Trek en Thaïlande hors des sentiers battus

Destination : Thaïlande | Activité : Randonnée  | 
Nombre de jours : 3 jours | Dificulté : 3 | Dénivelé : +2300/-2100 | Type d'itinéraire : Ligne | 
Ecosystème : Montagne | Hébergement : Chambre d'hôtes
Meilleures Périodes : Janvier, Février, Octobre, Novembre, et Décembre
Carnet d'un trek en Thaïlande hors des sentiers battus. Pendant 3 jours, découverte pédestre du parc National de Chiang Dao au Nord de Chiang Mai, jungle, rizières, pics acérés et douces étapes dans les villages Karen. Portrait d'une Thaïlande loin des plages de sable blanc.
Posté le :


Les pages du carnet :

Un trek de 3 jours pour partir à la conquête du Parc National de Chiang Dao au Nord de Chiang Mai en Thaïlande. Cette partie du monde connue pour sa jungle impressionnante et son climat chaud et humide, nous a offert ce quelle a de plus secret puisque nous avons emprunté de vieux chemins oubliés. Des rizières aux sommets acérés, de la jungle parfois hostile en passant par les douces étapes dans les villages Karen, portrait d’une Thaïlande surprenante qui n’est pas que de plages et de sable blanc.

Trek en Thaïlande hors des sentiers battus

En pays Karen, un première étape au cœur des rizières

  • 10 km
  • D+ : 700 m
  • 6h00

La journée commence avec la rencontre de nos deux « ouvreurs » du jour. Des villageois dépêchés par notre accompagnateur pour retrouver un vieux sentier oublié au départ de Chiang Mai. Un long fusil et des machettes pour seuls paquetage, nous les suivons sur cette première étape d’une dizaine de kilomètres en direction de Mae Kha Piang. Après quelques kilomètres en 4×4, nous nous arrêtons à un premier village pour acheter notre repas de midi en bord de route. A la découverte des spécialités thaï, poulet grillé, riz et fruits de saison.

C’est parti pour une « petite » étape sur le papier, mais qui obligera nos tailleurs à débroussailler et chercher un peu l’itinéraire. Après quelques kilomètres sur un sentier qui s’efface petit à petit, nous découvrons une jungle peu dense, où les machettes s’activent de temps à autre. Nous faisons halte à midi chez un paysan qui nous offre des cacahuètes fraichement ramassées et cuites au feu de bois. L’ambiance est douce, malgré un soleil de plomb qui nous étouffe déjà.

Là, les premières terrasses de plantations de riz apparaissent. On en prend plein les yeux en sillonnant à travers ces immenses herbes immergées. Et découvrons aussi les étonnantes plantations de café.

Nous repartons ensuite sur des sentiers plus ou moins dessinés pour finir notre étape au village de Mae Kha Piang en pays Karen. La fin de journée se poursuit par un tour au marché du village voisin pour y trouver les ingrédients de notre repas du soir. Que d’odeurs et de saveurs sur ce marché où nous sommes les seuls étrangers. L’occasion de découvrir les secrets de la cuisine thaï ! A notre retour au village, May entame la confection à même le sol dans une cabane en bambou des 5 plats qui vont composer le menu du soir. Nous mettons la main à la pâte et c’est l’excuse pour échanger avec nos hôtes en langage des signes. La langue anglaise est pratiquée par de nombreux thaï, mais dans ces villages reculés certains ne le parlent pas du tout.

A propos de l'auteur

Passionnée de montagne. Je pratique le trek en voyage. Dans mes montagnes en Haute-Savoie, je pratique la randonnée et l'escalade l'été ; et le ski l'hiver. Membre du CAF d'Annecy, j'aime découvrir de nouveaux endroits, gagner en autonomie dans mes pratiques et partager de bons moments avec des amis....