Test veste Arc’teryx Zeta AR

Test de la veste Arc’Teryx Zeta AR lors d’une traversée de la Réunion (GRR2) et de randonnées à la journée. 18 jours de test dans des conditions parfois difficiles (pluies tropicales et fortes chaleurs) pour mettre la membrane Gore-Tex N40P à rudes épreuves.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Vestes imperméables
  • Composition : GORE-TEX® N40p avec revers en tricot 3 épaississeurs
  • Description : Capuche Stormhood™ , fermetures eclair WaterTight™ , finition DWR résistante à l'eau et aux salissures, coupe anatomique
  • Saisonnalité: 2 saisons
  • Genre: Homme
  • Membrane : GORE-TEX® N40p avec revers en tricot 3 épaississeurs
  • Tailles disponibles du produit: S, M, L, XL, XXL
  • Poids (donnée fabricant): 405 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 430 g
  • Couleurs: Agathis, Azul, Black, Diablo Red (modèle testé)
  • Garantie: Voir sur le site Arc'teryx pour plus d'infos
  • Entretien: Voir sur le site Arc'teryx pour plus d'infos
  • Prix: 450 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Itineraire de randonnée GR-R2 sur l'île de la Réunion
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Forêt, Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 11 jours
  • Conditions météorologiques: Soleil avec chaleur humide (30 degrés et 90% d'humidité), pluie tropicale, nuit froide avec du vent

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://arcteryx.com/csr.aspx?country=us&language=fr

Le Test de la veste Arc’teryx Zeta AR

La veste Arc’teryx Zeta AR et une veste All Round c’est à dire qu’elle allie robustesse, résistance et performance par temps changeants! Cela tombe bien car c’est exactement le type de météo auxquelles j’ai eu à faire face lors de ma traversée de l’ile de la Réunion. Située sous les tropiques mais avec une altitude maximale de plus de 3 000 mètres, l’île offre une grande variation climatique allant des conditions tropicales à la haute-montagne.

Sur l’ensemble de mon test de 18 jours environ j’ai eu à transporter la veste tous les jours et à l’utiliser environ 6 fois dans deux types de circonstances: en début de journée en altitude par 04°c et du vent ou milieu de journée sous des pluies tropicales avec une température douce voire chaude et un degré d’hydrométrie très élevé.

La veste testée est une taille L modèle Diablo Red. Sa coupe anatomique avec ses coudes articulés et ses soufflets sous les bras la rendent particulièrement esthétique et confortable. Le design est sobre avec 2 grandes poches à l’avant, 1 petite poche en intérieur et sa capuche assez large. La couleur pourtant vive ne choque aucunement et je me voie bien la porter en “casual” au quotidien. Seul bémol, il semble qu’Arc’teryx taille assez grand et mes mensurations 1M80 pour 85kg font que la taille L soit un peu trop grande (le volume intérieur est un peu grand et les manches trop longues)! Une taille M aurait mieux convenu.

Test dans les conditions d’altitude et de froid

Lors de l’ascension du Piton de Neiges (3069m) de nuit la température était de 04°C avec une jolie brise de nuit. Ne voulant pas prendre froid pendant la montée, j’ai enfilé la veste sur un simple tee-shirt. Au premier contact, il apparaît comme évident qu’intérieurement comme extérieurement la veste est très agréable au toucher. Rien à voir avec une veste hardshell 3 couches habituelle dont le contact froid et cartonné rebutent ceux qui veulent la porter en tee-shirt manches courtes comme c’est le cas ici. Il semble que ce soit du au tissu GORE-TEX® N40p avec revers en tricot à 3 épaisseurs. Une fois fermée, on se sent très à l’aise dans la Zeta AR même avec la fermeture éclair frontale montée jusqu’en haut et la tête dans la capuche StormHood™. Celle-ci offre un beau volume (je pense qu’on peut la mettre sans problème avec un casque de ski ou d’escalade) très facilement réglable par un système d’élastiques extérieurs. Une petite visière légèrement plus rigide vient compléter le tout. A noter que le protège menton avec son microvelour brossé est très agréable et ma barbe ne s’est jamais coincée dedans contrairement à d’habitude.

Bref à peine enfilée, on se sent bien protégé par la veste Zeta AR. Durant la montée de 2h je me suis toujours senti à l’aise dans l’effort, ma chaleur corporelle a toujours suffit à me garder au chaud. Une fois au sommet j’ai retiré le tee-shirt pour ne porter qu’une polaire manches longues (bas de gamme) sous la veste en attendant le lever du soleil. Contrairement au reste des trekkeurs autour de moi j’ai très bien supporté l’attente dans le froid, la veste ne laissant aucun échange possible de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur et ce malgré la fraîche température ambiante de 04°c.

