Test doudoune Valandré Bering

Test de la doudoune grand froid Valandré Bering. Elle appartient à cette catégorie de doudounes qui fréquentent le toit du monde et les pôles, là où le thermomètre plonge bien en deçà des 20°C sous zéro. Bilan de 10 jours de test de la Valandré Bering sur les plateaux norvégiens, en plein préparatifs d'expé arctique.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Doudounes
  • Composition : Matière intérieure: Polyester 100 % Asahi Kasei, 40 g/m2 Matière extérieure: Polyamide 100 % Asahi Kasei, 54 g/m2 traité DWR Matière extérieure de renfort : Polyamide 100 % Asahi Kasei, 150 g/m2, traité. DWR
  • Description : Doudoune - 30°C, coupe droite, Structure compartimentée (32 cloisons) Capuche élastiquée, amovible, ajustable par zip et velcro 1 poche intérieure de poitrine 2 poches latérales Cordon de réglage au niveau de la taille Fermeture par double zip central YKK protégé par un rabat duvet
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Mixte
  • Garnissage : 502 g. de duvet d'oie 95/5 (95 % duvet, 5 % plumettes, 800 cuin EU
  • Tailles disponibles du produit: S,M,L,XL,XXL
  • Poids (donnée fabricant): 1250 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 1270 g
  • Accessoires fournis: Pochette fournie pour replier la veste et la ranger dans le sac à dos.
  • Couleurs: rouge-brun (existe également en bleu ou jaune)
  • Garantie: Légale (2 ans)
  • Entretien: Voir sur le site Valandré pour plus d'infos
  • Prix: 600 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Massif du Dovrefjell-Sunndasfjella (Norvège)
  • Activités: Ski de randonnée nordique
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 15 jours
  • Conditions météorologiques: Vent 3 à 8 Bft. Temp. min -25°C max -7°C. Sec à chutes de neiges

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Tunisie
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Non
  • Récupération par le fabricant: Non

Premières impressions sur la doudoune Valandré Bering

Bien qu’habitué au tests de matériel outdoor je conserve cette petite impatience propre à l’arrivée d’un nouveau colis. Une espèce d’excitation, de hâte à confronter l’image des catalogues longuement consultés avec la réalité du produit. Alors imaginez mon impatience à déballer la mythique Bering ! Sitôt le carton ouvert on découvre le volume de la bête, livrée non compressée dans son sac de rangement. Ouch, on a beau s’y attendre, 0,5 kg de duvet cela donne un sacré gonflant que l’on a tout de suite envie d’essayer.

Les matériaux sont d’excellente qualité et leur usage révèle une conception des plus optimisées : Polyamide ripstop 54g renforcé de panneaux 150g sur les zones susceptibles de subir des frottements, polyester plus doux au toucher à l’intérieur, velcros de serrage au visage et poignets et zips YKK très qualitatifs. La fermeture centrale est doublée par un astucieux système de double zip garantissant l’étanchéité au vent et à la neige. Dans le même but, la Bering descend bas dans le dos et est équipée d’un cordon de serrage à la taille. La coupe est droite, ample permettant de gérer aisément les sous-couches. Les 2 poches externes sont spacieuses et permettent d’y loger aisément les mains comme de petits objets.

Côté fabrication la Bering est à la hauteur de la réputation de Valandré. Les coupes et coutures sont irréprochables. Pas le moindre petit fil qui traîne, pas la moindre reprise de pièce mal taillée. On a indéniablement à faire à de la haute couture outdoor.
Pour ce qui est des accessoires, la Bering est fournie avec un filet pour la stocker non compressée et un sac de compression-rangement, hélas, non étanche.

Test Valandré Bering

La doudoune Valandré Bering sur le terrain

Comme chacun sait la partie du corps par laquelle nous perdons le plus de chaleur est la tête. La capuche est parfaitement enveloppante, protège parfaitement nuque, cou, front et côtés du visage. Associée à une micro-cagoule et un masque de ski elle permet de n’exposer aucune partie du visage. Seul un petit détail contrarie ce sentiment de perfection. Malgré plusieurs essais je ne parviens toujours pas à bien à régler la tension de l’élastique au front qui est particulièrement forte et finit par me tirer un peu sur les cervicales. Rien de rédhibitoire mais un détail qui mériterait d’être réglé. Je glisse une grosse poignée de noix dans la bouche et ferme le col de la capuche à l’aide des trois velcros. Leur tendance de s’accrocher à tout ce qui passe me rend parfois dingue et j’aurais aimé que l’on puisse fixer le rabat sur le côté de la capuche quand il fait moins froid mais à l’instant, j’apprécie la protection contre les rafales qui nous entourent de neige soufflée.

Il est maintenant temps de s’attaquer au montage de la tente. Ample, la Bering ne contrarie pas les mouvements et ses renforts aux épaules, coudes et poches permettent d’être actif sans crainte de déchirure. Seule précaution à avoir, veiller à ne pas avoir trop chaud car dès que l’on est actif on prend conscience que cette doudoune pourrait nous protéger par des conditions bien plus extrêmes encore !

Test Valandré Bering

 

80 à 90 km/h de vent, – 25°C, 16h00. Fin de la journée de progression à ski pulka, arrivée sur les lieux du bivouac. Aussitôt que l’effort cesse s’engage la course de vitesse contre le froid. Le t-shirt laine, la grosse polaire et la Gore-tex ne suffise plus. Il faut vite, très vite, extraire les chaussures et la « doudoune de bivouac » de la pulka. Un moment que j’attends désormais avec impatience car il correspond à ces quelques instants d’inactivité au cœur de journées intenses. Aussitôt enfilée, la Bering m’enveloppe dans un cocon de chaleur, de confort. Prévue pour être confortable jusqu’à – 30°C elle remplit parfaitement ses engagements. Mais ce qui me surprend le plus n’est pas tant d’être au chaud mais de me sentir totalement isolé du vent. La fermeture à double zip est redoutable d’efficacité et ne laisse rien passer. Le dos, pour sa part, profite de la longueur de la doudoune.

 

Test veste Valandré Bering

 

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 100%
    Confort - 100%
  • 100%
    Thermicité - 100%
  • 100%
    Déperlance - 100%
  • 100%
    Respirabilité - 100%
  • 90%
    Poids - 90%
  • 90%
    Volume - 90%
97%

Mon avis

La Bering de Valandré est une doudoune destinée à la vie dans les froids les plus extrêmes, ascensions himalayennes et autres aventures arctiques. Sa conception de très grande qualité, l’usage des meilleurs matériaux et notamment celui d’un duvet exceptionnel en font un équipement sur lequel on peut compter, en toute sérénité. La Valandré Bering vous apportera, dans ces conditions extrêmes, le confort et la sécurité nécessaires à votre prochaine aventure.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Qualité exceptionnelle de duvet – Chaleur
  • Isolation contre les « entrées » d’air froid
  • Coupe ample et confortable
  • Protection contre les déchirures
  • Qualité de fabrication
Points faibles
  • Quelques détails de la capuche (velcros, élastiques)
fou de trek
A propos de l'auteur

Mammifère omnivore, pogonotrope et dromomane....



14 − deux =

Sending
Your rating: