Test chaussures Millet Trident GTX

Activité : Randonnée  | 
Test des chaussures d’approche Millet Trident GTX. Un modèle à tige basse, d’une excellente finition avec membrane Gore-Tex . Et sur le terrain ? Réponse après une série de randonnées dans les Alpes suisses, en Irlande, à Malte et enfin dans les Vosges.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Chaussures Outdoor (randonnée, VTT, alpinisme, ski...)
  • Composition : AeroMesh 3D avec membrane GORE-TEX®
  • Description : Talon Heel Frame Trident® avec stabilisateur amortissant intégré - intercalaire EVA micro léger et amortissant - Semelle de propreté avec cuvette bi-matière amortissante
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Homme
  • Technologies : TRIDENT®
  • Membrane : Gore-tex®
  • Semelle : Vibram® Trident ECOSTEP
  • Couleurs: noir
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: ‹a href="https://www.millet.fr/comment-entretenir-produits-millet" target="_blank"› Voir sur le site Millet pour plus d'infos‹/a›
  • Prix: 149 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Suisse, Irlande, Malte, Vosges.
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Campagne, Littoral, Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: NSP

 Test des Millet Trident GTX en Irlande

Test terrain des chaussures Millet Trident GTX

La Trident GTX inspire confiance : l’allure est celle d’une véritable chaussure de montagne. Et c’est ce qu’elle est. Rien à voir avec une basket améliorée ! Figurant au catalogue de Millet depuis plusieurs saisons déjà, elle est rangée dans la catégorie des chaussures d’approche à tige basse. Son rôle est de vous amener à pied d’œuvre, dans les meilleures conditions possibles, voire faire des grimpettes faciles et autres via ferrata.

Avant de se mettre en route, quelques mots sur le laçage. Il est franchement bien conçu. Les six œillets par côté, le point de serrage à l’avant et le crochet font épouser au plus près les contours du pied. La précision est franchement sensible, surtout vers la pointe du pied. D’une manière générale, les chaussures procurent un agréable sentiment de confort et sécurité.

Les miennes ont servi essentiellement à des randos, pour la plupart assez rudes. Je les ai littéralement bénies en Irlande, lors de marches dans le conté de Donegal, l’une des régions les plus sauvages. Presque pas de sentiers dans ces landes montagneuses, couvertes de bruyère. Il était souvent impossible de prévoir ce qu’on trouverait sous le pied, faute de voir le sol caché par la végétation. Terre, rocher ou trou boueux ?

Le bon maintien et l’amorti de la Trident ont permis de se jouer des pièges sans encombre. Et, au passage, de lui décerner un 20 sur 20 pour l’imperméabilité. Celle-ci a été vérifiée à maintes reprises. En traversant à gué, avec un fort courant, de larges ruisseaux. Et sous la pluie. C’est bien agréable de garder ses petons au sec, même sur des pâturages aux herbes trempées. Un certain temps en tout cas… Si les chaussures sont bien imperméables, grâce à la membrane Gore-Tex, elles restent néanmoins à tige basse : pas toujours évident de rester en dessous de la ligne « de flottaison ». De toute manière, que l’on ait des chaussures basses ou non, l’eau pénètre par le haut à la longue.

L’adhérence de la semelle Vibram est nettement supérieure à la moyenne, même sur des dalles rocheuses mouillées ou enneigées ce qui est assez rare pour être souligné. Plutôt rigide, elle assure de bons appuis tout en gardant un bon déroulé du pied. Sur terrain boueux et meuble, on appréciera l’épaisseur des sculptures, sans doute parmi les plus profondes dans cette catégorie.

Sous des cieux plus chauds, à Malte, la Trident s’est aussi très bien sortie des éboulis et des passages rocailleux. Le pare-pierre revient loin en arrière sur la chaussure. Il procure une excellente protection aux orteils, et pas seulement à leur extrémité. La solide armature générale donne un réel sentiment de sécurité. Elle fait que le marcheur, ou grimpeur, n’a pas trop à se soucier sur ce point dans les passages plus rock’n roll. La « climbing zone », c’est-à-dire celle sans crampons à l’avant de la semelle, assure un bon contact avec le rocher, des appuis solides, facilités par la précision du chausson.

Dans les randos tranquilles, la Trident se fait apprécier pour son confort. Bien que ce ne soit pas une chaussure de trail, elle ne dédaigne pas à l’occasion courir sur des distances assez courtes.

Alors, un parcours sans faute ? Pas tout à fait. D’abord parce que j’ai constaté une (petite) usure des talons un peu trop rapide à mon goût. Par ailleurs, j’ai moins apprécié le poids de la chaussure. Malgré le revêtement en mesh, qui la fait rester agréable sous la chaleur, elle me paraît un tantinet trop lourde au pied pour se faire oublier.

Sur Feelactiv.com, retrouvez une centaine de produits Millet pour la pratique de la randonnée. Cela va du sac à dos à la chaussure sans oublier toute la panoplie de vêtements outdoor.

  • 95%
    Qualité de fabrication - 95%
  • 95%
    Confort - 95%
  • 95%
    Protection des pieds - 95%
  • 95%
    Maintien du pied - 95%
  • 95%
    Semelle - 95%
  • 95%
    Imperméabilité - 95%
  • 95%
    Respirabilité - 95%
  • 80%
    Poids - 80%
93%

Mon avis

La Trident GTX de Millet est une excellente chaussure technique, adaptée aux sorties engagées sur des terrains variés.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Journaliste professionnel venant de la presse régionale, j'ai toujours aimé bouger. Au fil de mes pérégrinations, j'ai découvert le voyage à pied et à vélo, que j'apprécie énormément. Et plus j'en fait, plus j'en redemande !...



douze − six =

Sending
Your rating: