Test brassière Icebreaker Cool-Lite Meld Zone

Test de la brassière Icebreaker Cool-Lite Meld Zone, un produit pour les activités d'intensité moyenne (rando, ski, alpinisme, ...)
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sous-vêtements techniques
  • Composition : Tissu principal : 50 % laine, 33 % Tencel, 12 % nylon, 5 % Lycra / Maille : 51 % laine, 34 % Tencel, 15 % nylon
  • Description : brassière pour le sport
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Femme
  • Tailles disponibles du produit: XS - S - M - L - XL
  • Poids (donnée fabricant): 120 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 90 g
  • Couleurs: Marine/Noir - Rouge - Noir
  • Garantie: 2 ans. Voir sur le site Icebreaker pour plus d'infos
  • Entretien: Laver en machine à l’eau tiède. Laver à l’envers avec des couleurs similaires. Ne pas utiliser d’adoucissant.
  • Prix: 55.95 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Vanoise, Mercantour, Chambeyron
  • Activités: Randonnée, Ski de Randonnée, Vélo
  • Ecosystème: Forêt, Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 40 jours
  • Conditions météorologiques: Chaud en gymnase (25°C), froid modéré sur plusieurs jours (-10°C avec vent et fortes chutes de neige).

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Non
  • Récupération par le fabricant: Non

L’Icebreaker Cool-Lite Meld Zone est une brassière au maintien moyen destinée à l’activité physique en général. La marque mentione aussi comme usage pour ce sous-vêtement technique … “l’aventure”, … quel programme ! Le Cool-Lite est un mélange de laine mérinos et de Tencel. Ce mélange devrait permettre de rester au frais en permettant une bonne respiration (évacuation) et de limiter les odeurs. Pour de l’itinérance, je suis intéressée par le fait de ne pas avoir trop chaud, mais également -et surtout- de ne pas avoir froid quand je m’arrête le soir et que le soleil se couche. J’ai plusieurs fois été fortement refroidie par mes brassières qui mettaient trop de temps à sécher. Je les enlève donc quand le soleil se couche, mais ce n’est parfois pas tellement pratique pour s’occuper du camp. Je cherchais donc un modèle permettant de résoudre ce point. Pour la pratique sportive en général, je suis intéressée par le confort et le maintien, ainsi que l’évacuation de la transpiration. Voici donc les points que je voulais développer. J’ai donc testé la brassière de sport Icebreaker Cool-Lite Meld Zone lors de sorties en montagne en hiver et en sport au quotidien. Les conditions variaient de la chaleur d’une salle de sport au froid modéré sur plusieurs jours (-10°C avec vent et fortes chutes de neige)..

Icebreaker Cool-Lite Meld Zone

Confort et maintien de la brassière Icebreaker Cool-Lite Meld Zone

La brassière Icebreaker Cool-Lite Meld Zone est agréable à porter. Le tissu est doux et épais, le dos nageur est très approprié. Les finitions sont excellentes, la coupe est belle. Seul bémol concernant cette dernière : la brassière ne dispose pas d’une forme de bonnet profond, même sur la taille L que j’ai testée. Le tissu n’est pas suffisamment élastique pour compenser ce manque. J’étais plutôt serrée au niveau du bonnet  (effet push-up garanti) et donc sous les aisselles alors que l’élastique inférieur serrait à peine au niveau des côtes (voire ne touchait même plus ma peau lors de fortes expirations). Les tailles proposées ne semblent pas tellement s’adapter aux poitrines rondes et bustes fins. Des coussinets sont fournis avec la brassière. Icbreaker a fait un bon choix de construction, car ils sont amovibles. Je ne les ai jamais portés car j’étais déjà serrée dans la brassière, et elle me semblait bien épaisse. Je pense qu’ils peuvent améliorer le maintien des petites poitrines. Dans tous les cas, une petite fente permet de les mettre et les enlever à notre guise.

En raison de la faiblesse de profondeur du bonnet, le maintien était amoindri dans mon cas. Cette brassière est destinée à des sports ayant des variations de mouvement moyennes (pas trop de secousses), et je pense qu’elle est parfaitement adaptée pour cela. En randonnée, alpinisme, vélo (hors VTT), escalade, ski de randonnée, elle soutient très bien la poitrine. Testée en badminton, elle ne convient pas (pour les poitrines rondes au moins). Pour finir sur la coupe, l’élastique avait tendance à “rebiquer” à l’intérieur du tissu sur mon modèle, peut-être à cause de mon problème de bonnet serré et élastique lâche, ou peut-être parce que l’élastique n’est pas assez large. Je n’ai pas eu d’irritation, mais c’est désagréable quand on veut repositionner correctement l’élastique, bien à plat.

