Tour du Grand Capelet

Destination : Provence Alpes Côte d'Azur » France | Montagne : Alpes ; Mercantour | Activité : Randonnée  | 


Le Tour du Grand Capelet dans le Mercantour est une randonnée de 2 jours que j'ai réalisée en bivouac. Une partie de ce parcours se réalise sur le GR52 entre le refuge de Nice et celui des Merveilles.
Posté le :


Tout commence la veille par la préparation du sac et du matériel : nourriture, eau, jumelle, 1réflex, 2 zooms 24-85,70-300.  Le sac pèsera environ 16kg.

Départ en voiture vers 8h30 direction Roquebillière, puis la route de la Gordolasque où on trouvera au bout le grand parking (surpris du nombre de voitures).

1° jour : jusqu’au lac de Basto

Départ du pont du Countet vers 10h00. Trajet un peu long et embouteillé. On suivra un sentier le long d’une rivière ou l’on retrouvera le calme au bout d’1 /2 heure. Finalement les gens restent proche du parking (enfin seul). On ne fera que monter jusqu’au refuge de Nice ou l’on s’arrêtera au bord du lac barrage de la Fous. Petite dégustation de fruits sec et barres de céréales (fabrication maison).

¼ d’heure plus tard nous revoilà repartit, passage au refuge de Nice et récupération du GR52. De là, nous passons aux abords du lac Niré puis on longe une série de lacs entre 2353m et 2379m. On apercevra par la suite la Baisse de Basto qu’il faudra franchir. Là plus de chemin seulement des éboulis et des gros blocs à gravir .

La difficulté commence franchement à se faire sentir et le poids du sac aussi. Comme toute chose à une fin on en voit le bout et l’on entame la descente qui n’est pas facile non plus. Une fois la descente effectuée direction le refuge de Valmasque par un GR. Vu l’heure (17h), la fatigue et le temps nous le permettant aussi, on va s’arrêter aux abords du lac de Basto pour installer le bivouac après 19h car la réglementation du parc ne nous y autorise pas avant. Finalement, je plante la tente vers 18h30 vu que personne ne passe et que la nuit tombe.

Voila l’heure du repas a sonné au menu couscous lyophilisé (entre nous pas formidable) mais repas chaud et consistant et bien entendu léger dans le sac. Coucher de soleil au rendez-vous ; les chamois commencent à reprendre le terrain, le froid commence à se faire ressentir. Je file donc directement sous la toile de tente et dans le sac de couchage, il ne faudra pas longtemps pour que je m’endorme.

2°Jour par la vallée des Merveilles

Réveil matinal (réglementation 07h00 max), très frais (2° C). Je vous laisse donc imaginer la rapidité du rangement du campement et du petit déjeuner pris sans lézarder.

On retourne sur le GR 52 direction la fameuse vallée des Merveilles qui possède le plus riche ensemble de gravures rupestres à l’air libre,

Le site est classé monument historique et donc il ne faudra pas quitter le sentier (réglementation oblige). Cette fois-ci, on respectera scrupuleusement les consignes. Ce sera donc plus une balade par rapport à la veille. Le site est instructif : des pancartes ciblent l’endroit et expliquent les peintures.

Sortie de la vallée,  direction le refuge des Merveilles où l’on se fera une petite pause.

On quittera le GR-52 et le retour se fera dans les alpages par le pas de L’Arpette. La fin du week-end se réalise par la longue descente du vallon d’Empuonrame à l’issue de laquelle on retrouvera le parking de départ toujours aussi plein (impressionnant).

quanah
A propos de l'auteur

 Bonjour à tous celas fait plusieurs année maintenant que j'ai réuni mes principales passions qui sont la rando,la nature,et la photo(paysage,nature et macro) et internet m'a permisde faire partager tout ça.Chaque année j'éssaie de partager mes sorties entre la france et les voy...



http://www.photosrando.com

4 × trois =