Lac Saribung – Meta

Destination : Népal » Asie | Montagne : Himalaya | Activité : Alpinisme  | Agence : Allibert Trekking 


Lac Saribung - Meta - Saribung Peak
Posté le :


Lundi 18 mai : CB Saribung lac (5370m) Phu (4000m)

Retour à la terre des hommes

Depuis que nous sommes en équipe réduite, je partage la tente avec Alain. Ce qui nous vaut quelques bonnes bosses de rire et en dehors des concours de flatulences qui réchauffent la tente et participent à l’effet de serre, nous procure l’avantage d’avoir moins froid : -5° à 5500m 0° à 5000m. Nous décampons à 7h, les porteurs sont pressés de partir.

Nous retrouvons les alpages avec plaisir, ça repose les yeux et les chevilles, on fait vite une overdose de blanc. Drôle de vie, drôle de métier : en hiver je suis dans la neige et en été je suis dans la neige. Ajoutons à cela que ça arrive maintenant au printemps et en automne et vous comprendrez que la vue d’un brin d’herbe me mette en joie. Nous goûtons donc le plaisir de cette descente dans les alpages népalais où les essences des épineux chauffés par le soleil nous enivrent. Cela me donne envie de Provence, d’escalade au soleil, de terrasses ombragées de platanes, de bière après grimpe et d’amour après bière. Allongés dans l’herbe et grâce au téléphone arabe (satellite Thuraya,) nous pouvons donner des nouvelles à nos bien-aimées, cependant que notre lunch se compose d’un chapati beurré de nutella… C’est la dèche ! Depuis Yack Karka, je passe en rive gauche avec les porteurs jusqu’à Nagoru ce qui change et réserve un passage à gué du torrent ainsi qu’un franchissement de couloir terreux sans trace très sportifs qui permet de juger de l’habileté des porteurs. En arrivant à Phu, un bain dans le torrent et la première gorgée de bière font partie aussi du plaisir du retour sur la terre des hommes.

  • M : 460m
  • D : 1370m
  • Durée : 7h20
  • FC : 65/99/142
  • 6h16 en dessous de 130
  • 20mn au dessus de 130

Mardi 19 mai : Phu (4000m) Meta (3650m)

Bière et méditation

+4° dans la tente, retour à des températures de confort. Nous sommes aussi devenus moins sensibles au froid, on s’acclimate au froid comme à l’altitude. Nous allons souffrir de la chaleur en descendant vers un printemps avancé. Longue descente vers ces beaux jardins de genévriers où Alain, selon son savoir-vivre maintenant légendaire, tire une bière de son sac à dos que nous dégustons assis dans l’herbe face à des parois gigantesques. Rassurés, loin de la neige et des glaciers inhospitaliers, nos porteurs se déchaînent sur la guitare et le tambour et chantent leurs ritournelles sans fin.

  • M : 613m 280m/h
  • D : 949m 480m/h
  • Durée : 7h36

A propos de l'auteur

Guide de haute montagne, Vingt-cinq années d'itinérance dans les Alpes, l'Amérique du Sud et l'Himalaya en alpinisme, trekking, expéditions et l'émotion provoquée par  la fréquentation de paysages hors du commun ont trouvé un débouché tout naturel à une passion tenace...



http://www.guidexpe.com/

5 × trois =