En route pour Gorashep

Destination : Népal » Asie | Montagne : Himalaya | Activité : Alpinisme  | Agence : Allibert Trekking 


En route pour Gorashep - Ascension de l'Everest
Posté le :


J13 Mercredi 16.04.08 – Gokyo (4750m) Dragnag (4690m)

Pouls de réveil 59
Très courte étape aujourd’hui, de Gokyo on longe le 2ème lac et on remonte la moraine pour traverser le spectaculaire glacier de Ngozumpa qui descend du Cho Oyu et charrie des tonnes de pierres, de glace, de sable, de lacs gelés. Très jolie vue sur le Cho Oyu tout le long du parcours. Le camp de base approche, j’en parle avec Ang Tsering et nous prévoyons 800 personnes + militaires népalais et chinois ! Il va y avoir de l’ambiance.

  • M : 118m – 270m/h
  • D : 189m – 240m/h
  • Tps : 2h30
  • Pls : 78/108/125

J14 Jeudi 17.04.08 – Dragnag (4690m) Cho La (5350m) Dzongla (4843)

T° :-2° Pression : 577mb
Gros orage hier soir, petite chute de neige, mais grand beau ce matin. La montée jusqu’au camp au pied du col prend 2h30 dans une petite couche de neige fraîche de l’orage d’hier soir, ce qui habille avantageusement ce paysage caillouteux. Je mène une cadence de sénateur devant Manuel qui doit se dépasser pour cette longue étape. A la descente, le passage délicat au bout et à droite de la langue glaciaire passe un peu plus haut que d’habitude et ne nécessite pas l’emploi de la corde. Et les chaussures de "trek" sont suffisantes en conditions normales. Lunch (pack lunch) juste après ce passage.

  • M : 878m-270m/h
  • D : 695m-330m/h
  • Tps : 8h
  • Pls : 68/109/150

J15 Vendredi 18.04.08 – Dzongla(4850m) Gorashep(5130m)

A 4850m T° sous la tente : -6°C
Quelques marcheurs de mon groupe ont trouvé la parade, ils demandent des couvertures aux lodges, parfois prêtées, parfois louées 150 roupies 1,5€. Business is business ! Quant à moi, je m’éclaire et me chauffe à la bougie soir et matin. Belle étape avec des points de vue exceptionnels, lunch à Lobuche, devenu boueux et sale dans un lodge assez "ruée vers l’or" la tôle ondulée y règne en maître et les lodges ont poussé comme des champignons, comme un peu partout dans cette zone de "l’Everest business". Dans l’après-midi Anne Garance a ressenti une douleur au genou gauche, espérons sans gravité. La tente mess n’aura été utilisée qu’une fois dans ce trek où nous dînons systématiquement en lodge même si nous continuons à dormir sous la tente. Cela crée une ambiance chaleureuse, autour du poêle à bouse, émaillée de rencontres cosmopolites. Les locaux y côtoient les Européens, des vitrines y affichent toute sorte de produits en vente tandis que l’on s’active en cuisine pour servir des montagnes de riz aux porteurs affamés. C’est le dernier dîner préparé par notre cook et il a sorti le grand jeu. Amuse-gueule de toutes sortes précèdent un repas copieux couronné par un superbe gâteau à la crème !

  • Pression : 566mb
  • M : 600m – 200m/hm
  • D : 250m – 290m/h
  • Tps : 7h
  • Pls : 52-100-138 6h30 infèrieur à 125

 

petraud
A propos de l'auteur

Guide de haute montagne, Vingt-cinq années d'itinérance dans les Alpes, l'Amérique du Sud et l'Himalaya en alpinisme, trekking, expéditions et l'émotion provoquée par  la fréquentation de paysages hors du commun ont trouvé un débouché tout naturel à une passion tenace...



http://www.guidexpe.com/

2 + neuf =