Les hauts plateaux du Prataubérat

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Massif Central | Activité : Randonnée  | Agence : Chamina Voyages 


Les hauts plateaux du Prataubérat - Monts d'Ardèche : randonnée sur le massif du Tanargue
Posté le :


Carnet : Monts d'Ardèche : randonnée sur le massif du Tanargue

Nous quittons presque à regret le gîte du travers dans son écrin de verdure. Nous prenons vers le nord la variante du GRP le Cévenol. C’est aussi une portion du sentier des Lauzes, un chemin de randonnée de 5h00 qui expose à l’air libre des œuvres d’artistes et créateurs pour mettre en valeur les éléments du paysage et du patrimoine local. Une idée intéressante orchestrée par les habitants dans le cadre du Parc Naturel des Monts d’Ardèche.

A hauteur de la chapelle Saint-Régis de Dompnac, le sentier monte à travers bois. Vers 800 mètres d’altitude, les châtaigniers laissent la place aux genets, un arbrisseau dont il ne manque que ses fleurs jaunes pour embellir le paysage. La file des randonneurs s’étale. Chacun monte à son allure.

Vers 1000 m, nous débouchons sur une piste que nous remontons vers le nord-ouest. Par beau temps, vue imprenable sur les Cévennes, le massif de la Lozère et même la mer méditerranée. Tout le monde ne semble pas boire les paroles de Fred aussi bien que le vin qu’on nous sert à table. Fred, parlons en. Excellent accompagnateur, autant soucieux de la sécurité des randonneurs que de l’ambiance au sein du groupe, c’est un fin connaisseur du pays ardéchois mais aussi un musicien qui sait aussi pousser la chansonnette à chaque coin de sentier.

Nous sommes sur les hauts plateaux de Prataubérat. Nous changeons radicalement de paysages. Après les vallées cévenoles des premiers jours, les plateaux du Prataubérat exhibent fièrement leurs hêtraies-sapinières tapissés de myrtilles et de framboisiers. Nous passons le sommet des Moles (1125 m) et entrons dans la plaine de Sansibouge classée Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) pour son grand intérêt naturel. Nous y pique-niquons.

L’après-midi, descente sur le village pittoresque de Loubaresse, blotti au pied du massif du Tanargue. Connu pour être la plus petite commune d’Ardèche avec seulement 32 habitants permanents, c’est aussi un des rares lieux sur l’itinéraire où nous croiserons un bar et une épicerie. Bière, coca, café, chocolat chaud font marcher le commerce. L’épicerie reste indubitablement fermée. Pourtant Fred, nous avait vanté la qualité des plaques de chocolat ! Une belle église construite sur une tour de guet érigée par le seigneur de Borne fait la réputation du village.

Nous devions faire étape ici mais le gîte est en rénovation. Nous continuons donc jusqu’à Chambons où le gîte de l’ONF nous ouvre ses portes. Située au bord de la Borne, cette ancienne maison des Eaux et Forêts a de tout temps été habitée par des gardes forestiers.

Dans le hameau, les vestiges d’une abbaye cistercienne dont il ne reste que la tour carrée érigée durant la guerre de cent ans peut se visiter.

Le Travers – Les Chambons


Randonnée en Ardèche réalisée avec Chamina Voyages, spécialiste de la randonnée liberté et accompagnée en France et dans le monde.

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com