Arolla – Prarayer

Destination : Suisse » Italie » Europe | Montagne : Alpes | Activité : Randonnée  | 


3ème étape: Arolla - Prarayer - Tour du Cervin
Posté le :


3ème étape: AROLLA – PRARAYER

Une des plus belles étapes, nous avons bien fait d’attendre le retour du soleil qui est présent au rendez-vous. La patronne de l’hôtel nous monte jusqu’à l’usine et nous montons en direction de Plan de Bertol. (Petite cabane de berger pouvant servir de bivouac). De là redescente vers le pied du Haut Glacier d’Arolla.

La trace est matérialisée par des trépieds peints bleu et blanc, c’est donc facile de la suivre sur la moraine puis de sauter quelques grosses crevasses sur la droite du glacier. La pente se fait plus soutenue pendant quelques centaines de mètres et nous arrivons au col (4h30’). Durant la montée je repère facilement l’itinéraire que j’avais raté lors du Chamonix – Zermatt de 1995. Pas de regrets aujourd’hui il fait très beau. Nous pique-niquons une fesse en Suisse et l’autre en Italie à 3087m d’altitude et en T-shirt.

Nous sommes accompagnés par un groupe de seniors du CAF (savoyards et isérois) qui marchent pas mal et par des jeunes espagnols qui s’amusent comme des petits fous, bavardent, se photographient…. Descente sèche dans des barres rocheuses puis sur une moraine et légère remontée vers le refuge Collon où nous goûtons à l’Orangina de San Pellegrino (pas mal). Du refuge la descente est splendide dans la Comba d’Oren avec alpages fleuris, torrents et sommets enneigés. Malheureusement ampoules et tendinites (elle au genou et moi à la cheville) nous font souffrir. Arrivée à Prarayer (2005m) à 17h30 (www.rifugio-prarayer.it ). Le refuge est en fait un complexe avec chambres particulières et dortoirs répartis sur trois bâtiments. Le tout est magnifiquement situé au bout du lac de Places Moulin et l’accueil est tout à fait à la hauteur de la réputation des refuges italiens, la chambre est super avec balcon et vue sur le lac, les douches chaudes malgré l’affluence et le repas « italien » avec pasta et tutti quanti. Décidément la Valpelline est très séduisante. A revoir d’urgence.

Bilan : 9 heures 30mn de rando. Dénivelée positive : 1100m, dénivelée négative : 1180m