Test sac de couchage Triple Zéro Ansabère 400

Test sac de couchage Triple Zéro Ansabère 400, un sac de couchage made in France en duvet d'oie à utiliser jusqu'à-5°C. Voici mon retour après 4 ans d'utilisation.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs de couchage
  • Composition : Polyamide 32g/m2 traitement déperlant au téflon
  • Description : 14 compartiments entièrement étanche au duvet, collerette ample, Fermeture par zip de 75cm YKK double curseurs avec rabat sous fermeture, capuche ergonomique 3D avec cordon de serrage, forme anatomique. Poche intérieur en options.
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Mixte
  • Garnissage : Duvet d'oie français 800 cuin Quantité de garnissage : 400g en taille M.
  • Température confort (norme européenne EN135378) : 0°C
  • Température limite confort (norme européenne EN135378) : -5°C
  • Température extreme confort (norme européenne EN135378) : -
  • Tailles disponibles du produit: Taille S (personne de moins de 1,70m), taille M (entre 1;70m et 1,90m) et taille L (plus de 1,90m)
  • Volume compressé: 6 litres dans la housse fourni, il est possible de faire mieux en changeant de housse
  • Poids (donnée fabricant): 750 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 786 g taille L
  • Accessoires fournis: Housse de compression et de stockage
  • Couleurs: Bleu, Noir, Rouge, Gris, Kaki, Marron
  • Garantie: Voir sur le site Triple Zéro pour plus d'infos
  • Entretien: Voir sur le site Triple Zéro pour plus d'infos
  • Prix: 311€

Conditions du test

  • Lieux du test: Cordillière blanche, laponie finalandaise, Ecosse, Pyrénées et Alpes
  • Activités: Alpinisme, Randonnée, Raquettes à neige, Ski de Randonnée, Ski de randonnée nordique
  • Ecosystème: Campagne, Forêt, Lac, Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): ~100 jours
  • Conditions météorologiques: humide à sec ; min -10°C max 15°C.

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: France
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Oui
  • Récupération par le fabricant: Oui
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: http://www.triplezero.fr/fabri.php?f=5

Ce qui a orienté mon choix

J’ai acheté l’Ansabère 400 de Triple Zéro car jusqu’à présent j’utilisais un sac Quechua S5 UL qui était lourd et encombrant à mon goût. Je partais donc dans l’objectif de m’alléger et d’avoir un sac polyvalent mais principalement utilisable en montagne. Pour mes 1,88 m, il me fallait une grande taille de sac de couchage.

J’ai choisi de l’acheter chez Triple zéro (‘’000’’) car cette marque était aussi cher que les grandes marques que l’on trouve dans les magasins de sport mais avec une éthique différente. Effectivement, le sac de couchage est fabriqué en France et avec du duvet d’oie française. Il est facilement possible de contacter la marque pour obtenir des informations où personnaliser sa commande (ex : repartir le duvet différemment ou ajouter plus de duvet). Le dernier avantage que j’ai trouvé est de ne pas à payer plus pour un sac plus grand. Pour son entretien, ‘000’ propose un service de lavage du sac et le premier est même offert (pas encore utilisé).

Ces capacités d’isolation

Le garnissage de l’Ansabère 400 est de 400 g de duvet d’oie française avec un cuin de 800 (minimum) garantissant un excellent gonflant au sac de couchage. Au niveau des températures, ‘000’ choisit de ne pas normer ces sacs de couchages sûrement pour des raisons économiques mais aussi car ils considèrent que les températures de confort et limite confort dépendent de chacun. Personnellement, je suis descendu plusieurs fois en dessous de -6°C (jusqu’à -10°C dans la tente en Laponie), quand je passe en température négative je dors souvent en collant et t-shirt manche longue en mérinos. J’ai bien sûr aussi utilisé par des températures plus élevées mais la fermeture de 75cm est problématique pour la régulation thermique, ce qui fait que je sue dans le sac ce que je préfère éviter pour ne pas le salir.

Ses possibles limites

Ce sac comporte un faible (14) nombre de compartiments. Ceci est sensé le limité dans l’utilisation sur plusieurs jours car le duvet peut se déplacer et s’agglomérer s’il est humide. Je n’ai pas eu de soucis avec cela pour l’instant. J’essaye de le protéger au maximum et l’expose au soleil pour le sécher dès que je peux en randonnée.

Ce sac est livré dans sa housse de stockage et avec une housse de compression. Je trouve que la housse de compression est très/trop simple. Le sac pourrait être beaucoup mieux compressé. C’est pour cela que j’utilise une housse étanche Sea to Summit quand je pars avec.

000

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 80%
    Ergonomie - 80%
  • 100%
    Thermicité - 100%
  • 100%
    Confort - 100%
  • 100%
    Poids - 100%
  • 100%
    Volume - 100%
97%

Mon avis

Au bout de 4 ans, L’Ansabère 400 de Triple Zéro est toujours en très bon état. Il perd très rarement des plumes. C’est le type de sac de couchage que l’on garde 20ans. Même avec mon budget d’étudiant, je considère cet achat comme un investissement rentable.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Poids / volume réduits
  • Confort
  • Qualité
  • ade in France
  • Isolation
Points faibles
  • Prix
  • Housse de compression
  • Nombre de compartiments
BenoitUrr
A propos de l'auteur

J'ai commencé la randonnée quand je partais en vacances avec mes parents. Aujourd'hui je pratique la randonnée en autonomie totale, l'alpinisme, le ski de randonnée alpin et nordique. Grosso modo tout ce qui peut se faire en montagne tout en respectant le milieu m'intéresse. J'ai fais deux voyages en laponie finlandaise à ski/pulka. J'essaie ...



cinq + 10 =

Sending
Your rating: