Test sac à dos Osprey Sirrus 36

Test du sac à dos sac à dos femme Osprey Sirrus 36 doté du dos tendu Airspeed™ lors d'une randonnée itinérante de 10 jours. Avis.
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs à dos
  • Composition : Nylon hachuré croisé 210D, fond en Nylon Packcloth 420HD
  • Genre: Femme
  • Technologies : Doté du système arrière de mailles trampolines Airspeed
  • Compartiments : Volume principale accessible par le haut et un accès par le côté zippé. Espace de rangement en fond de sac accessible par le bas, zippé. Rabat du sac comptant deux poches zippées, une intérieure et une extérieure. Deux poches ceintures zippées. Deux poches latérales en filet extensible. Une poche frontale zippée. Rangement pour poche à eau.
  • Dos/ceinture : Dos réglable avec système de ventilation Airspeed, bretelles ergonomiques, ceinture avec un filet très respirant.
  • Tailles disponibles du produit: Taille unique (existe également en version pour homme)
  • Volume: 36 litres
  • Poids (donnée fabricant): 1450 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 1450 g
  • Accessoires fournis: Housse de pluie
  • Couleurs: Ruska Purple (modèle testé), Abyss Black et Summit Blue
  • Garantie: Voir sur le site Osprey pour plus d'infos
  • Entretien: nc
  • Prix: 170 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Traversée de l’île de Karpathos en Grèce
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Mer, Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 10 jours
  • Conditions météorologiques: grand beau avec du vent
  • Poids du sac à dos pendant le test: 8 - 14 kg

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Non
  • Produit recyclable: Non
  • Récupération par le fabricant: Non
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.ospreyeurope.com/fr_fr/about-osprey/

La gamme de sac à dos femme Osprey Sirrus doté du système arrière de mailles trampolines Airspeed™ se décline en quatre litrages : 24, 26, 36 et 50 litres. J’ai testé le modèle Sirrus 36. Sa taille est idéal pour les randonnées estivales à la journée ou sur quelques jours en itinérance, de refuge en refuge. Je cherchai un sac à dos de petit volume, adapté au climat méditerranéen pour une randonnée de plusieurs jours. Pour cette randonnée, il était prévu des bivouacs à la belle étoile, ce qui nécessitait peu de matériel.

Premières impressions

A réception du produit, la couleur Ruska Purple m’a satisfaite. Cette couleur originale mais pas trop voyante permet de se fondre dans la nature. Le sac à dos Osprey Sirrus 36 a des finitions de qualité. Il est conçu avec de nombreuses poches, bien dimensionnées et faciles d’accès pour servir de véritable espace de rangement. L’épaisseur du tissu et les matériaux utilisés inspirent confiance et semblent conférer à ce sac une grande robustesse. Sa structure ergonomique, taillée dans la hauteur et non la largeur, promet plus de liberté de mouvement et une meilleure répartition du poids.

Son dos aéré est parfait pour le type de randonnée que j’ai réalisé.

Le Sirrus 36 est composé d’un volume de rangement principal, dont l’accès se fait par le dessus et par le côté du sac. Le fond présente un second compartiment, qui s’ouvre sur le bas par une fermeture zippée frontale. La cloison de séparation peut être attachée, pour créer deux volumes distincts, ou détachée, pour obtenir un seul grand volume. Le rabat du sac à dos présente deux poches, une sur l’intérieur du sac et une sur le dessus. Sur le devant du sac, une grande poche centrale fermée par un zip offre un rangement supplémentaire rapide d’accès. On trouve également deux poches filets sur chaque côté du sac et deux autres petites poches au niveau de la ceinture.

Le sac à dos Osprey Sirrus 36 sur le terrain

La contenance du sac à dos était tout à fait correcte pour cette randonnée itinérante de 10 jours en Grèce, avec des nuits en bivouacs à la belle étoile et donc sans tente. Un sac de couchage, un matelas, de la nourriture pour plusieurs jours et quelques vêtements, tout ce matériel tenait largement dans ce 36 litres. Pas très large, le sac permet toutefois une organisation optimale avec ces nombreux rangements.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comment soutenir I-Trekkings ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top de nos partenaires par ordre alphabétique :

