Huayna Potosi

Destination : Amérique ; Bolivie | Montagne : Andes | Activité : Alpinisme Randonnée  | 


Huayna Potosi - Trekking Peak dans la Cordillère Royale

La montée au camp d’altitude n’est pas de tout repos: 400m de dénivelé avec plus de 20kg sur le dos, pour arriver à plus de 5000m d’altitude.

Nous sommes bien acclimatés car nous mettons 1h30 contre 2h à 2h30 que mettent les autres en général. Nous "posons" la tente sur les roches du camp. C’est la neige qui nous attend pour la première fois depuis le début de ce voyage, ce qui pourrait compromettre l’ascension.

Camp d’altitude du Huayna Potosi (5400m) : poser la tente sur ces pierres, au vent et dans le brouillard n’est que plasir!

Toutefois, vers minuit, les étoiles et la lune apparaissent. On ne trouve pas spécialement le sommeil. Réveil vers 4h, départ sur le glacier 4h30, 2h après toutes les autres cordées qui tiennent à faire la course de nuit. Le chemin est bien visible (fréquentation oblige…). Au loin, nous distinguons les lumières de la Paz…au bout de deux heures nous atteignons une échelle fixe (…branlante…) pour franchir une importante crevasse. On arrive alors sur la crête, au moment du lever de soleil, avec une somptueuse mer de nuage rougeoyante, qui disparaitra vite, alors que le soleil monte.

 

Depuis la pente sommitale, vers 6000m : une vue sur la mer de nuages qui recouvre une partie de la Cordillera.
Nous nous dirigeons alors vers la pente sommitale (200m de dénivelé à 50 degrés), ultime difficulté de la course… Bruno découvre les pentes à 45° et se régale, dans des conditions de glace pas mauvaises.

¡ Cuuuuuuuuuuuumbre !

Quelques heures plus tard, nous posons le pied sur ce sommet, qui est notre premier 6000 ! Vue a 360 degrés sur la Cordillère, La Paz… Couleur du ciel unique, soleil aveuglant. La descente se fera en douceur et sans histoires. Nous n’avons pas souffert de l’altitude, et c’est tant mieux pour le Parinacota, notre prochain objectif à 6300m !

trois × un =