Test Softshell Millet LTK Stunner Stretch JKT

Test de la softshell Millet LTK Stunner Stretch JKT lors de randonnée à la journée mais aussi d'activités de plein air variées réparties sur 15 jours, dans le Briançonnais puis en Aveyron. en Bolivie et lors de deux treks de 10 et 7 jours au Pérou (cordillères Vilcabamba et Rumi Cruz). Sa coupe Alpine Fit™ et le matériau utilisé, le Air Stretch Dobby avec Replex®, en font une softshell destinée à la randonnée, au trekking et au fast-hiking.


Conditions du test

  • Lieu du test : Briançonnais, Aveyron.
  • Nombre de jours : plus de 30 jours
  • Conditions météo rencontrées : Vent passager
  • Activité : randonnée à la journée – trekking – activités outdoor diverses (kayak, VTT)
  • Conditions climatiques : Pluie/Temps couvert et frais en soirée, conditions venteuses

 Millet LTK Stunner Stretch JKT

 

Caractéristiques de la softshell Millet LTK Stunner Stretch JKT

  • Composition : Air stretch Dobby (Nylon et Polyamide)
  • Spécificités : Construction ergonomique Flex Comfort™, capuche cagoule, logo réfléchissant, 2 poches latérales
  • Poids constaté (XL): 204 g
  • Tailles : S, M, L, XL, XXL
  • Couleurs : Jaune, Noir
  • Coupe: Alpine Fit™, réduction maximale de l’encombrement
  • Lieu de fabrication : Chine
  • Prix : 130 €

 

Test terrain de la Millet LTK Stunner Stretch JKT

La LKT Strunner Stretch JKT est légère et fine. Tellement fine qu’elle en est légèrement transparente et laisse par exemple apercevoir les vêtements portés en dessous. J’étais donc curieux d’aller mettre à l’épreuve sa robustesse et notamment sa résistante aux abrasions lors de 15 jours intenses de randonnées à la journée mais aussi en trekking et lors d’activités de plein air variées (VTT, kayak, vélo de route…) qui m’ont permis de tester tous les aspets de cette softshell.  

Un premier point intéressant de cette veste est sa compressibilité. C’est une veste assez minimaliste, même si elle comporte 2 poches main, et peux donc se rouler en boule dans sa propre capuche très facilement, ce qui est un vrai plus pour la glisser facilement au fond d’un sac. Le matériau utilisé, le Air Stretch Dobby, n’a pas de caractéristiques de mémoire de forme. Même en étant écrasé ou compressées pendant de nombreuses heures, la veste ne présente pas cet aspect "froissé" du à ce mauvais traitement, à l’inverse d’autres softshell.

La coupe est un autre intérêt de cette veste puisque la LKT Stunner Stretch fait partie des produits Millet qui bénéficient de la Alpine Fit™, à savoir une coupe propre à la marque qui donne des produits très près du corps et dont l’objectif est d’offir un excellent niveau de confort. C’est réussi de ce côté là ! Du premier essayage jusqu’à la dernière sortie de ce test, je me suis senti parfaitement à l’aise en portant cette softshell. A tel point que l’absence d’option de réglage au niveau des hanches n’est pas génante. Une fine bande élastique garantie que ni le vent ni la pluie ne s’infiltrent par le bas. Le design ergonomique de cette veste est un véritable plus. Même la capuche en bénéficie ! Là encore, pas d’option de réglage, un élastique (bandelette bleue sur la photo) garantie un ajustement optimal. Il n’y a donc aucune gêne lorsque l’on tourne la tête puisque la capuche vous accompagne dans vos mouvements. Pour la première fois avec ce type de veste, je n’ai pas eu à remonter ma capuche toutes les 2 minutes parce qu’elle avait fini par me tomber devant les yeux. Le fait qu’elle se fasse oublier à l’utilisation est juste génial ! À noter également que les manches sont pourvues de passage de pouce.

Le seul élément qui vient nuancer ce constat est celui du zip principal. Il est en effet très difficile voire impossible de le fermer complètement à une seule main. La coupe de la capuche fait que lorsque la veste est ouverte, le col est très ouvert. Il faut donc rabattre les deux battants de la veste d’une main et remonter le zip de l’autre, sans quoi on n’y arrive pas. C’est dommage car la coupe de certaines sofsshells d’autres fabriquants le permet.

En terme de robustesse, c’est certainement là que j’ai été le plus surpris sur ce test. Ma LKT Stunner Stretch a été malmenée pendant ce test, que ce soit pendant son transport comprimée au fond d’un sac, ou en utilisation à supporter les frottements de bretelles pendant des heures. Lors d’une sortie en kayak sur le Tarn, elle s’est même retrouvée à frotter le fond sablonneux des berges à plusieurs reprises. À ce jour, je n’ai pu trouver aucune trace d’usure prématurée. Ce matériau Air Stretch Dobby est décidemment plein de surprises !

Côté déperlance enfin, c’est là aussi un succès. Je n’ai pas pu être confronter à de fortes pluies pendant ce test mais à plusieurs épisodes de bruine et de vent, qui à aucun moment n’ont été problématique. L’eau reste bien à l’éxtérieur et la veste n’a pas perdue de sa déperlance en dépit du mauvais traitement détaillé plus haut. Même avec le port d’un sac d’environ 5 à 8 kilos qui venait coller la veste sur mes épaules, rien n’est passé au travers du revêtement Replex®. C’est donc concluant là aussi !

 

Verdict

Points forts

  • Légèreté
  • Respirabilité
  • Confort, notamment la capuche

Point faible

  • Zip principal difficile à refermer d’une main lorsque l’on arrive au dessus de la base du cou.

Conclusion

La LTK Stunner Stretch JKT de Millet est une veste qui étonne par sa légèreté et sa respirabilité. Les capacités déperlantes qu’elle offre, couplées à sa robustesse, en font un allié fiable et polyvalent pour les amoureux d’activités de plein air variées. Elle offre enfin un grand confort grâce à sa coupe ergonomique et son poids plume.

A propos de l'auteur

 Passionné de randonnée, je suis toujours à la recherche de nouvelles destinations !...



dix-neuf + dix-neuf =