  • Allibert Trekking (randos & treks à travers le monde)
  • Alltricks (boutique outdoor – Plus de 10 000 produits en  déstockage)
  • Alpinstore (boutique outdoor – Jusqu’à -60% sur plus de 3 800 produits en déstockage)
  • Cimalp (marque française outdoor – -40% sur les pantalons jusqu’au 11 octobre.
  • Décathlon (boutique outdoor)
  • Ekosport (boutique outdoor – Découvrez tous les bons plans jusqu’à-50 %)
  • I-Run (boutique outdoor – Découvrez les offres éphémères sur les montres connectées, les smartphones… et les offres déstockées)
  • Hardloop (boutique outdoor – déstockage sur plus de 11 000 produits jusqu’à -70%)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Lyophilise.fr (les bons plans sur les plats lyophilisés et de matos de bivouac)
  • Snowleader (boutique outdoor – plus de 10 000 produits en déstockage jusqu’à -70%)
  • Trekkinn (boutique outdoor – + de 10 000 bons plans avec des réductions de + de 40% )

L’accès à la poche principale se fait à l’aide d’un cordon de serrage très pratique puisqu’une une seule main suffit pour l’ouvrir et avoir accès à l’intérieur du sac. Je n’ai pas eu la nécessité d’utiliser l’ouverture sur le côté.

Une fois sur le dos, ce sac s’est parfaitement adaptée à ma morphologie. Le dos et les hanches sont moulés dans une seule armature en filet pour un confort de portage et une bonne répartition de la charge. Le bas du dos et la ceinture qui enveloppent les hanches m’ont paru un peu étroits au premier essai mais finalement cette conception offre un très bon maintien et favorise un bon portage du poids du sac sur les hanches.

La charge du sac étant porté en grande partie par les hanches, mes épaules n’ont pas souffert lorsque le sac était lourd. J’ai apprécié de ne pas avoir le sac collé contre le dos et d’avoir une ventilation naturelle. Un seul bémol : Comme le dos est étroit, j’ai ressenti un point d’appui créant une gêne sur les deux omoplates.

Pas très soigneuse avec mon équipement, j’ai évolué dans une végétation d’épineux et pourtant le sac n’a pas souffert et est revenu intact, sans accroc. Le dessous du sac est bien renforcé, il résiste à l’abrasion.

Osprey conseille une plage de portage de 5 à 12 kg. Avec 3 à 4 jours de nourriture et avec deux litres d’eau, j’ai atteint le poids maximal conseillé. Le portage est resté très confortable, je n’ai ressenti aucune douleur, juste une gêne aux omoplates à certains moments.
Avec ses 1,4 kilos, le sirrus 36 n’est pas le plus léger des sacs mais son confort, sa solidité et ses accessoires sont au rendez-vous.

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 90%
    Réglage du sac à dos - 90%
  • 90%
    Confort de portage - 90%
  • 85%
    Organisation du rangement - 85%
  • 70%
    Ratio poids/volume - 70%
  • 90%
    Accessoires - 90%
88%

Mon avis

D’une grande qualité de confection, le sac à dos Osprey sirrus 36 est très robuste. J’ai trouvé ce sac confortable et fonctionnel, parfaitement adapté à ma randonnée. Il est bien conçu pour les destinations chaudes grace à son dos aéré. Je le recommanderai pour des randonnées journalières estivales ou sur des itinérances qui nécessitent peu de portage de matériel.

Verdict
Points forts
  • Confort de portage
  • Dos aéré
  • Praticité d’utilisation
Points faibles
  • Haut du dos un peu étroit


Où acheter le sac à dos sac à dos Osprey Sirrus 36 ?

  • Sirrus 36 Ruska Purple 135.9 €
  • Sirrus 36 Summit Blue 149.9 €
  • Cece
    A propos de l'auteur

    Randonnées à pied et à vélo  : 2001 : Transversale nord de Corte à Evisa en Corse (1 semaine)  2003 : Pyrénées, de Cauterets a Barèges (1 semaine)  2004 : Alpes, tour de l'ubaye par le GR 56 (1 semaine)  2005 : Pyrénées, de Luz St sauveur a bagnères de Luchon (1 semaine)  2006 et 2007 : Alpes, tour du Queyras (15 jours)  2010...



    2 Responses
    1. Agnes

      Bonjour
      Pouvez vous me dire si les dimensions du sac Sirius 36 permettent de le garder en bagage cabine lorsque l’on prend l’avion ,
      Merci pour votre réponse

    2. Minacz

      Imperméabilité ?

      100%

      Quid de l’imperméabilité du sac ? Je cherche un sac joli et confortable pour ma conjointe en vue de randos ce printemps ou cet été 🙂

      Did you find this review helpful? Yes No

    J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

    Sending
    Your rating:

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    La vidéo du Moment : Tour du Lot à VTT

    Share via
    Copy link