Vallée d’Ihlara

Destination : Turquie » Moyen-Orient | Activité : Randonnée  | Agence : Visages Trekking 


Eglises byzantines de la vallée d'Ihlara - randonnée en Cappadoce
Posté le :


Carnet : Randonnée en Cappadoce
  • D+ : 350 m
  • D- : 65 m
  • Temps de marche : 3h00

Selime

C’est à l’ancienne cité de Selime (VIe – VIIe siècle) sur une falaise surplombant l’actuel village éponyme que débute réellement notre escapade en Cappadoce. Plus qu’une ville, c’était un monastère creusé dans des cônes de tuf. Il comprend des habitations, des cuisines, des étables, une église à trois nefs de type basilical reliées entre elles par des tunnels et une série de rampes. Assez impressionnant !

Monastère de Selime

Le droit d’entrée de 5 TL est valable pour entrer dans la vallée d’Ihlara. Il est 16h30 lorsque nous démarrons la randonnée depuis le village de Belisirma à mi-parcours de la gorge. Si c’est un peu tard, c’est aussi parfait pour éviter les grosses chaleurs. A l’ombre des falaises, nous remontons la rivière Melendiz suyu bordée de peupliers.
Contrairement aux autres vallées de Cappadoce, la gorge d’Ihlara est la conséquence d’un choc thermique et non pas de l’érosion. Cette particularité a formé un paysage bucolique reposant bercé par le chant des oiseaux et le doux tintement de la rivière. On comprend mieux pourquoi les moines byzantins y trouvèrent refuge et y construire des églises au creux des falaises vertigineuses. On en dénombre 70 sur seulement 14 km. Toutes ne sont pas accessibles.

Ağaç Alti kilisesi

Yilanli kilisesi, l’église aux serpents, de la première moitié du Xe siècle, porte son nom en référence à une scène de l’Enfer où un serpent à trois têtes mort quatre femmes à l’endroit où elles ont pêché. Les fresques sont en mauvaises états excepté les peintures du narthex.

A Kokar KilisesiAğaç Alti kilisesi, l’église sous l’arbre, édifiée au IXe siècle contraste avec la précédente par ses couleurs vives et sa géométrie architecturale d’influence orientalisante. Il est vraisemblable que cette église a été fondée par des moines coptes et syriens fuyant leur terre occupée par les arabes. La dormition de la vierge y est traitée en deux fresques. Belle représentation des rois mages dont celle de Balthazard a été peinte avec un liseré noir pour signifier sa couleur de peau.

A Kokar Kilisesi, l’église parfumée, de la même époque, les peintures de la voûte sont bien conservées. Elle représente l’Ascension, la Pentecôte et la mission des Apôtres. La grande croix et sa main bénissante en son centre fait partie de la représentation de la Pentecôte. Sur le mur qui fait face à l’entrée, la représentation des douze apôtres peut laisser perplexe puisque l’un d’entre-eux a été décapité. Sans doute Judas !

Au village d’Ihlara, nous lorgnons sur un bel abricotier. Une dame sort du jardin et nous invite à nous servir.

Sans forcément saisir l’ensemble des symboles religieux byzantins, cette balade facile et paisible, mêlant nature et histoire, nous plonge plus de 1200 ans en arrière. Fascinant !


Randonnée en Cappadoce organisée par Visages, spécialiste des voyages et randonnées dans les terres du sud. Retrouvez toutes les randonnées et voyages Visages dans notre Comparateur de Trek.

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com