Test tente The North Face Spectrum 23

Test de la tente The North Face Spectrum 23. Appartenant à la catégorie des tentes légères, la Spectrum 23 a été testée pendant pendant deux semaines en conditions réelles dans les Alpes lors de bivouacs ou nuits en camping. Des conditions météos variées ont permis de réaliser un test complet.
Posté le :


Conditions du test :

  • Lieu du test : Bauges (1 nuit) – Baronnies (3 nuits) – Belledonne (1 nuit) – Jardin (10 nuits)
  • Conditions météo : atmosphère humide dans les Bauges – Sec, chaud et venteux (1 nuit) en Baronnies – Sec en Belledonne – Conditions multiples dans le jardin dont plusieurs orages

Descriptif :

  • Type de tente : tunnel monoparoi
  • Tissu : habitacle en nylon 33 deniers, 244T avec silicone et polyuréthane 1500 mm
  • Tapis de sol : polyamide taffetas nylon 50 deniers, 270T recouvert de polyuréthane 3000 mm
  • Caractéristiques techniques : 3 arceaux (diamètre : 10,5 mm, 9,0 mm) DAC FeatherLight™ NSL en aluminium avec technologie reverse-combi – Deux pivots Nano-Knuckle™ – Montage mixte avec MicroClip™ ultraléger – Habitacle à coutures pleinement scellées – Plancher ultraléger pleinement collé – Dessin sur pieds avec vestibule rétractable – Ventilation haut-bas avec fentes supérieures et fermeture éclair – Étui ultraléger pour mât 1" – Porte en D – Mâts avec code couleur – Hauban réfléchissant et encordage à fermeture éclair – Fourre-tout à compression inclus
  • Poids (avec la housse) : 1785 g
  • Capacité : 2 personnes
  • Sac de compression : 50 x 16 cm
  • Dimensions : longueur : 216 cm, largeur maximale 114 cm, hauteur maximale : 94 cm, profondeur de l’abside : 66 cm (données constructeurs)
  • Colorie : rouge/ivoire
  • Lieu de fabrication : nc
  • Prix : 299,00 €

Points forts :

  • Poids
  • Résistance au vent

Points faibles :

  • Ventilation
  • Espace intérieur

Qualité de fabrication : 9/10

La Spectrum 23 de chez The North Face est une tente de forme tunnel monoparoi. Il n’y a donc pas de double toit. Cela permet d’avoir une tente légère (1785 g avec la housse). Pratique quand il faut la glisser dans son sac à dos.

Très bonne qualité de fabrication. Les arceaux Reverse-Combi sont plus fins aux extrémités et plus épais au centre, ce qui permet d’optimiser le poids et la résistance au vent, mais également le volume intérieur.

Le tissu des murs est en polyamide ripstop 33 deniers avec enduction silicone (extérieur) et polyuréthane (intérieur), coutures étanchées et imperméabilité de 1500 mm. L’induction sur les deux faces de la tente améliore l’étanchéité et la résistance du produit. Un vrai plus. La toile est aussi protégée contre les UV. Pour le tapis de sol, polyamide taffetas 50 deniers avec enduction polyuréthane, coutures thermosoudées et une imperméabilité de 3000 mm.

Sardines polyvalentes mais peu adaptées au terrain dur puisque nous avons commencé à en plier lors de notre randonnée dans les Baronnies. Deux sardines sont livrées en rabe.

Praticabilité : 7/10

Le montage se réalise en à peine 5 minutes. C’est franchement facile une fois qu’on a saisi comment fonctionne l’ arceau à bras multiples. Il suffit d’insérer les trois arceaux, de les clipper et de planter les huit sardines. Le démontage prend aussi peu de temps.

Une seule entrée frontale et une abside de 0,6 m² permet de placer deux sacs à dos (pas trop volumineux) et deux paires de chaussure. Ce n’est pas très grand mais suffisant pour les utilisations que nous avons eu.

L’espace intérieur n’est pas son point fort (120 cm mesuré au plus large sur la tente testée soit 6 cm de plus qu’annoncé ; 215 cm de long et 95 cm de hauteur maximum) mais s’avère suffisant à deux si on n’est pas trop chargé et qu’on ne déteste pas la promiscuité. Pour une personne, les dimensions sont très satisfaisantes. Attention toutefois à bien mesurer la largeur de votre tapis de sol. Si la majorité fait autour de 50 cm de large, d’autres ont des dimensions supérieures à 60 cm.

A l’intérieur, une petite poche de rangement permet de glisser les lunettes, les clefs ou autres petits objets. Pas très grande toutefois. Les zips intérieurs sont réfléchissants, ce qui permet de les voir la nuit quand on veut se lever.

Etanchéité : 8/10

Lors de nos randonnées, nous n’avons pas croisé la pluie. La tente a donc été montée dans le jardin pendant 10 nuits. Une journée de pluie continue et plusieurs orages violents ont permis de tester le comportement de la tente sous la pluie.

Goutte d'eau à la surface de la tente après la pluie

L’impression générale est très bonne. L’habitable reste au sec. Quelques petites constatations tout de même : Après une journée de forte pluie continue (dont deux orages), une petite flaque s’est formée sur la cheminée d’aération (plate) sur le toit de la tente. Avec le temps et le vieillissement du produit, on peut se demander si une cheminée légèrement en pente ne serait pas préférable.

Poche d'eau se créant sur le dessus de la cheminée d'aération

Quelques tâches d’humidité sur le tapis de sol ont été constatées. Je préconise d’utiliser une bâche ou une feuille de plastique en polycryo voire une couverture de survie pour protéger le tapis de sol des terrains abrasifs. Vous augmenterez ainsi la durabilité et l’étanchéité de votre tapis de sol en évitant qu’il devienne poreux. Ce conseil vaut pour toutes les tentes.

Résistance au vent : 10/10

La tente a été conçue pour résister à des vents extrêmes de 210 km/heure. Autant dire directement que nous n’avons pas rencontré ces conditions lors de nos randonnées. Encore heureux !

The North Face a créé un système ingénieux (Nano-Knuckle™) permettant au vent de s’engouffrer dans la cheminée d’aération située au sommet de la toile et de s’orienter dans le même sens que la tente. Ce qui permet à la toile de ne pas se déformer et de très bien résister au vent.

Une nuit venteuse dans les Baronnies nous a confirmé cette excellente capacité à résister au vent. La tente n’a pas bougé d’un iota, pas plus qu’on a entendu le double toit claquer (normal, il n’y en n’a pas !).

Ventilation : 5/10

La ventilation est le point faible de toutes les tentes monoparois et la Spectrum 23 ne déroge pas à ce principe.

A deux dans la tente avec les aérations ouvertes, on constate de la condensation qui dégouline le long de la paroi et vient constituer de petites flaques sur le tapis de sol. La tente n’étant pas des plus larges, les sacs de couchage ont tendance à venir se frotter à la paroi humide de la tente lorsqu’on se retourne la nuit. Pas forcément des plus agréables. Peut-être faudrait-il dormir la porte ouverte pour éviter la condensation. Nous n’avons pas testé.

Condensation

Le point positif, c’est que la tente sèche rapidement. S’il ne pleut pas pendant le petit-déjeuner, on peut faire sécher la tente en ouvrant la porte et l’abside.

Seul dans la tente, nous n’avons pas constaté de condensation.

Avis général :

La Spectrum 23 de The North Face est une tente 3 saisons, bien conçue, extrêmement résistante au vent, qui conviendra aux randonneurs actifs privilégiant un produit ultra-léger à défaut du confort (espace relatif – condensation).

Note globale : 39/50

Tableau comparatif des tentes testées sur I-Trekkings

Site internet : www.thenorthface.com

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

19 + 10 =