A deux doigts de l’Everest Sagarmata

Destination : Népal » Asie | Montagne : Everest ; Himalaya | Activité : Randonnée  | Agence : Terres d'Aventure 


A deux doigts de l'Everest Sagarmata - Objectif Kala Pattar
Posté le :


– Jeudi 22 octobre Phériche – Lobuche 4919m (16km). Nous partons à 7 h 30 après avoir déjeuné, la température est de -5°, en moins d’une heure elle est passée à +25°. Nous nous arrêtons à Dukla à 4620 m pour prendre le thé et manger un bol de soupe très épaisse à base de pâte de légumes et d’ail qui est très recommandé à haute altitude. Après avoir mangé notre bol de soupe, nous continuons notre montée vers le col Tokla Pass où ont été construites de nombreuses stèles à la mémoire des sherpas et des alpinistes morts dans l’Everest.

Nous continuerons notre marche et arrivons sur un plateau qui nous conduit tout droit à Lobuché à 4930 m d’altitude, nous apercevons pour la première fois le Kala Pattar que nous devons gravir demain matin. Le village compte une dizaine de Lodges tous occupés à 100 %. Cami, un de nos sherpas est arrivé la veille pour réserver nos 12 places. Nous avons rencontré un couple de Français qui a dû rebrousser chemin pour trouver un Lodge dans un village plus bas. Arrivés au Lodge nous faisons une belote pour passer le temps, nous avons droit à un dal bat ( plat traditionnel Népalais riz et lentilles) précédé d’une soupe. À 19 heures 45 tout le monde était au lit, car le lendemain matin nous nous levons un petit peu avant quatre heures pour le summum de notre trek, la montée du Kala Pattar.

– Vendredi 23 octobre Lobuche – Kala Pattar 5630 – Lobuche 4919 (16km). Aujourd’hui est le grand jour ; arriverons-nous à gravir le Kala Pattar ? Nous nous levons à quatre heures, prenons deux tasses de thé et commençons notre marche à 4 h 30 à la frontale. Il fait très froid, aux environs de -12, je suis très habillé, deux tee-shirts chauds, un pull, un polaire et mon gros blouson de ski, j’ai deux paires de gants, ce qui ne m’empêche pas d’avoir l’onglée. Vers 5 h 30 ,le jour commence à pointer et nous pouvons éteindre nos frontales, nous continuons notre montée en longeant un glacier en pente douce en direction de Gora Chep, plus haut village du Kumbhu 5180m où nous allons prendre le petit déjeuner. Nous sommes au pied du Kala Pattar (cailloux noirs), il est là face à nous, on voit très bien la piste qui monte tout droit vers le sommet. Je mesurerai au GPS une distance de 2 km pour un dénivelé de 430 m. Nous commençons la montée vers huit heures, l’émotion est à son comble, le soleil est déjà présent et la température commence à monter, le pas se fait très lent à la vitesse d’une tortue, je regarde le GPS qui indique 900 m à l’heure, au maximum 1 km à l’heure, il est impossible de faire un effort sans quoi je dois m’arrêter pour reprendre mon souffle. Je n’ai aucune force dans les bras pour appuyer sur les bâtons. Le taux d’oxygène au niveau de la mer est de 21%, au sommet du Kala Pattar il est à 10%. J’avance inexorablement vers le sommet. Près du celui-ci nous avons une vue fantastique sur l’Everest (8850m) et l’Ice Fall, le Pumori (7161m) et le Nuptse (7861m). Nuru nous avait dit « les premiers mettront 1 h 30, les derniers trois heures, » en dehors de Jean-Philippe qui a mis un peu moins d’une heure et Elisabeth moins de deux heures, nous sommes tous arrivés aux environs de deux heures à quelques minutes près.

Le but n’étant pas le temps, mais le principal étant d’arriver au sommet pour admirer à sa droite le camp de base de l’Everest, l’Ice Fall (la cascade de glace), le col sud, le ressaut d’Hillary et le sommet de l’Everest, plus à droite le Nuptse 7861m. Mes yeux sont mouillés de larmes de joie, l’Everest est face à moi à quelques kilomètres. Je réalise mon rêve, mais je me dis que mon exploit, même s’il en est un, est tout petit quand je vois ce que doivent parcourir ceux qui sont allés au sommet, comme notre guide le sherpa Nuru qu’il l’a gravi deux fois, ne mettant l’oxygène qu’à partir de 8200 m et notre second sherpa Penba qui vient de gravir l’Everest au mois de mai 2009 pour la 1re fois !!!

falain81
A propos de l'auteur

Le NGoum au Maroc en 2009 Passionné du Népal, 7 Trek depuis 2009 2009 Le KalaPattar 2010 Sanctuaire des Annapurna 2011 Le Langtang 2013 Rolwaling 2014 Tour des Annapurna 2015 Kala Patar par les lacs du Gokyo 2017 Népal Tibet 2019 Mardi Himal Annapurna 2015 intervention pour aide à un orphelinat suite au tremblement de terre   rando...