La Crète à pied

Destination : Grèce » Europe | Activité : Randonnée  | 


Récit d'une randonnée d'une semaine dans le sud-ouest de la Crète. Plus grande île grecque, la bande côtière de la mer de Libye se prête bien à la randonnée. Depuis Paléochora, nous avons longé la côte jusqu'à Loutro sans oublier de descendre les gorges de Samaria, les plus grandes d'Europe.
Posté le :


Carnet : La Crète à pied

Départ pour Roissy, en direction de la Crète via Athènes. Retrouvaille avec Patricia, Anouk – nouvelle recrue, Françoise, Jacqueline et Bernard, nous nous racontons des histoires de voyages, de vacances. Nous cherchons parmi les autres passagers les deux inconnues qui embarquent à Paris. En prononçant le nom de l’une d’elle: Coralie, une charmante demoiselle, se présente. Une inconnue de trouvée. Nous continuons nos histoires de randonnées et de vacances.

A cause du brouillard, un retard est annoncé. Nous prenons notre mal en patience. Le vol était prévu pour 13h00.

Nous décollons avec du retard – 1h30 de retard, normalement nous ratons notre correspondance à Athènes. Pascal est prévenu.

Nous atterrissons à Athènes, 20 minutes après le départ de notre vol pour la Canée. Commence les "douze travaux d’Astérix", nous passons de guichet en guichet pour trouver une solution. Nous trouvons notre deuxième inconnue: Michelle. Après le guichet du transfert, pour apprendre que le prochain vol pour la Canée est demain matin à 6h00, nous partons pour le guichet pour refaire les billets pour le vol du lendemain, puis le guichet pour récupérer nos bagages, le guichet pour l’hôtel, pour le bus qui doit nous amener à l’hôtel.

Arrivée à l’hôtel, situé à mi-chemin entre Athènes et Marathon (42km pour la culture générale), il s’agit d’un hôtel grand luxe. Nous sommes dirigés vers le buffet, qui à cette heure tardive est presque fermé. Après le repas, nous partons nous coucher, car nous devons nous réveiller à 3h00 pour prendre notre avion. Dommage, nous ne profitons pas de l’hôtel.