Saint Véran – Ville-Vieille

Destination : Provence Alpes Côte d'Azur » France | Montagne : Alpes ; Queyras | Activité : Raquettes à neige  | Agence : Destination Queyras 


Saint Véran – Ville-Vieille - Tour du Queyras en raquettes
Posté le :


Carnet : Tour du Queyras en raquettes

D+ : 100 m
D- : 750 m
Temps de marche : 4h30

Pour cette dernière journée de raquettes, le printemps s’est invité. Nous progressons versant sud : la neige est assez peu présente mais globalement suffisante pour rester avec les raquettes, les oiseaux migrateurs font leur apparition, le genêt enivre notre odorat…

A l’oratoire de la Sainte Vierge, cap au nord pour rejoindre le hameau de Pierre-Grosse par le bois des amoureux. Selon la légende, il était à l’époque le lieu de rencontre des jeunes amoureux des villages de Saint Véran et de Molines en Queyras.

Le hameau de Pierre-Grosse a conservé de vieilles maisons traditionnelles datant du XVIIème et du XVIIIème siècle (voir encadré sur l’architecture du Queyras). Le rez-de-chaussée est construit en murs de pierres très épais (50 à 70 cms). La partie supérieure appelée "fuste" est faite de troncs d’arbres empilés et croisés aux angles. Elle servait autrefois à faire sécher puis à abriter la récolte de fourrage pour nourrir les bêtes durant les longs mois d’hiver. Ce bâtiment est relié à un autre plus petit, en pierres, appelé "caset". Ces maisons symboles de l’architecture queyrassine, sont l’expression d’une construction en bois originale et rustique.

Architecture Queyrassine

Comme la végétation ou les animaux, l’architecture du Queyras s’est adaptée à son environnement, altitude, climat, fonction économique, matériau et mode de vie des hommes.

Elle est très différente d’une vallée à l’autre : maisons à arcades à Arvieux, maisons type barcelonnettes à Aiguilles, fustes à Molines et à Saint-Véran.

 

Nous poursuivons par un sentier en balcon qui domine la vallée de l’Aigue Blanche et conduit au hameau de Gaudissart qui viendrait de "gaudo" (rapport au bois, à la forêt) et "essarté" (rapport à défricher) ; littéralement c’est donc le lieu où l’homme à enlever des arbres (par brulots principalement) pour libérer de la place, en autre pour cultiver ou installer l’habitat. Nous empruntons le canal de Pierre Dimanche, autrefois utilisé pour arroser les cultures pour déboucher sur le hameau de Prats-Hauts.

Pause pique-nique à la sortie du village ; on se croirait en mai… Dernière descente en raquettes à travers la forêt de Chanteloube. Ville-Vieille est en mire…

On se remémore la semaine autour d’un verre avant de se saluer et d’adresser un au revoir respectueux à cette belle montagne du Queyras ! Franchement, on repartirait bien pour une semaine…


Randonnée itinérante en raquettes réalisée avec Destination Queyras, spécialiste des randonnées à pied, en raquettes et à ski dans le Queyras et ailleurs dans le monde.

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com