Vallon du Fournel par le col des Lauzes

Destination : Provence Alpes Côte d'Azur » France | Montagne : Alpes ; Ecrins | Activité : Randonnée Raquettes à neige  | Agence : Visages Trekking 


Vallon du Fournel par le col des Lauzes - Randonnée sur le balcon des Ecrins
Posté le :


Carnet : Randonnée sur le balcon des Ecrins
  • D+ : 660 m
  • D- : 580 m
  • Temps de marche : 4h30

Départ un peu plus matinal pour ne pas rater le train de 15h25. Nous commençons pas reprendre l’itinéraire de la fin de journée d’hier. Après les Roberts, nous obliquons vers le col des Lauzes, d’abord en sous-bois, puis en traversant de larges clairières.

Comme la veille, nous profitons du magnifique panorama sur la vallée de Freissinières. Un territoire que les hommes préhistoriques contemplaient aussi sûrement avec délectation. En effet, les équipes de Florence Mocci (CNRS, Centre Camille Jullian, Aix-en-Provence) et de Kevin Walsh (Département d’Archéologie, Université de York, GB) ont mis en évidence la présence humaine durant la Préhistoire dans plusieurs zones d’altitude du massif (entre 1900 et 2560 mètres). De nombreux outils en silex ont été recueillis sur les hauts plateaux de Freissinières, notamment au dessus du lac Faravel, témoignant ainsi d’une importante fréquentation de la moyenne et haute montagne durant la Préhistoire. Après les pointes de silex, les chercheurs ont également trouvé des peintures rupestres à plus de 2000 mètres d’altitude. Si nous devions rencontrer Cro-Magnon aujourd’hui même, il nous prendrait pour des extra-terrestres avec nos accoutrements de randonneurs et nos raquettes aux pieds. Pour en savoir plus sur ce sujet, lire l’article rédigé sur le site du Parc National des Ecrins.

Nous atteignons le col des Lauzes (1837 m) où nous chaussons les raquettes pour descendre à l’ubac vers la bergerie des Lauzes (1762 m). Belle vue au passage sur l’Argentierre la Bessée, commune de la Durance connue pour ses mines de plombs argentifères.

Face à nous, le Pelvoux et ses 3946 m. Longtemps considéré comme le plus haut sommet des Alpes françaises avant l’annexion, le Pelvoux est une immense montagne de neige et de roc, une des citadelles du royaume des Ecrins.

Après les ruines de Coueiman, nous descendons le vallon du Fournel. Comme Freissinières, c’est un des plus beaux spots de cascade de glace. L’été, on y pratique le canyoning également. Le site est aussi connu pour sa mine d’argent. Ce riche gisement a été exploité dès le Moyen-âge puis intensément repris durant la révolution industrielle du XIX° siècle. La mine a fermé en 1908 ; le site est tombé dans l’oubli jusqu’à l’ouverture des visites. La visite des mines peut se faire toute l’année. Plus d’informations : minesdargent@ville-argentiere.fr – tel : (+33) (0)4 92 23 02 94.

Les minibus Visages nous attendent. Le temps de casser la croûte sur le bord du chemin, de filer vers la gare de Mont-Dauphin-Guillestre et de s’enfoncer dans le TER pour rentrer au bercail.

Dicton local : Quand Gourent se couvre de nuages, dans trois jours il y a de la nouvelle


Randonnée le balcon des Ecrins organisée par Visages, spécialiste des voyages et randonnées dans les Alpes du sud et dans le reste du monde. Retrouvez toutes les randonnées et voyages Visages dans notre Comparateur de Trek.

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com