Test dans des conditions de pluie tropicale

La météo lors de mon périple s’est montrée particulièrement capricieuse… la chaleur et l’humidité ambiantes se transformaient en averses soudaines et répétées ponctuées de courte périodes de très fortes chaleurs humides! Dans ces moments là il a fallu mettre et ranger la veste Zeta AR un nombre de fois non négligeable dans l’urgence. En cela aucun problème, la veste s’enfile très facilement et se range tout aussi rapidement. Une grande fermeture éclair WaterTight™ sur toute la longueur et une accroche en Velcro® prédécoupé aux poignets évitent les accrocs et les déchirures dans ces moments de précipitation. Seul détail déjà constaté sur d’autres vestes de la marque Arc’teryx les fermetures éclair sont de type “féminin” selon le standard français même sur les modèles homme. On peut parfois confondre et croire que sa fermeture est cassée…

En terme d’imperméabilité, je n’ai jamais eu d’entrée d’eau que ce soit au niveau de la capuche (que l’on peut parfaitement régler à sa convenance), des manches où la fermeture Velcro® fait bien son office ou des diverses fermetures éclair WaterTight™ annoncées fortement résistantes à l’eau mais pas étanches. Ils est d’ailleurs à noter que les garages de fermeture éclairs moulés remplissent très bien leur double rôle: empêcher l’eau de s’infiltrer par le haut sensible de la fermeture et protéger le fermoir de toute manipulation intempestive et donc d’une éventuelle ouverture non voulue!
Enfin le design plongeant de l’ourlet laminé avec son cordon de serrage et la longueur un peu prononcée de la veste font que le bas du dos et les fesses restent à l’abri malgré la pluie ou le ruissellement de l’eau le long du sac à dos…

En cas de forte pluie, le tissus est tout d’abord déperlant puis s’imbibe sans pour autant laisser entrer l’eau. De fait le séchage est très rapide soit en secouant vivement la veste soit par une légère brise naturelle ce qui est particulièrement intéressant dans les situations que j’ai rencontré où il faut déplier et replier sa veste 5 fois en 1 heure tout en la gardant sèche.

En terme de respirabilité, la veste Zeta AR a été mise à rude épreuve… après chaque pluie il me fallait estimer le temps d’accalmie avant la prochaine averse… et dans ce genre de cas, on hésite toujours longuement à l’enlever malgré un taux d’humidité de 90%. Dire que je suis resté au sec tout le temps serait mentir mais je n’ai jamais eu l’impression d’être au hammam.

Au final, après 18 jours de test à malmener la veste Zeta AR quelques tâches sont apparues au niveau des manches, de la capuche et du dos notamment à hauteur des bretelles du sac à dos. Un lavage en machine devrait tout remettre dans l’ordre.

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 90%
    Confort - 90%
  • 75%
    Ergonomie - 75%
  • 90%
    Coupe-vent - 90%
  • 65%
    Respirabilité - 65%
  • 90%
    Imperméabilité - 90%
  • 60%
    Poids - 60%
  • 80%
    Volume - 80%
80%

Mon avis

La veste Zeta AR est dans la lignée des produits de la marque Arc’teryx! Un savant mélange de technicité et de design qui font de ce modèle un must pour toute personne recherchant une veste robuste, technique, polyvalente et jolie à porter! Certes elle a un certain prix mais la qualité et la durabilité sont au RDV! Attention tout de même à la correspondance des tailles qui peuvent faire que vous choisissiez un produit trop grand. Prévoir une taille en dessous.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Coupe moderne
  • Polyvalence
  • Qualité de fabrication
  • Imperméabilité
Points faibles
  • Prix
  • Poche intérieure un peu petite au regard de la taille des téléphones portables actuels
  • La couleur orange du logo sur le modèle Devil Red (un détail, mais il faut bien trouver quelque chose à redire)
Ander.H
A propos de l'auteur

La Randonnée n'est pas venue à moi, c'est plutôt moi qui suis allé vers elle! Au cours de voyages tout d'abord, sur certains treks mythiques comme le Trek de l'Inca au Pérou ou Las Torres Del Paine au Chili ! Et puis l'appétit est venu en mangeant comme on dit... alors depuis sans être un acharné j'aime simplement me balader ou m'imposer q...



4 Responses
  1. Roross

    Vous dites qu’au sommet vous n’avez pas eu froid contrairement aux autres trekkeurs, une veste en gore tex coupe t elle mieux le vent qu’un coupe-vent classique (helium wind ou squamish d’arcteryx)?

  2. Anonyme

    Toutes les vestes Arc’teryx coupe bien du vent. L’effet "chaleur" peut aussi dépendre de l’épaisseur du tissu. Plus la veste est light, moins on aura chaud dans la situation exposée par Ander.

  3. Anonyme

    La veste n’est pas équipée de renforts, ni aux épaules ni aux hanches. Cependant je n’ai rencontré aucun soucis lors de mes 13j de portage. Mon sac à dos pesait environ 8kg et le tissus qui à la vue à l’air fragile ne l’est absolument pas! Il n’a pas souffert du frottement et a fini la traversée identique à son état de départ.

6 + 14 =

Sending
Your rating: