Test sac à dos Arva ST30

Test du sac à dos Arva ST30 destiné au ski, à l'alpinisme et aux activités hivernales. Voici mon avis après trois jours d'utilisation en raquettes à neige.
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs à dos
  • Composition : Tissu ripstop N400D PU2 sans PFC
  • Description : Sac à dos pour le ski, l'alpinisme et les activités hivernales
  • Genre: Mixte
  • Compartiments : Compartiment principal accessible par le haut (via des boucles magnétiques) et un côté - A l'intérieur, on trouve un autre compartiment fermé dédié au stockage du matériel de sécurité - Deux poches avec accès extérieur dédiées au stockage d'un masque ou de petits objets de valeur
  • Dos/ceinture : Dos thermoformé d'une longueur de 48cm équipé de la technologie Alu-fit - Ceinture ergonomique équipée de deux grandes poches latérales et de deux anneaux porte matériel
  • Tailles disponibles du produit: Taille unique
  • Volume: 30 litres
  • Poids (donnée fabricant): 1150 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 1260 g
  • Accessoires fournis: Sifflet de sécurité sur la sangle de poitrine
  • Couleurs: noir - bleu électrique
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: Avec une éponge humide
  • Prix: 180 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Massif du Taillefer
  • Activités: Raquettes à neige
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 3 jours dans le massif du Taillefer + 3 jours en usage quotidien
  • Conditions météorologiques: Beau temps le 1er jour (-12°C), neigeux le second jour (0°C) et pluie le 3ème jour (+2°C)
  • Poids du sac à dos pendant le test: 6/8 kg

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Pas d'emballage
  • Produit recyclable: Non
  • Récupération par le fabricant: Non
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.arva-equipment.com/fr/content/16-arva

Lors de mes 3 jours en raquettes pulka dans le massif du Taillefer, j’ai testé le sac à dos Arva ST 30. ST pour Ski Trip et 30 pour son litrage. Voici mon avis après trois jours d’utilisation dans des conditions très changeantes.

1ères impressions sur le sac à dos Arva ST 30

A réception du sac à dos Arva ST30, j’ai d’abord été ravi de constater que ce sac a de l’allure. Bien que ça soit un sac à dos destiné au ski, à l’alpinisme et aux activités hivernales, je le trouve élégant et j’ai rarement dis ça pour un sac à dos outdoor. Son bleu électrique est superbe. Le sac existe aussi en version noire, plus sobre.

Le tissu ripstop N400D PU2 sans PFC a l’air super costaud au premier abord et je pense après trois jours d’utilisation qu’il est effectivement très résistant pour ne pas dire indestructible. Il est aussi imperméable (voir plus loin mon avis sur ce sujet). Les 1ères impressions sont bonnes.

Réglage du sac à dos Ski Trip 30

Le sac à dos Arva ST30 a une taille unique. Le dos de 48 cm conviendra à toutes personnes de taille moyenne.

Réglage classique du sac à dos. La ceinture ergonomique lombaire n’a pas contre pas sa boucle au centre du ventre mais sur le côté gauche. Si c’est déstabilisant au départ, ça s’avère très vite pratique et plus confortable. Réglage ensuite des bretelles et de la sangle pointrine. A noter qu’il n’y a pas de sangle à régler pour les rappels de charge. Pour un sac à dos de 30 litres, ça n’a rien de surprenant.

Confortable ce ST30 d’Arva ?

Le sac à dos Arva ST30 est équipé d’un dos thermoformé qui s’adapte à la morphologie de son utilisateur et de sa pratique ainsi que d’une tige Alu-Fit qui permet de rigidifier le dos. Le système est extrêmement confortable.

Il est possible de retirer la tige Alu-Fit pour gagner 50g. Je ne l’ai pas fait.

La ceinture lombaire enveloppe bien les hanches. Elle fait bien le job.

Organisation du rangement

Le compartiment principal accessible par le haut via des boucles magnétiques et sur le côté à l’aide d’un zip YKK AquaGuard® étanche (le reste des zips le sont aussi). Les boucles magnétiques permettent d’accéder plus rapidement au contenu du sac à dos que des boucles classiques. Pour desserrer la corde et décompresser le sac, il faut tirer sur l’embout rouge d’un côté tout en maintenant l’embout rouge opposé avec l’autre main. De cette façon, on ouvre tout aussi rapidement le compartiment central par le haut. L’accessibilité au compartiment principal par le côté est réalisable en déclipsant les sangles latérales. A noter que les sangles peuvent s’enlever si vous savez à l’avance que vous n’en n’avez pas l’usage. Elles peuvent servir à accrocher les skis, un snowboard ou les raquettes au sac à dos.

SOLDES D'HIVER !

Il y a d’excellentes occasions de faire de bonnes affaires voire même de très bonnes affaires pendant cette période de soldes. Afin de ne pas céder aux tentations déraisonnables des soldes, voici quelques règles à suivre pour acheter responsable :

  • Acheter des produits et vêtements dont vous avez besoin
  • Acheter des produits et des vêtements qui durent
  • Préférer les marques qui s’engagent pour l’environnement
  • Préférer les produits et les vêtements qui favorisent les circuits courts de production (made in France, made in Europe)

Voici quelques offres de nos partenaires :

A l’intérieur de ce compartiment principal, on trouve un espace avec un zip non étanche (pas besoin puisqu’il est à l’intérieur du sac à dos) pour ranger le matériel de sécurité (pelle et sonde). Je trouve son emplacement peu pratique. Son accessibilité n’est pas idéale à l’intérieur du sac à dos. Si le sac à dos est bien chargé ou si la poche externe est bien remplie, cela complique encore davantage l’accès à ce compartiment pourtant des plus importants. Pourquoi ne pas avoir réalisé un accès via un zip externe ?

Il y a aussi deux poches externes zipées, une au dessus des bretelles pour ranger un masque et une autre sur le devant du sac à dos pour ranger de petits objets (carte, téléphone…). Enfin, on trouve deux autres poches sur la ceinture. Elles sont suffisamment grandes pour y glisser un petit tube de crème solaire, un gps ou des barres énergétiques.

Ratio Poids/Volume

J’ai pesé le sac à dos à 1260 g contre 1150 g annoncé par Arva. Si ce n’est pas un poids plume, il est dans la norme des sacs à dos destinées aux activités hivernales. Vu son faible litrage, le poids du sac à dos n’est pas un problème, d’autant qu’il est confortable à porter.

Je suis surpris par contre par le volume annoncé par Arva. J’ai plutôt l’impression qu’il est plus petit (autour de 25 litres). Ce sentiment est peut-être renforcé par l’impossibilité d’étendre le volume du sac à dos en raison de la densité du tissu.

Imperméabilité du sac à dos

Le tissu ripstop N400D PU2 est annoncé par Arva comme résistant à l’eau : aux pluies et à la neige. Et bien après une journée sous la pluie et une journée sous la neige, je n’ai pas constaté d’infiltration d’eau dans le sac à dos, pas même au niveau des zips. Ils sont donc bien étanche eux aussi.

Accessoirisation

Le sac à dos Ski Trip 30 est équipé d’un sifflet de sécurité au niveau de la sangle de compression. Il est donc directement accessible à la bouche en cas de besoin. ce sifflet devrait être présent sur tous les sacs à dos de montagne. On le voit hélas trop rarement.

Comme vous l’avez compris, le sac à dos n’est pas équipé de housse anti-pluie puisque son tissu est imperméable.

Le sac à dos est extrêmement bien équipé quant au système d’accroche pour piolet, skis, snowboard, raquettes à neige. C’est surtout modulable grâce aux système Daisy Chain. Et ça c’est un vrai plus. Les sangles peuvent aussi servir à compresser le sac à dos si celui-ci n’est pas plein afin de le rendre plus compact et plus près du dos pour un meilleur confort de portage et d’utilisation. Comme je n’ai pas fait de photos avec les raquettes à neige accrochées sur le sac, j’ai ajouté au test des photos officielles réalisées par Arva pour que vous vous rendiez compte du système d”accroche pour des skis.

A noter qu’un des deux porte-accessoires a cassé en accrochant la corde de la pulka. Il a lâché alors que je m’équipais sur le parking.

  • 85%
    Qualité de fabrication - 85%
  • 90%
    Réglage du sac à dos - 90%
  • 90%
    Confort de portage - 90%
  • 80%
    Organisation du rangement - 80%
  • 80%
    Ratio poids/volume - 80%
  • 95%
    Imperméabilité - 95%
  • 100%
    Accessoires - 100%
89%

Mon avis

Le sac à dos Arva ST30 est vraiment taillé pour l’hiver. Résistant, imperméable et bourré de système d’accroches pour les skis, le snowboard, les raquettes à neige, les piolets ou tout autre objet, il est vraiment pratique à utiliser. En plus, il est confortable. Je regrette toutefois que l’espace de rangement du matériel de sécurité soit accessible seulement par l’intérieur du sac. C’est une perte de temps et du temps, on n’en n’a pas beaucoup si on a besoin d’une pelle ou d’une sonde.

Verdict
Points forts
  • Look racé
  • Imperméabilité
  • Tissu ultra costaud
  • Polyvalence d’utilisation grâce au système Daisy Chain
  • Plein d’accroche possible pour piolet, ski, raquettes, snowboard…
Points faibles
  • Un porte-accessoire a cassé au bout de 5 mn d’utilisation
  • Accès pas optimal aux éléments de sécurité
Test sac à dos Arva ST30


Où acheter le sac à dos Arva ST30 ?

  • Sac a dos arva st 30 (blue) 162 €
  • Sac a dos arva st 30 (black) 162 €
  • Grégory Rohart
    A propos de l'auteur

    Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales. Ambassadeur Fujifilm...



    https://www.gregoryrohart.com
    Sending
    Your rating:

    J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    La vidéo du Moment : Le Cerro Chirripó, Costa Rica

    Share via
    Copy link