Dibidil…première offrande de l’ile

Destination : Europe » Ecosse | Montagne : Highlands | Activité : Randonnée  | 


Dibidil...première offrande de l’ile - Randonnée sur l’ile de Rum
Posté le :


0
(0)

Nous nous levons à 7h45, et prenons un temps important à refaire nos sacs, en répartissant le poids. Lorsqu’ils sont bouclés, et que nous nous sommes accommodés de notre dernière douche avant un bon bout de temps, nous partons acheter les billets pour le ferry. La guichetière s’étonne de nous voir prendre que des billets aller… « single tickets ? »…

Nous faisons nos derniers achats pour le petit déjeuner du matin et le repas du midi, et partons tout équipés à bord du ferry. Le temps est toujours à la pluie, mais nous sommes prêts à affronter ces conditions. Un employé de la compagnie sourit en me voyant faire tomber une poche de nourriture dans une grosse flaque d’eau…

Durant les deux heure et demi de traversée, nous commençons à étudier la carte, et définir des tracées d’itinéraire. Nous consommons nos deux repas achetés, sur le bateau, observant à travers les vitres, les îles qui défilent sur l’eau.

SOLDES ETE 2020

Les 2èmes démarques des soldes d’été ont commencé. Il y a d’excellentes occasions de faire de bonnes affaires voire même de très bonnes affaires. Afin de ne pas céder aux tentations déraisonnables des soldes, voici quelques règles à suivre pour acheter responsable :

  • Acheter des produits et vêtements dont vous avez besoin
  • Acheter des produits et des vêtements qui durent
  • Préférer les marques qui s’engagent pour l’environnement
  • Préférer les produits et les vêtements qui favorisent les circuits courts de production (made in France, made in Europe)

Voici quelques offres de nos partenaires :

Et si vous vous demandez comment soutenir I-Trekkings, lisez ceci.

Arrivés à Rum, nous demandons quelques précieux renseignements auprès de l’office de la réserve naturelle, et prenons le sentier du sud vers Dibidil. Les uns après les autres, nous mettons à l’épreuve nos guêtres, nous enfonçant jusqu’au mollet dans une mélasse marécageuse plus proche du purin que d’un sentier tourbeux.

Une fois entrés dans la réserve naturelle, nous apercevons quelques cerfs. Le vent souffle fort, et nos chaussures sont maintenant trempées. Après avoir fait un point sur la carte, nous continuons à longer les falaises, pour bientôt apercevoir, au fond de la vallée, une maison isolée. Le refuge s’avère ouvert, et c’est avec ravissement que nous prenons possession des lieux.

Rapidement, une des deux salles est emplie de nos vêtements suspendus pour sécher…ce soir nous pouvons nous étaler à notre aise, et n’avons pas besoin de monter la tente. Le repas est pris face à l’océan, puis après ce qui deviendra la traditionnelle partie de « uno », nous nous glissons dans nos sacs de couchage…
 

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

tieri24
A propos de l'auteur

Enseignant en sciences physiques, je profite de mon temps libre pour m'envoler vers de nouvelles destinations...Amoureux de voyages, passionnés par les rencontres, mon sac à dos n'est jamais bien loin...  ...



http://destinationsvoyages.free.fr/

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Timelapse du Moment : Le Wilder Kaiser, Tyrol, Autriche
Share via
Copy link