Col du Génépy

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes ; Vanoise | Activité : Ski de Randonnée  | Agence : Visages Trekking 


Col du Génépy - Ski de randonnée en Vanoise
Posté le :


Carnet : Ski de randonnée en Vanoise

D+ et – : 1050 m
5h45 : réveil.

6h30. Nous chaussons les skis, passons le Doron et remontons une pente versant ubac jusqu’au plan de la Sômaz. Nous continuons dans le vallon du Génépy coincé entre le Roc du Blanchon (2747 m) et la pointe Ariande (2621 m).

Très rapidement, mes chaussures me font terriblement souffrir. Il n’est pas si simple de choisir sa paire chez le loueur. Je suis obligé d’appliquer une bande de protection sur le tibia pour soulager la douleur.

Nous débusquons une horde de chamois sur le flanc sud du vallonnet. Un peu plus tôt, Christian, a entendu le chant caractéristique du coq de bruyère qui est aussi appelé tétras lyre. C‘est une espèce relique des époques glaciaires qui occupe la limite supérieure des forêts de montagne. Il trouve sa nourriture dans les landes à myrtilles, les pelouses, les fourrés d’arcosses (aulnes verts)… Son effectif est en régression en Vanoise.

Un peu plus haut, nous chaussons les crampons pour progresser plus aisément dans la combe qui se fait plus raide. On en profite pour manger une barre. Elle ne sera pas suffisante pour mon métabolisme. Les derniers mètres pour atteindre le col du Génépy 2951 m sont un calvaire. Je suis en hypoglycémie. Christian m’encourage. L’arrivée au col arrive à point. Je mange une pomme, enlève les peaux de phoque, mets les chaussures et les skis en position descente. On ne tarde pas à repartir car le vent froid souffle fort comme l’avait prévu la météo. Il était prévu de redescendre par le cirque de Rosoire mais les grosses chaleurs prévues ne permettent pas de rejoindre le refuge par ce versant sud-ouest. Nous retournons donc par le vallon du Génépy en évitant nos traces de la montée.

Sur le haut, la neige croûtée nous oblige à descendre avec prudence. Plus bas c’est un vrai régal. Les grands virages alternent aux virages serrés. Le plaisir de la glisse dans un espace vierge de trace procure une sensation d’exaltation qu’il est impossible à décrire. Le monde du ski sur pistes est à mille lieux d’ici et c’est tant mieux ! Encore plus bas, la neige ramollit. Les plus lourds s’enfoncent, sans le vouloir, dans le tapis neigeux.

Pause déjeuner face au soleil avant de rejoindre le refuge et de profiter de la terrasse et des joies du jacuzzi. Excercice de sécurité le reste de l’après-midi.


Randonnée à ski organisée par Visages, spécialiste des voyages et randonnées dans les Alpes du sud et dans le reste du monde.

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com