Crête de la Rortie

Destination : Provence Alpes Côte d'Azur » France | Montagne : Alpes ; Ecrins | Activité : Randonnée Raquettes à neige  | Agence : Visages Trekking 


Crête de la Rortie - Randonnée sur le balcon des Ecrins
Posté le :


Carnet : Randonnée sur le balcon des Ecrins
  • D+ : 700 m
  • D- : 700 m
  • Temps de marche : 5h00

Sous une belle lumière matinale, nous quittons le relais du Vaudois et grimpons en direction du hameau des Hodouls. Très rapidement, la vue sur la longue vallée de Freissinières se dégage. Si nous ne voyons pas Dormillouse, unique village à être situé dans la zone centrale du Parc National des Ecrins, le Petit Pinier (3100 m) et le Grand Pinier (3117 m) dominent majestueusement l’horizon.
D’usage, on dit vallée de Freissinières, le frêne noir en provençal, mais on devrait plutôt parler de vallée de la Biaysse du nom de la rivière qui y coule. C’est un vallon suspendu d’origine glaciaire perché deux cent mètres au dessus de la Durance d’un grand intérêt naturaliste en raison de son étagement altitudinal qui oscille entre 900 et 3200 mètres.

La vallée est aussi un haut lieu mondial pour la pratique de la cascade de glace avec plus de 300 cascades réparties sur les vallées du Fournel et de Freissinières.
Un peu plus haut, nous rejoignons le point de départ de la via-ferrata de la Falaise. Ce fut la première créée en France en 1988 par Lionel Condemine. Inventée en Italie lors de la second guerre mondiale pour se déplacer rapidement en montagne, les via-ferrata françaises n’ont qu’un but de pur loisir.

Les grandes falaises abritent des balmes (grottes) ayant servi autrefois de refuges aux Vaudois, les membres d’un mouvement religieux fondée par Pierre Valdo au XIIe siècle. D’une spiritualité finalement assez proche de Saint-François d’Assise, les Vaudois préfigurant la réforme, furent excommuniés et très souvent persécutés. La grotte des Fazis au dessus du hameau des Roberts était un des lieux de refuge. Dans les hameaux de Freissinières, il se dit que 200 d’entre-eux furent exécutés pour ne pas vouloir se convertir au catholicisme.

Par un sentier abrupt, nous montons au Clos du puys, le sommet de la falaise. En suivant la direction du col de l’Aiguille, nous débouchons sur la crête de la Rortie qui offre un beau panorama sur le Pelvoux et son glacier, un des épicentres du Parc National des Ecrins.

L’heure du midi est déjà bien passée. Colette nous amène sur un magnifique belvédère sur le vallon de la Biaysse et une kyrielle de montagnes enneigées : Tête du Gaulent, les Pinier, Tête des Raisins… Face à ce spectacle, nous nous régalons de charcuteries, salades, fromages…

Même si le risque d’avalanche est presque nul, Colette invite le groupe à s’initier à la recherche de victimes d’avalanche. Après quelques explications sur les méthodes de recherche, elle cache un arva sous la neige. L’exercice sera renouvelé quatre fois.

Retour sur Freissinières par le bois noir et les hameaux des Fazis et des Roberts.

Dicton local : Si Freissinières était un mouton, Pallon en serait le rognon


Randonnée le balcon des Ecrins organisée par Visages, spécialiste des voyages et randonnées dans les Alpes du sud et dans le reste du monde. Retrouvez toutes les randonnées et voyages Visages dans notre Comparateur de Trek.

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com