Test chaussures de randonnée Quechua MH500 MID

Test des chaussures de randonnée Quechua MH500 MID. Que peut-on attendre de ces chaussures de randonnée à 70 euros la paire ?
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Chaussures Outdoor (randonnée, VTT, alpinisme, ski...)
  • Composition : Semelle en 50% Ethylène Vinyl Acétate, 50% Caoutchouc nitrile; Extérieur en 70% Polyamide, 30% Croûte de cuir de bovine; Intérieur en 100% Polyester
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Homme
  • Technologies : Evofit
  • Membrane : Waterproof
  • Semelle : Caoutchouc nitrile
  • Tailles disponibles du produit: 39 à 47
  • Poids (donnée fabricant): 460 g en 42
  • Poids (produit pesé par le testeur): 469 g en 44
  • Couleurs: Gris granit - Bleu paon/rouille
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: Lavage à la main
  • Prix: 70 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Hautes-Pyrénées, Mercantour
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 18 jours
  • Conditions météorologiques: Temps ensoleillé, pluie battante, grêle, neige

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: Pas d'emballage
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: Non
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: http://developpement-durable.decathlon.com

Les chaussures de randonnée Quechua MH500 MID Homme sont des tiges moyennes proposées par la marque Quechua et distribué chez Décathlon. Elles sont destinées selon le fabricant à la randonnée en montagne, par tous temps et sur des sentiers techniques, pour pratiquant confirmé. Pour ma part, il s’agit de la première fois que j’ai l’occasion de tester des chaussures de randonnée de cette marque.

Chaussures Quechua MH500 MID

J’ai testé ce modèle homme car je chausse du 44 et cette pointure n’existe pas en modèle femme. Concernant ce dernier, je vous invite à lire le test des MH500 tige basse femme écrit par Nathalie.

J’ai eu l’occasion de les porter notamment lors de d’une dizaine de randonnées à la journée dans les Pyrénées et au cours d’un trek de 4 jours dans le Mercantour. Voici mon avis sur ce modèle de tige mid.

Chaussures Quechua MH500 MID

Confort et maintien du pied des Quechua MH500 Mid

Ces Quechua MH500 MID apparaissent au premier abord très confortables. Je les ai essayées aussitôt reçues et dès que je les ai eues aux pieds, je m’y suis sentie comme dans des chaussons !

Et cela s’est confirmé lors de ma première randonnée. Je n’ai vraiment pas eu l’impression d’avoir des tiges mid mais plutôt des chaussures de trail basses.

Ces Quechua MH500 MID sont dotées du concept EVOFIT qui, avec ses matières extensibles et son design spécifique sur la zone articulaire du pied, permet à la chaussure d’épouser parfaitement la forme du pied.

Je n’ai ressenti aucune douleur lors de mes randonnées et je n’ai été sujette à aucun échauffement ou ampoule.

Le système de laçage est performant. Les lacets passent dans des œillets en tissus et le serrage se termine par deux crochets métalliques. Ces derniers n’étant pas équipés de bloqueurs il est impossible de serrer différemment le bas de la chaussure et la tige. Le système de laçage permet tout de même un ajustement précis tout au long du pied et ce, assez bas, jusqu’aux orteils.

La languette peut paraître un peu grosse de prime abord mais il est facile de bien la caler lors du serrage et elle prend rapidement sa place sans occasionner de gêne.

Toutefois, j’ai trouvé les lacets en eux-mêmes totalement inefficaces. Ce sont des lacets ronds, qui glissent à longueur de journée et ce malgré un double nœud. Je sentais que le lacet se détendait dès les premiers pas et j’ai dû refaire mes lacets à plusieurs reprises ce qui peut être assez agaçant au cours d’une journée.

Sur les sentiers faciles et propres de basse et moyenne montagne, le pied est confortablement maintenu et enveloppé.

En revanche, la tige mid étant souple, il faut oublier tout maintien de la cheville, qui plus est en étant chargé. Dans ce cas, la souplesse de la chaussure est trop important et j’ai vraiment eu l’impression d’avoir des charentaises aux pieds plutôt que des chaussures de randonnée.

Semelle et protection

Je suis une grande fervente de la semelle Vibram et j’attache une particulière importance à ce que les modèles de chaussures que j’achète en soient dotés. Ces Quechua MH500 MID ne connaissent pas cette technologie, et cela se ressent rapidement. Certes la semelle est souple et apporte un confort indéniable. Mais cela n’est vrai que sur un sentier sec. Dans ce cas, il n’y a aucun problème. En revanche, dès que l’on marche sur un sentier boueux, humide voire enneigé (comme ce fut le cas pour mois début septembre dans le Mercantour), les limites de la semelle sont rapidement atteintes.

Contrairement à ce que précise Quechua, sur terrain gras, l’accroche est quasi inexistante. La semelle retient la boue et j’ai rapidement eu deux chaussures glissantes assez lourdes aux pieds.

Par ailleurs, la moindre portion de caillou humide devient une patinoire. Ce qui a rendu quelques fois ma randonnée périlleuse quand j’avais 15kg dans mon sac à dos.

La neige n’est également clairement pas leur domaine. C’est un peu dommage car, comme ce fut le cas pour moi en cette fin d’été, il n’est pas rare d’avoir des chutes de neige précoces. Il faut donc pouvoir continuer à marcher sans que cela devienne un calvaire. Et je ne vous cache pas que j’ai passé une journée plutôt délicate avec ces chaussures dans le neige.

Ces Quechua MH500 MID ne disposent pas vraiment d’un pare-pierre, seul l’enrobage de la semelle remonte un peu sur l’avant. Malgré ma tendance à buter contre le moindre caillou se trouvant sur mon passage, mes pieds ont relativement été bien protégés, et ce même dans les longs pierriers.

Imperméabilité et respirabilité

Les Quechua MH500 MID sont dotées d’une assez bonne respirabilité. Elles évacuent bien la transpiration et même, après plus de 8 heures de marche, il n’y avait qu’une légère humidification intérieure.

Concernant l’imperméabilité, Quechua annonce que la membrane imperméable est validée sur 12km de randonnée dans l’eau jusqu’à mi-tige.

Et bien, je peux vous dire que pour moi ce ne fut pas du tout le cas. Au bout de 30 minutes de marche sous une pluie battante, les Quechua MH500 MID étaient tout simplement détrempées ! Et à ce moment-là de la journée, le sentier était juste humide et boueux et il ne s’était pas encore transformé en véritable torrent. Même durant la nuit dans une chambre d’hôtel, elles n’ont pas pu sécher et je suis repartie le lendemain matin avec des chaussures mouillées.

  • 80%
    Qualité de fabrication - 80%
  • 75%
    Confort - 75%
  • 70%
    Protection des pieds - 70%
  • 60%
    Maintien du pied - 60%
  • 60%
    Semelle - 60%
  • 50%
    Imperméabilité - 50%
  • 75%
    Respirabilité - 75%
  • 60%
    Poids - 60%
66%

Mon avis

Les chaussures de randonnée Quechua MH500 MID Homme sont confortables et adaptées pour de la randonnée sur des sentiers faciles de moyenne montagne.
Elles offrent par ailleurs -ce qui n’est pas négligeable- un bon rapport qualité/prix.
Toutefois, si vous souhaitez randonner en “haute” montagne et dans des conditions techniques et météorologiques plus compliquées, vous atteindrez rapidement les limites de ces chaussures.

Roxanne Laval
A propos de l'auteur

Passionnée d'outdoor et principalement de montagne, j'ai la chance de vivre dans les Pyrénées, à proximité de mon terrain de jeu favori. J’y pratique de nombreuses activités tout au long de l'année, telles que l'alpinisme, la randonnée, le trail, le ski de randonnée. Je suis le plus souvent accompagnée de mon compagnon et de nos chien...



https://gandrfilmmaker.wixsite.com/monsite

Sending
Your rating:

La vidéo du Moment : Traversée du Massif Central à Pied