Rejoindre Lo Manthang

Destination : Népal » Asie | Montagne : Himalaya | Activité : Randonnée  | 


Rejoindre Lo Manthang - Trek du Mustang à Phu, la traversée du massif du Damodar
Posté le :


Pour rejoindre Lo Manthang, il n’y a pas vraiment plusieurs chemins car il suffit simplement de remonter la vallée. C’est le choix des étapes qui marquera une différence dans le voyage.

Actuellement, le point de départ reste l’aérodrome de Jomosom. La route depuis Pokara et Baglung est achevée avec une ligne de bus régulière. Des coupures de la route à cause des glissements de terrain sont toujours possible, surtout en début d’automne après la mousson, mais cette route modifie radicalement ce départ de Jomosom. L’inconfort du trajet restera pendant un certain temps, une réelle contrainte.

La première étape est donc Pokara/Jomosom en avion. Puis un début du trek très tranquille jusqu’à Kagbeni, avec un repas de midi soit à Eklebathi soit directement à Kagbeni.

Il existe bien sûr une route de Jomosom à Kagbeni, utilisée régulièrement par des jeeps, des motos ou des tracteurs, et il est peut être judicieux de ne pas s’en priver pour mieux visiter et profiter de Kagbeni.
Il faut entre 4 jours et 5 jours 1/2, en fonction des étapes choisies, pour relier Kagbeni à Lo Manthang. Et c’est justement cette différence de durée qui fera toute la différence de qualité de l’acclimatation. Car Kagbeni est à 2800 m est c’est justement à cette altitude que commence réellement le monde de l’hypoxie.

En 4 joursEn 4 jours 1/2En 5 joursEn 5 jours 1/2
Kagbeni
Chhele
Tama Gaon
Dhakmar
Lo
Kagbeni
Chhele
Tama Gaon
Dhakmar
Tsarang
Lo
Kagbeni
Chhusang
Samar
Geling
Dhakmar
Lo
Kagbeni
Chhusang
Samar
Geling
Dhakmar
Tsarang
Lo

 

Personnellement, je préfère le découpage en 5 jours. Il permet de bien calibrer la montée en altitude et donc de mieux profiter des superbes villages et paysages du Mustang. Par contre, j’ai choisi d’éviter Tsarang car l’étape Tsarang/Lo se déroule sur une piste sans intérêt. Et surtout, on ne peut pas tout faire. J’ai remplacé cette étape par le passage d’un col à 4300 m qui oblige (ou permet) de rester plus longtemps en altitude. Mais cet effort est compensé par une journée plus calme à Lo, le lendemain.

Autre solution, depuis Lo Gekar, descendre à Tsarang…, puis, utiliser une jeep pour faire le trajet sur la route et ainsi mieux profiter de la première journée à Lo.