Test de la brassière Icebreaker Cool-Lite Meld Zone

Comme tous les produits Icebreaker que je possède, cette brassière arrive avec son kilo d’étiquettes cousues. De nombreuses marques font des efforts de ce côté avec des informations imprimées sur le tissu, des étiquettes prévues pour être coupées facilement, ou des étiquettes très réduites, mais Icebreaker continue à coudre son paquet d’étiquettes qui gratouille. Celui-ci est particulièrement mal placé, sous l’aisselle, où la peau est plutôt sensible. Essayer de les plaquer pour éviter les démangeaisons n’a pas tellement fonctionné pour moi (elles bougeaient pendant les mouvements), j’ai donc décidé de les couper (j’ajouterai également l’argument du poids superflu). Le résidu d’étiquette se fait parfois sentir sur certains mouvements, et j’ai parfois une petite rougeur. Ce point semble dérisoire mais gâche le moment.

Les étiquettes de l'Icebreaker Cool-Lite Meld Zone

La brassière est assez épaisse, en double couche de tissu ainsi qu’une couche supplémentaire intérieure. Le tissu est légèrement différent au niveau des aisselles, afin d’évacuer rapidement l’humidité. Je n’ai pas ressenti de sensation de froid ou de chaud durant mon utilisation. J’ai testé la brassière en montagne et hors montagne, en hiver par températures négatives (jusqu’à -10°C), pendant le redoux avec températures positives (jusqu’à 20°C), par temps de neige, pluie ou au soleil (toujours en sous-vêtement, jamais en tant que couche externe). J’ai été agréablement surprise par sa constance. Elle a été agréable dans toutes ces situations, et ne s’est jamais fait sentir. Je pense que je pourrai l’utiliser en été sans désagrément. Le tissu a correctement rempli son rôle de protection. Je n’ai jamais eu d’irritation ni de douleurs sur les parties qui peuvent être particulièrement sensibles (ce qui est déjà arrivé avec d’autres brassières). Bien entendu, je mets à part le désagrément des étiquettes mentionné plus haut.

Praticité, résistance

Pesée neuve (avec étiquettes) à 90g en L, la brassière n’est pas vraiment légère (comparé à environ 50g pour mes brassières en synthétique), ce qui était prévisible vu sa composition. Cela reste tout de même bien inférieur aux 120 g en M annoncés par le fabricant ! Vu son épaisseur, un modèle sans tissu intérmédiaire aurait pesé moins lourd et n’aurait pas été moins efficace pour l’absorption de la transpiration et la respirabilité. Cela aurait également amélioré le temps de séchage qui est long par rapport à des tissus synthétiques. Portée plusieurs jours de suite en continu sans rinçage, je n’ai jamais eu à déplorer d’odeur. Grâce à sa composition en merinos, j’étais plutôt confiante pour ne pas ressentir de gêne concernant ce point. Après une saison d’utilisation, la brassière parait neuve : le tissu ne bouloche pas, il est toujours aussi élastique qu’à l’origine, les coutures sont encore parfaites et je n’ai jamais remarqué de trace de transpiration. Contrairement à mon habitude, je n’ai ici pas de commentaire sur les coloris, qui sont par ailleurs satisfaisants (pas de rose, merci !), car c’est un sous-vêtement qui n’est à ce titre pas destiné à être particulièrement exposé aux yeux. Le prix est plutôt élevé (55,95 euros) mais reste dans la tranche de prix d’une brassière de sport, et la qualité globale du produit semble tout à fait justifier ce montant.

L'Icebreaker Cool-Lite Meld Zone, vue dos

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 85%
    Confort - 85%
  • 95%
    Thermicité - 95%
  • 85%
    Respirabilité - 85%
91%

Mon avis

L’Icebreaker Cool-Lite Meld Zone est intelligemment construite, agréable à porter et d’une excellente finition; cette brassière me plait beaucoup malgré quelques petits défauts. Icebreaker pourrait facilement corriger le désagrément lié aux étiquettes mais pour moi son poids un peu élevé et l’absence de vrai bonnet sont les principaux inconvénients du produit. Si vous passez outre cela, elle me parait assez idéale pour une utilisation sportive d’intensité moyenne, et notamment en itinérance où on apprécie l’absence d’odeurs.



Où acheter la brassière Icebreaker Cool-Lite Meld Zone ?

  • Brassière icebreaker womens meld zone sport bra 34.95 €
  • Mathilde
    A propos de l'auteur

    Je randonne depuis quelques années en solo ou petit groupe, le plus souvent en autonomie sur plusieurs jours, été comme hiver, en Europe, Amérique du Nord et Asie (pour le moment !). Afin d'aller toujours plus loin, plus facilement, plus longtemps, j'entreprends depuis quelques temps une démarche d'allègement de mon matériel et essaie de sé...



    Sending
    Your rating:

    La vidéo du Moment : Traversée du Massif Central à Pied