Les Hôpitaux-Neufs à Chapelle des Bois

Destination : France » Bourgogne-Franche-Comté | Montagne : Jura | Activité : Randonnée  | 


Les Hôpitaux-Neufs à Chapelle des Bois - Traversée du Jur par le GR5
Posté le :


Le 04-08-06 Les Hôpitaux-Neufs à Chapelle des Bois

Etape pluie.
Réveil, contrairement à ce que le ciel bleu hier soir aurait pû laisser augurer, il pleut à nouveau. Je plie donc rapidement le bivouac pour me lancer à l’assaut du Grand Morond puis du Mont d’Or. C’est le plus grand dénivelé de tout le raid, 700m.
Il y a un brouillard terrible, il pleut par moment et je dépasse les 1500m d’altitude, bref ça caille. J’arrive au sommet du Grand Morond. Je devrais voir le Mont d’Or là, juste en face, mais tout est blanc.
Une petite cuvette à traverser et me voilà au sommet du Mont d’Or, d’où je devrais avoir une vue magnifique sur les Alpes suisses, mais le trou devant moi est rempli de coton. C’est dommage, faudra revenir…

Et comme il pleut toujours, je ne m’attarde pas et arrive à midi à la source du Doubs. La pluie cesse et je passe à table, soulagé de pouvoir manger tranquile, pensant que c’en est fini du mauvais temps. Mais à peine l’entrée finie la pluie retombe à nouveau et pas un abri dans ce lieu touristique hyperfréquenté ! J’avale mon repas en 4e vitesse et repars.
J’arrive à Mouthe vers 15h et profite d’un abris pour faire ma 2e pause de la journée (après celle de midi). Un coup d’oeil sur le topo me fait prendre conscience que le GR5 traverse la forêt et que cette région de France n’est pas très peuplée. Il y a bien Chaux-Neuve, mais pas de ravitaillement dans ce patelin. Il faut absolument que j’arrive à Chapelle des Bois ce soir avant la fermeture de la supérette.
Il pleut encore toute l’après-midi, mais pas moyen de s’arrêter faire une pause au milieu de la forêt sous la flotte… Alors j’avance aussi vite que possible. Je passe "chez l’officier", mais il n’y a plus qu’une ruine et ce collègue ne m’offira pas le gîte.
J’arrive vers 18h15 à la supérette de Chapelle des Bois, je n’en peut plus (j’ai fait 2 pauses au cours des 45km de la journée). Je fais mes provisions pour aller jusqu’aux Rousses et m’installe dans le premier bois à la sortie du village, il pleut toujours.
Bivouac monté, avant de manger je fais l’inspection des pieds et le bilan : 7 ampoules pour la journée, bon score !

gr5
A propos de l'auteur

Pratiquant la randonnée en toute liberté, avec des bivouacs en montagne jusqu'à 2400m d'altitude, je partage aussi mon expérience...



http://www.gr5.fr

15 + 17 =