Edam -> Volemdam -> Monnickendam –> Uitam -> Amsterdam

Destination : Pays-Bas » Europe | Activité : Randonnée  | 


Edam -> Volemdam -> Monnickendam --> Uitam -> Amsterdam - Randonnée autour d'Amsterdam avec un Carrix
Posté le :


Edam -> Volemdam -> Monnickendam –> Uitam -> Amsterdam

  • 34,5 Km + 2 km
  • 6h16 de marche effective
  • Couvert, pluie, soleil et orage violent au camping !

16h01, à l’abri sous ma tente, c’est l’orage max. Juste eu le temps de la monter, quelle chance ! 16h30, l’orage à l’air de se calmer, je dois trouver du Pq. Marrant le GPS passe sous le toit de la tente, avec une précision de cinquante mètres. Y à un ronfleur dans la tente d’à côté, ca promet. Bienvenue à Amsterdam.

Etape de retour donc, et le manque d’entrainement se fait sentir, même après quatre jours de marche. Je longe les canaux qui vivent sur un grand bateau me disent bonjour. Il me parle de leur bateau dont les fameux ailerons dont je vous parlait plus haut, servent à le stabiliser en haute mer, car il est a fond plat pour pouvoir naviguer dans cette mer intérieure, qui n’a que trois mètres de profondeur. Je rejoint ensuite l’écluse de l’autre côté du camping, qui permet d’accéder au lac. Une immense digue m’emmène à Volendam superbe petit port, dont la pêche à l’anguille autrefois fut la principale activité. Suivant les rives, je rejoins Monnickendam, toujours aussi jolis. Les faugbourds d’Amsterdam et c’est le camping, à trois kilomètres du centre historique, bruyant !

 Amsterdam (visite) & Retour

  • 15 km + ou –
  • 6h16 de marche effective
  • Couvert, pluie, soleil, pluie

Réveil à 7h du mat, il ne pleut plus ou presque, je vais prendre une douche chaude. Rangement des affaires (le carrix est dans ma tente, nous sommes en ville: un minimum de précautions est necessaire). Direction la gare (toujours à pieds) via le ferry (l’eau est froide pour traverser à la nage :-). Je me renseigne sur le compostage des billets de train pour le retour, il ne faut pas le faire (plus simple et moins con qu’en France). Temps pluvieux et pas agréable, ou c’est moi qui n’aime pas les villes.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comment soutenir I-Trekkings ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin et pensez à accepter les cookies de nos partenaires dès l’arrivée sur leur site). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top de nos partenaires pour vous équiper :

  • Alltricks : Déstrockage sur plus de 4 300 produits.
  • Cimalp : Jusqu’à-50% jusqu’au 25 mars sur une sélection d’articles de Trail.
  • Ekosport : -20% supplémentaire sur les nouveautés Trail & Running avec le code NEW20.
  • I-Run : Race’s Days – Réduction jusqu’à -50% sur la Randonnée, le Trail, le Running.
  • Les petits Baroudeurs : La Boutique Outdoor pour équiper vos enfants et petits enfants.
  • Lyophilise & Co : La boutique spécialiste des plats lyophilisés & du bivouac (-10% sur les lyophilisés avec le code LYO10).
  • Snowleader, The Reblochon Company : -10% sur tout l’univers Ski de Rando avec le code TOURING10.
  • Trekkinn  : 10 000 bons plans

Le top de nos partenaires pour partir en rando et en trekking :

  • Allibert Trekking (Agence de voyage basée dans les Alpes, spécialiste rando, trekking et voyages d’aventure)
  • Atalante (Spécialiste du voyage d’aventure, de la randonnée et du trek)
  • Chilowé (le spécialiste de la micro-aventure en France)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (Randonnées dans les Pyrénées et rien que les Pyrénées)
  • Travelbase (Agence de voyage pour des aventures à vivre en groupe ou en solo, et avec l’esprit Travelbase)

19h56, sous la tente, il fait doux, de belles éclaircies dans le ciel, des pies qui se balladent autour, deux fançaises gonflent un gros matelas pour leur tente. Entre deux bières je me rememore ma journée touristique:

Histoire de me reconcilier avec cette ville que je trouve déjà trop bruyante, je part en croisière le long des canaux, j’en ferais deux d’ailleurs, la première étant plutôt une prise de notes et de photos, la seconde pour regarder plus attentivement après une journée de visite. C’est donc à 50 cm du niveau de l’eau que cette ville se découvre à mes yeux. Vu de cette façon, elle a du charme, et sait marier maison flottantes, jolis ponts voutés et maisons anciennes.

Après la croisière, laissant un peu le guide du routard, je visite la tête en l’air comme j’en ai l’habitude: Une église et je me retrouve devant la maison d’Anne Franck que je ne visite pas faute de monde, c
omme une immense tour antique. Mieux vaut lire le bouquin une nouvelle fois. Je reviens vers le centre, mange une immense part de frittes et me retrouve en flanat dans le "quartier rouge" où les prostituées sont derrières des vitrines en tenues légères. Je finit par une dernière croisière et le musée de l’érotisme.

Finallement je préfère le calme du nord !

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share via
Copy link
×