Clôt des Pujols – estany de Lanoset

Destination : Occitanie » France | Montagne : Pyrénées | Activité : Randonnée  | 


Clôt des Pujols - Refuge des Bésines - Clots des Bésineilles - Estany de Lanoset sur le tour du Pic Carlit dans les Pyrénées.
Posté le :


Carnet : 6 jours de randonnée autour du Pic Carlit
  • D+ : 566 m
  • D- : 554 m
  • Distance : 7 km
  • Temps de marche : 6h36

Après une nuit reposante (grâce à nos sacs de couchage en plume d’oie et nos tapis de sol auto-gonflants…), nous prenons notre temps et partons vers 10 heures ce matin, il nous manque un peu d’habitude pour ranger le campement et préparer nos sacs efficacement. Je m’allonge par inadvertance sur l’appareil photo, ça ne lui plait pas et l’écran décide de cesser de fonctionner. A partir de maintenant, nous pourrons donc encore prendre des photos, mais sans voir si le cadrage et la netteté sont corrects !

La descente vers les Bésines s’avère plus complexe que prévu, nous perdons la piste juste après une petite cabane fermée, et nous nous retrouvons dans la pente au milieu des rhododendrons. Nous voyons quelques traces en contrebas et finissons par retrouver l’itinéraire. Nous arrivons finalement au ruisseau de Coume d’Agnel, au pied du refuge des Bésines.

Coume d'Agnel

Il est midi lorsque nous arrivons au refuge, nous choisissons de manger sur place. Au menu, omelette au lard, crudités et fromage, en compagnie de plusieurs personnes qui font la traversée complète des Pyrénées par le GR10. Ce soir à 20 heures, il y a concert au refuge. La “tournée des refuges” passe par ici, ces jeunes musiciens n’hésitent pas à transporter leurs instruments à travers la montagne, y compris leur contrebasse ! Mais nous choisissons de continuer notre route car il est encore tôt et nous avons besoin de nous défouler.

Nous repartons vers l’est par le GR10. Le sentier est plus rocailleux et accidenté mais reste tout à fait accessible surtout par temps sec.

rocaille Rocaille

Un gros névé nous offre une petite pause détente.

Névé Névé

Arrivés au Coll de Coma d’Anyell (ou Coume d’Aniel comme indiqué sur une pierre), nous choisissons de nous diriger vers l’étang de Lanoux pour y passer la nuit, car le temps est à nouveau incertain vers l’ouest, et la route jusqu’au refuge d’en Beys est encore longue.

Nous découvrons alors ce grand lac de barrage, en même temps que le pic Carlit et le petit estany de Lanoset.

Estany de Lanoset et Lac Lanoux

Ce dernier est bien plus accueillant pour un bivouac, nous nous installons à proximité et prenons un peu de temps pour cuisiner. Au menu, une soupe de légumes avec des carottes séchées (préparées à l’avance, une heure au four thermostat 1 en retournant de temps en temps), un sandwich au pâté (avec de la baguette donnée par les randonneurs au refuge ce midi) et un flan pistache (préparé avec du lait en poudre bien sûr…).

Campement Cuisine

lups
A propos de l'auteur

Chaque année, une nouvelle randonnée sur plusieurs jours, et chaque année de nouvelles surprises. Mais avec toujours le même concept : autonomie totale, liberté, bivouac, découverte....



http://lups