Premier jour de beau temps

Destination : Islande » Europe | Activité : Randonnée  | 


Premier jour de beau temps - Traversée de l'Islande à pied
Posté le :


4ème jour: premier jour de beau temps

SAMEDI 19
7h00, j’ouvre les rideaux: il fait beau!! Comme pour la première neige dans un chalet de montagne, je suis tout excité. En fait il y a des nuages mais très élevés en couche fine. Je réveille Nico, on est d’accord pour partir plus tôt . 7h30 on se lève. Il fait 10°C dans le refuge, peut-être 6 ou 7 dehors. Un peu de ménage, on fait les sacs et on part à 9h00, mes petits doigts de pieds sont à vif… mais il fait beau, on est en short et T-shirt! Des moucherons nous agacent un moment. Champ de lave, dernière rivière, on ne fait pas d’eau; on devrait en trouver en début d’après midi. Désert chaud. C’est sublime.

On voit l’Askja au loin, le Trollamachin à droite et quelques collines vers lesquelles on se dirige. Ca y est on est dans notre rêve: marcher dans un désert. Dommage que j’ai si mal aux pieds et que Nico ai si mal aux genoux.

On fait une pause au milieu de nulle part, silence… minéral. On mange peu et c’est reparti. Inquiétude: on trouve pas la rivière. Puis on devine une rivière asséchée: grosse inquiétude parce qu’on remonte son cours. Ouf 1h plus tard: de l’eau. Je termine les 0.5L qu’il nous restaient. On était partis avec 1L! On trouve le refuge, sympa comme l’autre. Il est à l’entrée d’un canyon qu’on va franchir. Avec à gauche l’Askja enneigé. Au refuge l’itinéraire d’ascension est indiqué. On passe à côté peu après. J’enrage… Je reviendrai ici avec Steph, en 4*4! Le franchissement du canyon est magnifique, d’autant plus qu’on débouche sur une vue magnifique de l’Askja.
Nico a la chiasse, la nausée, est fatigué, a faim. On s’arrête. Je me sens en forme comme au matin, près à marcher 3h encore, même si une nouvelle ampoule est apparue sous mon pied gauche. Décidément…une par jour. Pourvu que ça s’arrête là (16j!). Je déconne mais après chaque pause on repart comme des vieillards pendant 15 min en faisant des pas de 30cm. Après, comme s’il fallait un préchauffage, les douleurs s’atténuent, même les pires et on peut marcher à peu près normalement. Heureusement qu’on a les bâtons…

Problème ce soir pour faire de l’eau: les filtres saturent, l’eau est boueuse. Ouf, en cherchant on trouve une flaque qui fait filtre naturel.
Aujourd’hui progression 22km soit environ 26 km parcourus. On s’est arrêtés à 17h30.

6 + 19 =