séchage est rapide. On peut d’ailleurs mettre la polaire à même la peau. Troisième bon point.

Le pull est plutôt chaud. Bien plus qu’une micro-polaire et pas autant que certaines grosses polaires classiques. Quatrième bon point.

La polaire est légère. A peine plus de 300 g. Cinquième bon point.

Résultat des courses : un rapport poids/chaleur/respirabilité très intéressant.

La polaire est passée plusieurs fois en machine et ne bouloche pas. Sixième bon point.

J’apprécie aussi : la large ouverture zippée, la poche poitrine et l’espace aux poignets pour laisser passer les pouces et éviter les ponts thermiques lorsqu’on porte des gants.

Finalement, les seuls points négatifs qu’on peut lui trouver c’est de ne pas avoir de traitement déperlant ou coupe-vent. Mais ce pull reste un pull et n’est pas une softshell.

Je conseille l’utilisation de la polaire Mammut Aconcagua pour les activités dynamiques nécessitant une liberté de mouvements : randonnée, escalade, alpinisme, ski… Peut-être utilisé en première et seconde peau.

Site du fabricant : http://www.mammut.ch

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com
6 Responses
  1. Thierry

    Bonjour,

    C’est étonnant on n’en trouve que des vestes de ce nom pas de pull polaire même sur le site officiel de Mammut, mais au sinon qu’est-ce que vous pouvez me conseiller comme pull polaire pour toute saisons surtout avec une bonne protection pour les hivers genre -5 jusqu’à -15 ?

  2. Anonyme

    Thierry,

    Ce test a été réalisé en 2010. Mammut ne le produit certainement plus.

    "pull polaire pour toute saisons surtout avec une bonne protection pour les hivers genre -5 jusqu’à -15"
    C’est un produit magique que vous recherchez.
    Vous souhaitez l’utiliser pendant l’effort ?

  3. Thierry

    Je vous explique, je pars pour un très long voyage à pieds à travers la France je risque de connaitre plusieurs saison entre la moyenne montagne et les plaines, donc oui il aura des effort

  4. Anonyme

    Thierry,

    Je vous invite à poster la question de votre matériel sur le forum car vu le projet, c’est un peu plus complexe qu’une simple rando d’une semaine dans les Alpes.