Retour sur Reykjavik par le volcan Hekla

Destination : Islande » Europe | Activité : Randonnée  | Agence : Terres d'Aventure 


Depuis le refuge de Landmannalaugar, balade jusqu'au lac de Frostastaðavatn avant de poursuivre en 4x4 vers Reykjavik. En route, passage par le volcan Hekla, l'antichambre de l'enfer.
Posté le :


Carnet : Balades islandaises

D’assez bonne heure, nous explorons à pied les alentours du refuge. Landmannalaugar est un site où la roche est particulièrement colorée et variée : du vert à l’orange en passant par le traditionnel noir volcanique. Nous finissons par déboucher sur le lac Frostastaðavatn. Volcans, champs de lave et pierres volcaniques l’entourent pour former un écrin sombre qui n’aurait pas déplu à Peter Jackson pour sa trilogie du Seigneur des Anneaux.

Landamannalaugar

De retour au 4×4, nous empruntons la piste F225 en direction de Sharð. Nous traversons une fois encore de nombreux gués avec précaution. Les véhicules ne sont pas assurés pour les passages de gué. Mieux vaut donc faire attention, très attention même quand on sait qu’un seul pneu de notre énorme 4×4 coûte 1000,00 €.

Jusqu’à la moitié du XXe siècle, la F225 était l’été une des pistes les plus empruntées d’Islande car elle permettait de relier l’est à l’ouest de l’île. Selon les légendes, de nombreux islandais y perdirent la vie dans des tempêtes apocalyptiques.

A l’approche du volcan Hekla (1491 m – 600 000 ans), le désert de cendres volcaniques envahit le paysage. Tout est noir, d’un noir désolant et sans vie. Le nouvel opus d’Alien, réalisé par Ridley Scott, vient d’ailleurs de tourner quelques scènes au milieu de ce chaos de roches et de pierres noires.

Vers le volcan Hekla

Hekla est l’un des volcans les plus connus mais aussi sans doute celui qui a la plus mauvaise réputation depuis des siècles car c’est le plus actif des temps modernes avec en moyenne une éruption tous les dix ans depuis 1970. La dernière date de 2000. Les géologues attendent donc la prochaine avec impatience. Bien qu’il soit facile d’accès, son ascension ne fut réalisée pour la première fois qu’en 1750 par Eggert Olafson et Bjarni Pálsson car selon les croyances locales, il est l’antichambre de l’enfer. Pour Jules Verne, il est relié à l’Etna (lire Voyage au centre de la terre). Selon les Sagas, Hekla était autrefois entouré de bouleaux. Un projet de reboisement est à l’étude. Why not !?

Tombe du joueur d'échec Bobby Fisher

En arrivant à la rivière Tröllkomuhlaup, nous récupérons la route asphaltée qui nous mène à la petite ville de Selfoss où nous faisons un court détour par la tombe du joueur d’échec Bobby Fisher. Il est notamment connu pour être devenu champion du monde en 1972 à l’époque de la guerre froide en battant le soviétique Boris Spassky à Reykjavik.

Une heure de route supplémentaire pour retrouver le flux journalier des salariés rentrant du travail en voiture. Installation à l’hôtel Frón en plein centre-ville avant de finir la dernière soirée au resto.

Un premier voyage en Islande qui en appellera d’autres car de l’enfer ou du paradis, je ne sais pas encore à quoi l’île ressemble le plus. 


Randonnée en Islande organisée par Terres d’Aventure, spécialiste des voyages et randonnées aux quatre coins du globe.

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com