Test collant Arc’teryx Phase SV

Test du collant Phase SV de la marque Arc’teryx en Finlande. Pendant ces deux mois d’hiver de test, j'ai rencontré des températures allant de -20°C à +4°C, avec du beau temps, de la neige, de la pluie et du vent. J'ai pratiqué différentes activités : randonnée à pied, randonnée en raquette et canirando. Voici mon retour sur les collants.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sous-vêtements techniques
  • Composition : Phasic™ SV et Phasic™ AR, 87% de polyester, 13% de polypropylène, UPF 50+, 145g/m²
  • Description : Etiquette anti frottement, renforcé aux genoux - Egalement disponible en version homme
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Femme
  • Tailles disponibles du produit: XS à XL
  • Poids (donnée fabricant): 130g
  • Poids (produit pesé par le testeur): NC
  • Couleurs: noir
  • Garantie: A vie
  • Entretien: Lavage à froid
  • Prix: 80,00 €

Collant femme Arc'teryx Phase SVSur le terrain en Laponie

Arc’teryx a produit le collant Phase SV comme une première couche chaude, idéale pour les activités par temps frais. J’ai pu tester le Phase SV en Finlande entre décembre et février avec des températures variant de 25°C descendants jusqu’à -20°C. De quoi vérifier les propriétés du collant.

Aspect du collant

Le collant Phase SV a une coupe près du corps ; il est doux au toucher. On peut facilement bouger dans ce collant, vivre avec et on l’oubli rapidement. Il semble solide, et dispose de renforts à l’arrière des genoux.
Le noir est une couleur classique qui masque les éventuelles tâches.

Coté technique

J’ai testé le collant Phase SV sous différentes conditions. Pour des températures moyennes, disons autour de 5°C, le collant est parfait. Il apporte une bonne source de chaleur et évacue bien la transpiration. Les fils en polyester multidimensionnels remplissent parfaitement leur mission : le collant reste sec en fin de journée. De plus, il élimine parfaitement les odeurs, même après une semaine de raid à porter le collant sans le laver.

Pendant les journées à -20°C, j’ai testé le collant avec seulement le pantalon Beta AR d’Arc’teryx en Gore-tex Pro. J’ai eu froid toute la journée. Non seulement pendant la pause de midi, où même avec les meilleurs habits, on finit toujours par se refroidir, mais également pendant la marche. J’ai refait un test avec deux épaisseurs sous le pantalon Gore-tex (le collant Phase SV en première couche et un autre pantalon chaud dessus), et j’ai eu beaucoup plus de confort et de chaleur. Arc’teryx vend son collant comme une première couche idéale pour des conditions météo extrême. Je ne suis pas tout à fait satisfaite de l’apport de chaleur du collant seul. Par contre, avec une autre épaisseur, il est parfait : aucune odeur, un grand confort. Seulement il n’est pas assez chaud pour la météo hivernale de la Laponie finlandaise.

Il est très confortable. Aucun frottement, il colle au corps et ne sent rien. Sa texture est agréable au toucher. Il est également très solide. Pas un seul défaut (aucun fil volage, déchirure, élastique détendu par exemple) après deux mois d’utilisation intensive et quelques machines. Arc’teryx conseille de le laver à froid, mais même avec un lavage à 30°C, rien d’anormal, le collant tient le choc.

Verdict
Points forts
  • Le confort, l’absence d’odeur
  • La solidité du produit
Points faibles
  • La chaleur apportée est insuffisante pour des températures extrêmes
  • Le prix
svety74
A propos de l'auteur

J'ai eu la chance de faire de ma passion mon travail. Tous les matins, je suis contente d'aller travailler.  En même temps, mon travail consiste à vendre du rêve, et à emmener des petits groupes faire du chiens de traineau ou de la randonnée sur plusieurs jours ! Vous me trouverez plutôt dans les pays nordiques, du côté de la Finlande ou ...



19 − 10 =

Sending
Your rating: