Test sac de couchage Warmth Boulder 450

Test du sac de couchage Warmth Boulder 450 lors d’un trekking de 8 jours dans le parc national Nahuel Huapi en Patagonie (Argentine). Avec sa température de confort de -2°C et son poids de 840 grammes, il se destine aux randonnées 3 saisons. Verdict sur le terrain.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs de couchage
  • Composition : Tissu extérieur : Q15 (37g/m²) - Tissu intérieur : 100% polyamide.
  • Description : Capuche modulable - collerette avec cordon de serrage - Zip double curseur, bourrelet de protection anti froid le long du zip - Pochette intérieure avec fermeture par scratch - Livré avec un sac de compression et une housse de stockage - Jumelable avec zip à droite ou à gauche.
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Mixte
  • Garnissage : 450 g de duvet de canard nordique 700 cuin (équivalent 90/10) dans 15 compartiments cloisonnés de 40 mm
  • Volume compressé: 18 x 28 cm - 7,1 litres environ
  • Couleurs: anthracite
  • Garantie: nc
  • Entretien: nc
  • Prix: 219 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Parc national Nahuel Huapi en Patagonie (Argentine)
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Pologne
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP

 

Sac de couchage Warmth Boulder 450

Test du Boulder 450 en Patagonie

Le fabricant des sacs de couchage Warmth est le polonais Yet. La marque vend ses modèles en France sous la marque Yeti et sous celle de Warmth selon le distributeur (la marque Warmth est vendue chez Expé). Pas forcément très facile pour s’y retrouver du point de vue de l’utilisateur même si on peut assez vite retrouver l’info sur le net.

La gamme Boulder est composée des modèles 300 et 450. Le 300 ayant une température d’extrême confort à -5°C, je me voyais assez mal le tester en condition de bivouac en Patagonie. En montagne, même l’été, les températures peuvent descendre en dessous. C’est donc le Boulder 450 que j’ai testé en Patagonie dans le parc national Nahuel Huapi.

Sac de couchage Warmth Boulder 450 testé en Patagonie

Le Warmth Boulder 450 est un sac de couchage de type sarcophage compartimenté en 15 caissons pour limiter les ponts thermiques. Le rapport poids/températures est intéressant, le volume compressé est bon sans être extraordinaire. Quand on se glisse dans le sac de couchage, c’est le confort douillet qu’on remarque d’entrée de jeu. Je suis même surpris de constater que c’est du duvet de canard, réputé un peu moins confortable et gonflant que le duvet d’oie.

Volume du sac de couchage Warmth Boulder 450 comparé à une popotte

En randonnée, je n’ai pas pu pousser le sac de couchage totalement dans ces extrêmes puisque la température au plus bas a été de 5°C. A cette température là, je dormais en tente sur un matelas Nemo Zor crevé (pas idéal pour l’isolation), portais un sous-vêtement en mérinos, la collerette était fermée et la capuche à peine serrée. Jamais eu la moindre sensation de froid. Et je ne suis pas du genre à avoir tout le temps trop chaud. Le long du zip, la bande de protection est efficace pour éviter à l’air froid de s’infiltrer. La collerette est très facile à utiliser. Elle s’ajuste en tirant un cordon. Elle évite réellement à l’air extérieur d’entrer dans le sac tout comme la déperdition de chaleur par le haut. La capuche s’ajuste elle aussi par un cordon même si là je regrette qu’il faille vraiment beaucoup tirer sur le cordon pour la serrer au plus prêt du visage. Si la capuche était préformée, on n’aurait pas ce petit souci.

Zoom sur le cordon de la collerette

Le tissu extérieur Q15 (37g/m²) est selon le fabricant imperméable et coupe-vent. Je n’ai pas pu le vérifier sur le terrain. Au sèche-cheveux, c’est vrai qu’il coupe bien du vent. Après avoir passé le sac de couchage sous la douche, je dirais qu’il déperle efficacement au début. Mais ne comptez pas dormir dehors sous la pluie. Par contre, dans le sac à dos, je pense qu’il n’y a aucun souci à se faire de ce côté là. Cela permettrait aussi de protéger le duvet de l’humidité ambiante. A vérifier dans des conditions plus humides que celles rencontrées en Patagonie.

Une petite poche que l’on ferme par un scratch permet enfin de ranger quelques effets : boules quiès par exemple ou un Ipod Nano.

Au petit matin dans la tente. Malgré le sourire de façade, le réveil a été plutôt difficile

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 90%
    Ergonomie - 90%
  • 90%
    Thermicité - 90%
  • 90%
    Confort - 90%
  • 90%
    Poids - 90%
  • 75%
    Volume - 75%
89%

Mon avis

Le Warmth Boulder 450 est un excellent sac de couchage 3 saisons. Confortable et léger, il sera le compagnon idéal de toutes vos randonnées. La rapport qualité/prix est lui aussi très bon.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

12 + 17 =

Sending
Your rating: